Ferrari Testarossa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ferrari Testarossa
Image illustrative de l'article Ferrari Testarossa

Marque Drapeau : Italie Ferrari
Années de production 1984 - 1996
Production 7 177 exemplaires
Classe Coupé sport
Usine(s) d’assemblage Drapeau de l'Italie Usine Pininfarina de San Giorgio Canavese
Moteur et transmission
Moteur(s) 12 cylindres à plat
Position du moteur Arrière
Cylindrée 4943 cm3
Puissance maximale 390 ch (287 kW)
Couple maximal 490 Nm
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses Manuelle 5 vitesses
Poids et performances
Poids à vide 1 506 kg
Vitesse maximale 290 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 4,8 s
Dimensions
Longueur 4 485 mm
Largeur 1 976 mm
Hauteur 1 130 mm
Empattement 2 550 mm
Voies  AV/AR 1 518 mm  / 1 660 mm
Chronologie des modèles
Précédent Ferrari 512 BB Ferrari 550 Maranello Suivant

La Ferrari Testarossa est une voiture de sport de Grand Tourisme du constructeur automobile italien Ferrari. Animée par un bloc-moteur central arrière 12 cylindres à plat de 390 chevaux (en V ouvert à 180° et non un véritable boxer comme le flat 12 des Porsche 917, qui est lui aussi un moteur à plat), elle est capable d'atteindre la vitesse de 300 km/h et a été présentée au mondial de l'automobile de Paris en 1984. C'est l'avant-dernière voiture de série à sortir des usines de Maranello sous le règne du Commendatore Enzo Ferrari disparu le 14 août 1988 juste après la sortie de la Ferrari F40 ; une série spéciale a été créée pour fêter les 40 ans de la marque.

Historique[modifier | modifier le code]

Elle reprend le nom de la Ferrari 250 Testa Rossa (modèle de voiture de course mythique de la scuderia Ferrari des années 1950) et est devenue l'une des voitures emblématiques de la marque et des années 1980.

Véritable « must » des années 1980, elle est entrée depuis dans la légende Ferrari, même si les modèles d'aujourd'hui la dépassent en performances.

Avec une carrosserie en aluminium (sauf les portes et le pavillon), un intérieur deux places généreusement garni de cuir, une boîte de vitesses mécanique 5 rapports fidèle aux habitudes maison, une cylindrée de 4 942 cm3, 48 soupapes, la Testarossa allie luxe et sportivité.

Avec le 0 à 100 km/h en 4,8", le 400 m en 12"6' et le franchissement du kilomètre en 23,9 secondes à plus de 230 km/h, la Testarossa est l'une des rares automobiles à pouvoir approcher les[1] 300 km/h tout en gardant une excellente tenue de route, sûre et précise, bien qu'un peu moins nette au-delà de 250 km/h.[réf. nécessaire]

Fruit d'une étude aérodynamique poussée, la Ferrari conserve un excellent appui sur l'arrière et l'avant, et ceci même à grande vitesse.[réf. nécessaire] Un observateur du mondial de l'automobile de Paris de l'époque remarquera que, contrairement aux voitures concurrentes - Lamborghini, Porsche, etc. - la Testarossa n'a pas besoin d'aileron, puisqu'elle est un aileron de deux mètres de large... [réf. nécessaire]

Vendue 790 000 Francs à sa sortie, la Testarossa va connaître une carrière commerciale internationale jusqu'en 1991, et connaîtra deux évolutions, plus mécaniques que stylistiques : la Ferrari 512 TR en 1992 relookée à l'avant, et au niveau des custodes arrières avec la suppression des grilles pour un profil plus aérodynamique, modifiant légèrement le profil de l'auto. et dont la puissance est portée à 428 chevaux pour une vitesse maximale de 313 km/h puis la Ferrari F512 M en 1994 dotée de bielles et de pistons en titane et d'une puissance de 440 chevaux pour une vitesse maximale de 312 km/h.

Culture populaire[modifier | modifier le code]

Ferrari 512TR en 1991
Ferrari 512M en 1994

Dans la série Deux flics à Miami, le détective James « Sonny » Crockett, interprété par Don Johnson, utilise une Ferrari Testarossa blanche à partir de la 3e saison. À l'origine, les deux voitures prêtées par le concessionnaire Ferrari étaient noires, mais elles furent repeintes en blanc pour être plus visibles la nuit. L'une des deux servait pour les plans rapprochés et était munie de caméras, l'autre servait pour les plans larges.

Dans le jeu vidéo Out Run, un homme aux cheveux bruns, vu de dos, conduit une Ferrari Testarossa décapotable rouge.

La Ferrari Testarossa apparaît dans plusieurs films au cinéma :

La Ferrari Testarossa apparaît dans le monde du Jeux vidéo. Elle figure dans de nombreux jeux de course. Et fut la représentante de marque de la célèbre saga Out Run, en effet non contente d'être l'héroïne du jeu, la borne d'arcade de ce dernière fut créée à partir de la forme de l'exceptionnelle voiture Rouge et cela avec l'accord de Ferrari.

Elle apparaît aussi dans plusieurs jeux de la série Grand Theft Auto, tel que Vice City et San Andreas. Elles sont cependant référé comme "Cheetah"

La Ferrari Testarossa apparaît également dans le monde de la musique. En effet, l'artiste de musique électronique Kavinsky dédie à ce mythe automobile une de ses productions personnelles, Testarossa Autodrive, point d'orgue de ses sonorités analogiques.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]