Rockstar Games

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Rockstar Games est un développeur et éditeur de jeux vidéo basé à New York, appartenant à Take-Two Interactive depuis le rachat en 1998 de l'éditeur britannique de jeux vidéo BMG Interactive[1]. La marque est principalement connue pour la série Grand Theft Auto, qui a pris une importance majeure dans le monde du jeu vidéo au cours des années 2000. L'entreprise détient d'autres franchises phares qui ont fait sa renommée, avec notamment Canis Canem Edit, Max Payne, Midnight Club, Manhunt ou encore la série Red Dead, dont la plupart des jeux sont en monde ouvert.

Rockstar Games comprend des studios qui ont été acquis et rebaptisés, ainsi que d'autres créés en interne. Bien qu'un grand nombre de studios acquis par Take-Two ont fusionné avec la division Rockstar Games, plusieurs autres studios récents ont conservé leurs identités précédentes et sont devenus partie intégrante de la division 2K Games.

Le label Rockstar Games a été fondée à New York en 1998[2] par les producteurs britanniques de jeux vidéo Sam Houser, Dan Houser, Terry Donovan, Jamie King et Gary Foreman[3]. Terry Donovan a depuis quitté l'entreprise, et a été remplacé par l'ancien directeur général de Capcom, Gary Dale. Dale, ainsi que Sam et Dan Houser, sont maintenant leaderships de la société[4].

Historique[modifier | modifier le code]

En 1998, BMG Interactive furent rachetés par Take Two, le deuxième éditeur mondial avec 825,8 millions de dollars (657 millions d’euros) de chiffre d’affaires en 2012[5]. Ils n'avaient encore sorti que le premier Grand Theft Auto et quelques autres petits jeux. Alors que Take Two n'avaient pas d'éditeurs américains, ils avaient juste la distribution américaine et l'édition européenne. Take Two créa alors Rockstar Games en décembre 1998 pour pouvoir publier les jeux qu'ils veulent. L'entreprise est fondée par Sam Houser, Terry Donovan, Dan Houser (amis depuis l'école, à Londres), Jamie King et Gary Foreman. Un an plus tard, Rockstar Games acquiert DMA Design, le développeur de jeux vidéo basée à Édimbourg maintenant nommé Rockstar North avec qui ils avaient collaboré sur le développement de la série Grand Theft Auto. Rockstar Games s'attaquent maintenant au marché américain.

Ensemble, ils ont commencé à travailler sur les prochains titres de la série, y compris Grand Theft Auto III, qui a vendu huit millions de copies après son lancement en 2001[6]. C'est en 2002 que Rockstar Games renomme DMA Design en Rockstar North, c'est le studio le plus connu, grâce à la série Grand Theft Auto. Pour le volet, Grand Theft Auto: Vice City, une équipe dirigée par Leslie Benzies, Aaron Garbut, Obbe Vermeij et Adam Fowler à Edimbourg et par Sam et Dan Houser à New York, a créé un jeu qui a surmonté les limites traditionnelles du jeu vidéo : le récit linéaire, l'espace condensé et des activités préétablies pour permettre à ses joueurs de faire leurs propres choix. Rockstar Games a été nominé pour le Designer of the Year du Design Museum en 2002 en raison de l'ingéniosité technique et créatif qui a produit Vice City.

Assis sur ses millions, l’empire Rockstar Games essaime des studios un peu partout : San Diego, Londres, Leeds, Toronto, pour pouvoir développer plusieurs projets en même temps. En 2004 Rockstar rachète Mobius Entertainment Ltd et le renomme Rockstar Leeds, le studio qui est responsable des portages sur consoles portables des jeux de Rockstar Games. En avril 2008, Rockstar rachète Mad Doc Software, la compagnie qui a porté Bully de PS2 sur la Xbox 360. Ils sont désormais appelés Rockstar New England[7]. L'année suivante, Rockstar a acquis DMA Design, le développeur de jeux vidéo basée à Edimbourg maintenant nommé Rockstar North avec qui il avait collaboré sur le développement de la Theft Auto série Les Grands jeux. Ensemble, ils ont commencé à travailler sur les prochaines titres de la série, y compris Grand Theft Auto III, qui a vendu huit millions de copies après son lancement en 2001. Sur la génération PS3 et Xbox 360, malgré le succès de Grand Theft Auto IV, Rockstar a continué à marquer les joueurs avec des titres comme Red Dead Redemption, L.A. Noire ou encore Max Payne 3. Tous vendus à plusieurs millions d'exemplaires et collectionnant les très bonnes critiques de la presse mondiale. Sam et Dan Houser, les deux frères fondateurs de Rockstar games, intègrent en 2009 le classement des 100 personnalités les plus influentes du Times au rayon « Artistes et divertissement ».

En juin 2009, selon les informations glanées par le site Kotaku, quelque 10 % des effectifs du studio de Rockstar New England, aux États-Unis, se seraient vu notifié leur licenciement lundi dernier. Basé à Andover, dans le Massachusetts, le studio s'appelait initialement Mad Doc Software, avant d'être racheté en avril 2008 par Rockstar, et donc de changer de nom. On attend désormais une annonce officielle de l'éditeur[8].

En janvier 2010, Rockstar Games alors en plein développement du futur Max Payne 3, attendu pour fin 2010. Dernièrement, une lettre anonyme a été envoyée au site Joystiq, dans laquelle sont dénoncées les mauvaises conditions de travail qui règnent dans les studios de Rockstar San Diego (développeurs de Red Dead Redemption) et Rockstar Vancouver, qui eux travaillent sur Max Payne 3. En effet, les employés travailleraient 14 à 16 heures par jour et cela 6 à 7 fois par semaines, ce qui est bien évidemment énorme. La lettre affirme également que Rockstar aurait supprimé deux semaines de vacances à ses employés[9].

En juillet 2012 est annoncé la fermeture du studio Rockstar Vancouver qui avait sortis le jeu Max Payne 3 quelques mois auparavant. La question de l'intégration dans le domaine du jeu vidéo aurait motivé la décision de la société Rockstar Games de déplacer ses 35 employés de Vancouver vers une nouvelle installation à Oakville en Ontario, croit l'entrepreneur et candidat du Nouveau parti démocratique de la Colombie-Britannique (NPD), Matthew Toner. Dans un communiqué, la société explique que son choix est motivé par des raisons logistiques, mais aussi économiques puisque l'Ontario lui offre des avantages fiscaux intéressants. Toutefois, le président d'une firme de Vancouver qui développe des jeux et d'autres produits de divertissement estime qu'il y a d'autres éléments qui ont convaincu Rockstar Games. « C'est plus que les avantages fiscaux, ils regardent l'intégration de l'écosystème là-bas [à Toronto] », affirme Matthew Toner, président de Zeroes 2 Heroes Media. Selon M. Toner, le studio Rockstar Vancouver disparaît parce que la ville, contrairement à Toronto ou Montréal, n'offre pas cette présence au même endroit, d'écoles de formation, de regroupement de joueurs de l'industrie, de foisonnement d'idées et d'avantages fiscaux. « Nous n'avons pas de plan de match, pourquoi ? Il n'y a pas de bonne raison », tranche l'aspirant politicien, ajoutant qu'il faut quelqu'un qui connaît bien le milieu pour développer des solutions. Une "restructuration" comme on dit dans les milieux autorisés, qui devrait voir débouler un grand nombre des forces vives du fameux studio, chez leurs confrères de Rockstar Toronto. D'autre part, ils ont annoncé embaucher environ une cinquantaine de personnes supplémentaires, et des locaux plus grands à Oakville[10],[11].

Lieu[modifier | modifier le code]

Le siège social de Rockstar Games, qui en réalité fait partie des bureaux de Take-Two Interactive, est situé sur Broadway, dans la ville de New York. C'est à cet endroit que les décisions marketing sont prises, et que sont entretenues les relations publiques. C'est également à cet endroit que les décisions concernant le développement des filiales de Rockstar Games sont prises[12].

Objectifs de l'entreprise[modifier | modifier le code]

En octobre 2011, le vice-président de Rockstar, Dan Houser, déclare au magazine Famitsu que l'entreprise évite intentionnellement de développer dans le genre jeu de tir à la première personne. «Nous évitons délibérément de produire dans ce genre», dit-il, selon une traduction 1UP.com. «C'est dans notre nature d'éviter de faire le même genre de chose de ce que font les autres entreprises. Je suppose que vous pourriez dire que Max Payne 3 est assez proche d'un FPS, mais il y a des aspects vraiment uniques dans le gameplay, là aussi, et pas seulement dans l'histoire. Vous devez avoir l'originalité dans vos jeux, vous devez avoir une sorte de message intéressant, on pourrait dire que le but de Rockstar est que les joueurs sentent vraiment ce que nous essayons de faire.» Houser a poursuivi en disant que Rockstar a «fait de nouveaux genres par nous-mêmes avec des jeux comme la série GTA. Nous n'avons pas compté sur des témoignages dans un livre d'affaires à faire ce que nous avons fait. Je pense que nous avons réussi précisément parce que nous nous sommes pas concentrés sur le résultat ... Si nous faisons le genre de jeux que nous voulons jouer, nous pensons que les gens vont l'acheter.»[13] Rockstar Games est une entreprise à but lucratif et elle n'hésite pas à faire monter l'impatience du joueur du à une politique du silence (l'attente des joueurs vis-à-vis de GTA V en est la preuve).

En mai 2008 Dan Houser nous informe de sa vision des choses par rapport au Casual Gaming :

« J'emmerde tout ce battage autour du casual gaming. Je pense que les gens veulent toujours des jeux qui en mettent plein la vue. La Wii a une approche complètement différente, ce qui est fantastique. Mais nous allons, espérons-le, prouver qu'il y a aussi un véritable intérêt pour tous ceux qui aiment le divertissement sous une autre forme, pour ceux estimant que les jeux vidéo peuvent raconter des histoires concurrençant le cinéma »[14].

Une des tactiques de Rockstar est d’avoir su fonder une véritable communauté de joueurs. Pour faire vivre cette communauté, les fans peuvent suivre Rockstar Games via Twitter, une page Facebook, des forums, mais surtout sur un Social club. Lancé en 2008, le service gratuit de Rockstar propose du contenu et des tournois permettant de renforcer les liens de cette communauté grandissante. La provocation est l'un tes traits forts de Rockstar, ces derniers ont déclenché la foudre d’associations et même de gouvernements (jeux interdits en Australie, Irlande, Allemagne…). Pour rappel, au début de « GTA Vice City », une carte postale ordonnait aux joueurs de « tuer tous les Haïtiens ». Des membres de la communauté avaient crié au scandale, accusant le jeu d’être raciste et de faire des Haïtiens des voyous, des voleurs et des trafiquants de drogue. En 2009, la polémique « Hot Coffee » coûte 20 millions de dollars à Take-Two, maison mère de Rockstar.

Dan Houser répond à des accusations :

« Si vous n’aimez pas ces jeux sous prétexte qu’ils ont un contenu qui, au cinéma ou à la télé, ne vous dérange pas, alors cela équivaut à déclarer que vous n’aimez pas ce média parce qu’il ne colle pas de George Clooney à l’écran. »[15]

Studios Rockstar[modifier | modifier le code]

Développeurs internes[modifier | modifier le code]

Rockstar Games possède à travers le monde de nombreux studios de développement s'occupant de la production des différentes franchises de la société. Les plus connus et les plus importants sont Rockstar North, notamment pour Grand Theft Auto et Manhunt, Rockstar San Diego pour Midnight Club et Red Dead, ou encore Rockstar Vancouver pour Bully et qui fut aussi le principal développeur du dernier jeu de la série des Max Payne.

Logo Nom Actif depuis (en tant que division de Rockstar) Notes
Rockstar Japan logo.png Rockstar Japan 2005 - présent Studio chargé de l'édition de jeux pour l'Asie, comme la série Grand Theft Auto pour le Japon.
Rockstar Leeds logo.png Rockstar Leeds 2004 - présent Précédemment connu sous le nom de Mobius Entertainment. Basés à Leeds. Ce sont les créateurs de Grand Theft Auto: Liberty City Stories, Vice City Stories sur PlayStation Portable et Grand Theft Auto: Chinatown Wars sur Nintendo DS et PlayStation Portable et iPhone.
Rockstar Lincoln logo.png Rockstar Lincoln 1999 - présent Basés à Lincoln (Royaume-Uni). Studio de test et contrôle des jeux, ainsi que de la traduction dans différentes langues des jeux de la société. Précédemment connu sous le nom de Tarentula Studios.
Rockstar London logo.svg Rockstar London 2005 - présent Formé en novembre 2005. Ils ont pris en charge le développement de Manhunt 2 après la fermeture de Rockstar Vienna. Ils ont également travaillé sur Max Payne 3.
Rockstar New England logo.png Rockstar New England 2008- présent Précédemment connu sous le nom de Mad Doc Software. Basé à Andover, dans le Massachusetts. Studio acquis en avril 2008[16]. Ils se sont chargés du développement de Bully: Scholarship Edition.
Rockstar North logo.png Rockstar North 1999 - présent Basés à Edinburgh, en Écosse. Précédemment connu sous le nom de DMA Design (fondé en 1988). L'un des plus importants studios de Rockstar Games. Ils sont connus pour avoir créé la série Grand Theft Auto et Manhunt franchises, et également le jeu vidéo Lemmings.
Rockstar San Diego logo.png Rockstar San Diego 2003 - présent Précédemment connu sous le nom de Angel Studios. Ils développent la série Red Dead, la série des Smuggler's Run, les deux premiers Midtown Madness et la série des Midnight Club. Ils sont aussi responsables du moteur de jeu RAGE. Un des plus importants studios avec Rockstar North.
Rockstar Toronto logo.png Rockstar Toronto 1999 - présent Précédemment connu sous le nom de Rockstar Canada. Leur jeu vidéo le plus connu est l'adaptation du film culte The Warriors (Les Guerriers de la nuit). Ils ont aussi contribué au développement de Max Payne 3.
Rockstar Vancouver logo.png Rockstar Vancouver 2002 - 2012 Précédemment connu sous le nom de Barking Dog Studios. Ils ont sorti Bully sur PlayStation 2 et Max Payne 3. Ferme et fusionne en 2012 avec Rockstar Toronto.
Rockstar Vienna logo.png Rockstar Vienna 2003 - 2006 Précédemment connu sous le nom de Neo Software, ferma ses portes le 11 mai 2006[17]. Responsables du portage de Max Payne sur consoles, a commencé à développer Manhunt 2 avant de fermer ses portes.

Développeurs externes[modifier | modifier le code]

Œuvres du studio[modifier | modifier le code]

Jeux développés[modifier | modifier le code]

Jeu Date de Sortie Plates-formes
Grand Theft Auto 1997 PlayStation, Windows, Game Boy Color
Grand Theft Auto: London 1969 1999 PlayStation, Windows
Grand Theft Auto: London 1961 1999 Windows
Grand Theft Auto 2 1999 PlayStation, Dreamcast, Game Boy Color, Windows
Thrasher: Skate and Destroy 1999 PlayStation
Austin Powers: Oh Behave 2000 Game Boy Color
Austin Powers: Welcome to My Underground Lair! 2000 Game Boy Color
Wild Metal: Reclaim the Future 2000 Dreamcast
Midnight Club: Street Racing 2000 PlayStation 2
Surfing H3O 2000 PlayStation 2
Smuggler's Run 2000 PlayStation 2
Smuggler's Run 2: Hostile Territory 2001 PlayStation 2
Max Payne 2001 PlayStation 2, Xbox, Game Boy Advance, Windows
Grand Theft Auto III 2001 PlayStation 2, Xbox, Windows, OS X, iOS, Android
The Italian Job 2002 PlayStation, Windows
State of Emergency 2002 PlayStation 2, Windows
Smuggler's Run: Warzones 2002 GameCube
Grand Theft Auto: Vice City 2002 PlayStation 2, Xbox, Windows, OS X
Midnight Club 2 2003 PlayStation 2, Xbox, Windows
Max Payne 2: The Fall of Max Payne 2003 PlayStation 2, Windows
Manhunt 2003 PlayStation 2, Windows
Red Dead Revolver 2004 PlayStation 2
Grand Theft Auto Advance 2004 Game Boy Advance
Grand Theft Auto: San Andreas 2004 PlayStation 2, Xbox, Windows, OS X
Grand Theft Auto: The Trilogy 2005 PlayStation 2, Xbox, Windows, OS X
Midnight Club 3: DUB Edition 2005 PlayStation 2, Xbox, PlayStation Portable
The Warriors 2005 PlayStation 2, PlayStation Portable
Grand Theft Auto: Liberty City Stories 2005 PlayStation Portable, PlayStation 2
Midnight Club 3: DUB Edition 2006 PlayStation 2, Xbox
Table Tennis 2006 Xbox 360, Wii
Canis Canem Edit (Bully) 2006 PlayStation 2
Grand Theft Auto: Vice City Stories 2006 PlayStation Portable, PlayStation 2
Manhunt 2 2007 PlayStation Portable, PlayStation 2, Wii
Bully: Scholarship Edition 2008 Wii, Xbox 360, Windows
Grand Theft Auto IV 2008 PlayStation 3, Xbox 360, Windows
Midnight Club: Los Angeles 2008 PlayStation 3, Xbox 360
Midnight Club: L.A. Remix 2008 PlayStation Portable
Grand Theft Auto IV: The Lost and Damned 2009 PlayStation 3, Xbox 360, Windows
Grand Theft Auto: Chinatown Wars 2009 Nintendo DS, PlayStation Portable, iOS
Beaterator 2009 PlayStation Portable, iOS
Grand Theft Auto: The Ballad of Gay Tony 2009 PlayStation 3, Xbox 360
Grand Theft Auto: Episodes from Liberty City 2009 PlayStation 3, Xbox 360, Windows
Midnight Club: Los Angeles Complete 2010 PlayStation 3, Xbox 360
Red Dead Redemption 2010 PlayStation 3, Xbox 360
Red Dead Redemption: Undead Nightmare 2010 PlayStation 3, Xbox 360
L.A. Noire 2011 PlayStation 3, Xbox 360, Windows
Max Payne 3 2012 PlayStation 3, Xbox 360, Windows
Rockstar Games Collection 2012 PlayStation 3, Xbox 360[18]
Grand Theft Auto V 2013 PlayStation 3, Xbox 360
Grand Theft Auto Online 2013 PlayStation 3, Xbox 360
Agent NC PlayStation 3[19]

Technologie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Rockstar Advanced Game Engine.

Rockstar Advanced Game Engine (RAGE) est un moteur de jeu développé par Rockstar Games pour faciliter le développement de jeux sur PlayStation 3, XBox 360, Microsoft Windows, et Wii.

Films[modifier | modifier le code]

Auparavant, Rockstar Games ont été nommés en tant que producteurs exécutifs de Sunday Driver en 2005. Il s'agit d'un documentaire dirigé par Carol Strong qui présente les anciennes voitures californiennes appelées Lowrider. The Football Factory est également produis par Rockstar Games, il s'agit un fil britannique de Nick Love sorti en 2004, à propos du hooliganisme suivant principalement un fan de Chelsea Football Club nommé Tommy Johnson.

L'Introduction version longue de Grand Theft Auto San Andreas et Red Dead Redemption: The Man from Blackwater, un court film produit par Machinima (écrit par Dan Houser) sorti le 29 mai 2010 font également partie des productions de Rockstar Games.

En 2011, Rockstar Games enregistre la marque Rockstar Films[20]. La description qui en est faite est la suivante :

« Films d'animation destinés à divertir, à savoir sous forme de comédie, d'action, d'aventures, de drames, programmes Live, programmes pour enfants ainsi que les documentaires, […] que soit sous forme digitale ou non. »

Rockstar Games Social Club[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Rockstar Games Social Club.

Le Rockstar Games Social Club est un service gratuit en ligne dirigé par Rockstar Games. Il fut lancé le 17 avril 2008, quelques jours avant la sortie de GTA IV.

[modifier | modifier le code]

Le logo du studio Rockstar Games est composé d'un R noir signifiant « Rock » et d'une étoile blanche signifiant « Star » sur fond jaune. Rockstar Games affiche son logo depuis maintenant plus de 15 ans avec la création de ce dernier. Aimant les Easter Egg, Rockstar a pour habitude de placer son logo dans leurs jeux. Mais ayant une grande popularité, il arrive que leur logo se retrouve à la télévision.

Dans les jeux de Rockstar Games[modifier | modifier le code]

Grand Theft Auto III[modifier | modifier le code]

  • Le logo apparaît sur de nombreux panneaux publicitaires à travers Liberty City, en particulier autour du Liberty Memorial Coliseum et dans Chinatown.
  • Une annonce dans Bedford Point montre une tasse de café avec le logo.
  • Un piéton masculin à Portland peut être vu portant une casquette bleue avec le logo Rockstar dessus.
  • Une piétonne qui est souvent observée dans l'île de Staunton porte une veste qui dit « rock star » sur le devant.
  • Sur les hélicoptères inopérables à Francis International Airport.
  • Le logo apparaît comme une constellation dans le ciel, avec une étoile particulièrement brillante à la pointe l'étoile blanche du logo.

Grand Theft Auto: Vice City[modifier | modifier le code]

  • La porte de « Rockstar Video Games » porte le logo. Le nom « Rockster Video Games » est aussi une référence claire à la société.
  • Le logo apparaît encore comme une constellation dans le ciel, avec une étoile particulièrement brillante à la pointe de l'étoile blanche du logo.
  • Une piscine sur l'île de Starfish a la forme du logo.
  • Le vendeur des magasins Ammu-Nation porte une veste avec le logo Rockstar sur l'avant et les mots « rock star » sur le dos.
  • Le logo est sur une pierre tombale en forme de cœur et sur une chemise d'une personne dans un cadre photo en Funeraria Romero.
  • Sur le Air Rockstar ou les avions stationnés dans l'Escobar International Airport, le nom apparaît sur le devant de l'avion et le logo apparaît sur sa queue.
  • Le logo se trouve sur les panneaux d'affichage à travers la rue du Café Robina.
  • Sur l'une des variantes de la Racer Hotring.
  • Sur l'une des variantes de la Banger Bloodring.
  • Certaines des serviettes sur la plage portent le logo.
  • Le logo Rockstar est marqué plusieurs fois à proximité des grands égouts en plein air à Little Haïti.

Grand Theft Auto: San Andreas[modifier | modifier le code]

  • La valise de Carl Johnson dans la première cinématique a un autocollant Rockstar Games.
  • Dans la mission, OG Loc (mission), la valise de OG Loc a le logo.
  • Le logo apparaît sur de nombreux articles de vêtements.
  • Les boîtes de figurines d'action pour GTA Vice City et les personnages de Manhunt dans Zero RC portent le logo.
  • La constellation Rockstar revient de GTA Vice City.
  • Le logo Rockstar peut également être vu sur une tour de San Fierro dans le centre de la ville en venant du pont de Garver.
  • Le nom de "rock star" apparaît sur certains trafiquants de drogue (ceux avec des hoodies).
  • Le logo est gravé sur une planche de surf à l'intérieur de magasins sous urbaines.
  • Au nord de Los Santos, il y a un endroit appelé "Northstar Rock", une référence claire à Rockstar North.
  • Dans la maison de Big Smoke, il y a un tapis qui ne dit "Not Welcome here" avec le logo de Rockstar North.

Grand Theft Auto Advance[modifier | modifier le code]

  • Le logo apparaît sur les murs de l'île de Staunton et dans la cachette de Mike à Shoreside Vale.

Grand Theft Auto : Liberty City Stories[modifier | modifier le code]

  • Un Graffiti ressemblant au logo peut être vu à travers la ville.
  • Un piéton a le logo arborant sur son chapeau.

Grand Theft Auto IV[modifier | modifier le code]

  • Les quilles de bowling dans Memory Lanes portent le logo.
  • Les grandes dalles de béton près de Poop Deck portent le logo.
  • Le skin de zombie disponible en multijoueur porte des sous-vêtements jaune avec le logo de Rockstar.
  • Certains piétons peuvent être vus portant des vêtements avec un logo qui se compose d'une R et d'une étoile, mais pas dans le même style que le logo des jeux de Rockstar.
  • Le trophée / succès « Key to the City »" a le logo de Rockstar sur sa poignée.
  • Le logo est également présent sur le trophée / succès « Virus Rockstar ».

Grand Theft Auto: Chinatown Wars[modifier | modifier le code]

  • Le logo apparaît comme un aimant sur le tableau de Replay Mission, avec le logo de Rockstar Leeds.

Max Payne 3[modifier | modifier le code]

  • Le logo est présent sur le trophée de platine / succès du jeu.

Midnight Club Street Racing[modifier | modifier le code]

  • Le logo de Rockstar apparaît sur une façade du Time Square à New York.

Midnight Club Los Angeles[modifier | modifier le code]

  • Le logo des trophées / succès «Perfectionniste !», «Chasse au trésor», et «Charlie reste introuvable» comportent le logo.

Red Dead Redemption[modifier | modifier le code]

  • Le logo est présent sur les trophées / succès «Red Dead Rockstar», «Pépite d'or», «Filon d'or», «La classe !», et «Le filon du siècle».

À la télévision[modifier | modifier le code]

La marque Rockstar Games est très populaire. En effet John Carter de la série Urgences sur NBC a un logo Rockstar Games sur son casier. Seth Cohen de Newport Beach a un logo de Rockstar North sur son mur de baignoire et l'acteur Trevor Morgan du film Mean Creek a aussi un logo Rockstar sur son mur de salle de bain[réf. souhaitée]. Justin Berfield, jouant le rôle de Reese dans la série "Malcolm" possède également un autocollant de la firme collé sur son casier scolaire dans son lycée. Le logo est également visible au début du film Scary Movie 2, dans la sitcom Parents à tout prix sur le frigo des Finnerty et dans la série Malcolm, sur le frigo sous forme de sticker. On peut apercevoir de nombreuse fois les logos rockstar également dans la série ma famille d'abord.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • Depuis Grand Theft Auto III (2001), la couverture de chaque jeu développé ou édité par Rockstar et ses différentes branches est faite sous forme de dessin (artwork en anglais) ; dans le cadre de la promotion de ces jeux et de leurs extensions, des artworks sont également faits pour présenter les différents personnages clés ou pour présenter certaines scènes du scénario.
  • Depuis GTA III également, les doublages des jeux de la firme sont en anglais exclusivement, à l'inverse de certains développeurs qui proposent des versions doublées dans différentes langues ; pour les pays non-anglophones, les dialogues sont sous-titrés.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Rockstar Games Multimedia Designers » (consulté le March 24, 2013)
  2. (en) « Rockstar Games Corporate Info » (consulté le March 24, 2013)
  3. Laura Avery, Newsmakers: the people behind today's headlines: 2004 cumulation, Gale Research,‎ 2005, p. 212
  4. (en) « Rockstar Games Terry Donovan » (consulté le 17 janvier 2007)
  5. « Take Two Chiffre d'affaires » (consulté le 17 janvier 2007)
  6. (en) « Rockstar Games » (consulté le 17 janvier 2007)
  7. (en) « Rockstar Histoire », Rockstar Games (consulté le April 05, 2013)
  8. « Rockstar New England licenciements », Rockstar Games (consulté le 19 Juin 2013)
  9. « Rockstar mauvaises conditions de travail », Rockstar Games (consulté le 19 Juin 2013)
  10. « Rockstar Vancouver ferme ses portes », Rockstar Games (consulté le 19 Juin 2013)
  11. « Rockstar Vancouver ferme ses portes 2 », Rockstar Games (consulté le 19 Juin 2013)
  12. (en) « Rockstar NYC Job openings », Rockstar Games (consulté le April 05, 2013)
  13. (en) Tom Ivan, « Rockstar 'deliberately avoiding' FPS genre », ComputerAndVideoGames
  14. « Dan Houser casual gaming »
  15. « Dan Houser Accusations »
  16. Rockstar Acquires Mad Doc Software at RockstarWatch. URL accessed on April 4, 2008
  17. (en) Jurie Horneman, « Rockstar Vienna ferme ses portes », Intelligent Artifice,‎ 11 mai 2006 (consulté en 2007-04-21)
  18. « Rockstar Games Collection Out Today », sur Rockstargames.com (consulté en 06/11/2012)
  19. « Agent », sur Rockstargames.com (consulté en 12/08/2011)
  20. http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18605560.html

Lien externe[modifier | modifier le code]