Saïd Haddou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Haddou.
Saïd Haddou
Image illustrative de l'article Saïd Haddou
Saïd Haddou en 2009
Informations
Nom Haddou
Prénom Saïd
Date de naissance 23 novembre 1982 (31 ans)
Pays Drapeau de la France France
Spécialité Sprinter[1]
Équipe amateur
CSM Clamart
CC Nogent-sur-Oise
Équipe professionnelle
2005-2006
2007-2008
2009-2010
2011-2012
Auber 93
Bouygues Telecom
BBox Bouygues Telecom
Europcar
Principales victoires
Tro Bro Leon (2007, 2009)

Saïd Haddou, né le 23 novembre 1982 à Issy-les-Moulineaux, est un ancien coureur cycliste professionnel français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Said Haddou naît le 23 novembre 1982 à Issy-les-Moulineaux. Il grandit à Clamart.

Famille[modifier | modifier le code]

Il est le frère de Nadir Haddou.

Formation[modifier | modifier le code]

Il commence une formation dans une école cycliste à Clamart, puis au CC Nogent-sur-Oise avec lequel il gagne notamment la Côte picarde en 2004.

Carrière[modifier | modifier le code]

En 2005, il devient sportif professionnel chez Auber 93, où il effectue deux saisons et remporte la première étape du Tour du Poitou-Charentes en 2006.

En 2007, Saïd Haddou est engagé par l'équipe Bouygues Telecom, après avoir pris l'initiative de contacter son directeur Jean-René Bernaudeau[2]. Durant sa première saison avec cette formation, il gagne le Tro Bro Leon. Sa saison 2008 est perturbée par des problèmes de dos, une mononucléose et une chute lors du championnat de France[3],[4].

En 2009, il participe à Milan-San Remo, au Tour des Flandres et à Paris-Roubaix, dont il prend la 26e place. Il gagne à nouveau le Tro Bro Leon. Il prend ensuite part à ses premiers grands tours. Il dispute le Tour d'Italie, où il se classe à la 163e place finale, après avoir obtenu une 9e place lors de la 9e étape. Il est ensuite sélectionné pour le Tour de France ; classé dixième de la 10e étape, il est 143e à l'arrivée à Paris.

En 2010, sa saison est perturbée par une fracture du tibia survenue lors de Paris-Corrèze. En 2011, il revient à la compétition et gagne, en février, la cinquième étape de l'Étoile de Bessèges[5].

À l'issue de la saison 2012, il n'est pas conservé par Jean-René Bernaudeau au sein de l'équipe Europcar[6].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « BBox Bouygues Telecom » [PDF], sur letour.fr (consulté le 1er septembre 2010)
  2. « Saïd Haddou, l'"Arabe" du peloton », sur lemonde.fr,‎ 23 juillet 2009 (consulté le 30 juillet 2009)
  3. « Saïd Haddou : « Je ne réalise pas, c'est trop beau » », sur allezlesbouygues.sport.fr,‎ 20 avril 2009 (consulté le 30 juillet 2009)
  4. « Interview de Saïd Haddou », sur photos-cyclisme-pro.com,‎ 23 janvier 2009 (consulté le 30 juillet 2009)
  5. Manuel Martinez, « Ravard franchit un cap », L'Équipe, no 20664,‎ 7 février 2011
  6. Europcar ne conserve pas Chtioui et Haddou

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :