Maranello

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maranello
Image illustrative de l'article Maranello
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Regione-Emilia-Romagna-Stemma.svg Émilie-Romagne 
Province Modène 
Code postal 41053
Code ISTAT 036019
Code cadastral E904
Préfixe tel. 0536
Démographie
Gentilé maranellesi
Population 16 969 hab. (31-12-2010[1])
Densité 530 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 32′ 00″ N 10° 52′ 00″ E / 44.53333, 10.86667 ()44° 32′ 00″ Nord 10° 52′ 00″ Est / 44.53333, 10.86667 ()  
Altitude Min. 137 m – Max. 137 m
Superficie 3 200 ha = 32 km2
Divers
Saint patron San Biagio di Sebaste
Fête patronale 3 février
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Émilie-Romagne

Voir sur la carte administrative d'Émilie-Romagne
City locator 14.svg
Maranello

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Maranello

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Maranello
Liens
Site web http://www.comune.maranello.modena.it
Map of comune of Maranello (province of Modena, region Emilia-Romagna, Italy).svg

Maranello (Maranèl en dialecte modenese) est une commune de la province de Modène dans la région Émilie-Romagne en Italie.

Maranello est notamment connue pour être le siège historique du constructeur de voitures de sport et de l'écurie Ferrari. C'est également à Maranello que sont construits les amplis à lampes Brunetti.

Entrée de l’usine Ferrari

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est située à 19 km au sud de Modène, sur la route provinciale SP3 "via Giardini". Le centre est enfermé entre les communes limitrophes du Comprensorio Ceramico (zone dédiée de la céramique) dont il fait partie avec Sassuolo, Formigine et Fiorano Modenese, tous reliés à la via Emilia, à l’autoroute A1 et à Modène via une route à grande circulation.

Les grandes villes voisines sont :

Histoire[modifier | modifier le code]

Antiquité[modifier | modifier le code]

Des découvertes archéologiques font remonter l’histoire de Maranello à l’âge du bronze (1800-1000 av.J.-C.), mais avec quelques indices remontant à une époque bien antérieure, comme des restes de la terramare de Gorzano ou la nécropole de la Cumarola remontant à l’ Chalcolithique (III millénaire av.J.-C.). Des restes attestent de la présence d’établissements occupés par des peuples venus de la Ligurie qui furent assujettis par les Romains montés à la conquête de l’Italie entre 189 er 179 av.J.-C. Ces vestiges romains se trouvent sur une des voies principales qui traverse le pays : la via Claudia, un parcours antique d’époque étrusque, alternatif à un tracé de la via Emilia.

En 1987, des fouilles entreprises dans la localité de Torre delle Oche ont mis au jour des fours d’époque romaine, puis des traces d’habitations et divers objets dont deux amphores (matériel exposé au musée archéologique, Palazzo des Musées, Largo Sant'Agostino à Modène[2].

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Le nom de Maranello dérive du fait de l’établissement dans le pays d’une famille de Marano sul Panaro (une commune voisine au sud), les Araldini ou Arardini, qui y construit le château, encore existant et privé, reconstruit après le tremblement de terre de 1501. Les maisons autour du château constituèrent le bourg appelé Maranello vecchio.

La via Giardini, ex route de l'Abetone, a eu une grande importance logistique, non seulement parce qu’elle passe aujourd’hui devant les établissements Ferrari, mais qu’elle fut voulue, en son temps, par de duc François III d'Este pour unir le duché de Modène avec le Grand-duché de Toscane et favoriser ainsi le développement économique du pays ; cette route réalisée à partir de 1766 sur une période de dix années, était pour l’époque une entreprise gigantesque avec une longueur d’environ 100 km en territoire modènese, du chef-lieu jusqu’aux confins toscans. Le parcours était entrecoupé par des relais de poste, auberges, fontaines et lieux de repos.

Âge moderne et contemporain[modifier | modifier le code]

Maranello est le synonyme de Ferrari, l'entreprise automobile la plus prestigieuse de Formule 1 y a installé son siège social depuis le début des années 1940. Le Musée Ferrari, en mémoire au fondateur de l'entreprise (Enzo Ferrari) avec ses affiches de sport ses voitures de course et ses trophées, se trouve également ici, visité par tous les fans de Ferrari.

En 1943, la guerre oblige Enzo Ferrari à transférer son usine hors de Modène. Le choix tombe sur Maranello, où Ferrari possédait déjà des terrains. Ce choix fut aussi déterminé par l’administration communale de Formigine qui refusa toutes nouvelles constructions industrielles sur son territoire.

Au croisement de la via Giardini et la via Claudia s’y est développé un pays longtemps appelé Maranello nuovo. En dehors du centre, la commune de Maranello est formée des localités de Bell'Italia, Pozza, Gorzano, Torre Maina, Torre delle Oche, San Venanzio et Fogliano.

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
07/06/2009 en cours Lucia Bursi Centre gauche  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Torre Maina, Torre delle Oche, San Vernanzio, Pozza, Gorzano, Fogliano, Cà Zironi.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Castelvetro di Modena, Fiorano Modenese, Formigine, Marano sul Panaro, Serramazzoni.

Population[modifier | modifier le code]

Évolution de la population en janvier de chaque année[modifier | modifier le code]

1861 1901 1921 1951 1961 1971 1981 1991 2001
6 134 4 204 5 510 6 606 6 468 8 965 12 832 14 574 15 912
2012 - - - - - - - -
17 068 - - - - - - - -


Ethnies et minorités étrangères[modifier | modifier le code]

Selon les données de l’Institut national de statistique (ISTAT) au 1er janvier 2012la population étrangère résidente et déclarée était de 1421 personnes, soit 8,4 % de la population résidente[3].

Les nationalités majoritairement représentatives étaient :

Pos. Pays Population
1 Maroc Maroc 384
2 Drapeau de l'Albanie Albanie 239
3 Drapeau de l'Inde Inde 119
4 Roumanie Roumanie 112
5 Drapeau du Ghana Ghana 112
6 Ukraine Ukraine 58
7 Drapeau de la Pologne Pologne 55
8 Tunisie Tunisie 46

Monuments et lieux d’intérêt[modifier | modifier le code]

  • l’église paroissiale (1894) et la tour de l’horloge (1909-1913),

le Monument à Enzo Ferrari,

  • le Monument au Cavallino Rampant,
  • le château, reconstruit au XVIe siècle,
  • la bibliothèque communale Mabic (Maranello Biblioteca Cultura), collection d’environ 44 000 volumes,

Domaine Ferrari[modifier | modifier le code]

Les touristes et les fans viennent du monde entier pour visiter le Musée Ferrari, où sont exposés les anciens modèles et les moteurs d’autos sportives, mécaniques, tenues, casques et trophées d’une des plus anciennes écuries de la Formule 1. Devant l’entrée de la fabrique Ferrari, se trouve le célèbre restaurant Cavallino, où Enzo Ferrari avait un petit studio personnel.

La galerie du vent de l’architecte Renzo Piano, inaugurée en 1997, présente un intérêt architectural particulier. Point de test des voitures sur un tapis mobile et synchronisé avec la vitesse du vent.

D’autres établissements Ferrari sont l’œuvre d’architectes prestigieux : le centre de recherches de Massimiliano Fuksas, la nouvelle mécanique de Marco Visconti, la nouvelle logistique et gestion sportive de Luigi Sturchio et plus récemment, l’atelier d’assemblage de voitures projeté par l’architecte Jean Nouvel.

Fête et évènements[modifier | modifier le code]

  • Maranello Terra di Motori/Course pour la sécurité : pour les passionnés de moteur et pour la sécurité routière, les dimanche du mois de mai.
  • Maranello en juin : chaque fin de semaine de juin, animations, spectacles, stands.
  • Gran Premio del Gusto : le grand prix du goût, le premier dimanche d’octobre, passion pour les moteurs et l’oeno-gastronomie local avec stand et animations à thème.
  • Maranello est le point de départ du marathon d'Italie (fréquence annuelle), qui se termine à Carpi.
  • chaque dimanche de Grand Prix de F1, la course est projetée à l'auditorium Enzo Ferrari.

Personnalités liées à Maranello[modifier | modifier le code]

Jumelage[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Silvano Soragni, Maranello: dal feudo Calcagnini… alla scuderia Ferrari, Modena, 2004
  • Luca Giovanelli, Maranello. Immagini tra vecchio e nuovo millennio, Brescia, Omniadvert, 2005
  • Silvano Soragni, Maranello: dal castello feudale… al maestro Giuseppe Graziosi, Modena, Artioli, 2007
  • Silvano Soragni, Maranello: 1860… da libero comune a laboriosa città, Modena, Artioli, 2011

Références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]