Ferrari 312 T

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ferrari 312 T

Ferrari 312 T

La Ferrari 312 T de Niki Lauda au festival de Goodwood 2001

Présentation
Équipe Drapeau : Italie Scuderia Ferrari SpA SEFAC
Constructeur Scuderia Ferrari
Année du modèle 1975
Concepteurs Mauro Forghieri
Spécifications techniques
Châssis Monocoque tubulaire en acier avec panneaux en aluminium
Suspension avant Ressort, double fourche, barre anti-roulis
Suspension arrière Ressort, double fourche, câbles, barre anti-roulis
Nom du moteur Ferrari 015
Cylindrée 2 992 cm³
500 ch à 12 500 tr/min
Configuration V12 à 180° appelé aussi 12 cylindres à plat
Orientation du moteur longitudinale
Position du moteur centrale-arrière
Boîte de vitesses Ferrari 015 T
transversale
Nombre de rapports 5 + marche arrière
Type manuelle
Électronique injection indirecte Lucas-Ferrari
Système de carburant réservoir de 200 litres
Système de freinage Freins à disque Lockheed
Poids 575 kg
Dimensions Longueur : 4 140 mm
Largeur : 2 030 mm
Hauteur : 1 270 mm
Empattement : 2 518 mm
Voie avant : 1 510 mm
Voie arrière : 1 530 mm
Carburant Agip
Pneumatiques Goodyear
Histoire en compétition
Pilotes Drapeau : Autriche Niki Lauda
Drapeau : Suisse Clay Regazzoni
Début Grand Prix automobile d'Afrique du Sud 1975
Courses Victoires Pole Meilleur tour
15 9 10 6
Championnat constructeur 1975
Champion avec 72,5 points
1976
Champion avec 82 points
Championnat pilote 1975
Niki Lauda : Champion
Clay Regazzoni : 5e
1976
Niki Lauda : 2e
Clay Regazzoni : 5e

Chronologie des modèles (1975 - 1976)

La Ferrari 312 T est une monoplace de Formule 1 engagée par la Scuderia Ferrari dans le cadre du en Championnat du monde 1975. Elle est pilotée par Niki Lauda et Clay Regazzoni qui effectuent leurs deuxième et cinquième saisons pour l'écurie. La 312 T participe également aux trois premiers Grands Prix de la saison 1976 avant d'être remplacée par la Ferrari 312 T2.

Caractéristiques et performances[modifier | modifier le code]

Après plus de vingt ans sans titre pilote ou constructeur et une nouvelle désillusion en 1974 où Regazzoni termine deuxiėme à trois points de Fittipaldi, Ferrari lance un nouveau modèle de Formule 1, la 312 T. Sa conception est confiée à Mauro Forghieri, déjà à l'oeuvre sur les précédentes monoplaces. Si elle conserve un châssis mixte en panneaux en aluminium et structure en tubes d'acier, elle dispose d'une nouvelle boîte de vitesses transversale, à cinq rapports, qui permet une meilleure répartition des masses[1]. Grâce à l'implication de Lauda lors de sa conception, la monoplace se révèle très fiable : en trente engagements, elle ne subit que quatre abandons sur problèmes mécaniques[2].

Ferrari renoue avec les titres de champion du monde des constructeurs et des pilotes (Niki Lauda) en 1975. En 1976, la 312 T est remplacée par la 312 T2 afin de respecter les changements de réglementation technique interdisant les boîtes à air. En conformité avec ces nouvelles règles, Ferrari aligne la 312 T pour les trois premiers Grands Prix de la saison, remportés par Lauda au Brésil et en Afrique du Sud et par Regazzoni aux États-Unis.

Grâce à la 312 T, la Scuderia Ferrari et Niki Lauda remportent les titres de champion du monde des constructeurs et des pilotes en 1975. Au total, ce châssis gagne neuf Grands Prix : sept avec Niki Lauda (Monaco, Belgique, Suède, France, États-Unis en 1975 et Brésil et Afrique du Sud en 1976) et deux avec Clay Regazzoni (Italie en 1975 et États-Unis en 1976). En quinze courses de championnat, ses pilotes réalisent dix pole positions et six meilleurs tours. Hors championnat du monde, la 312 T a en outre remporté le BRDC International Trophy avec Lauda et le Grand Prix de Suisse avec Regazzoni lors de la saison 1975.

Résultats détaillés en championnat du monde[modifier | modifier le code]

Niki Lauda, Ferrari 312 T, passant la courbe de Maggots lors du Grand Prix de Grande-Bretagne 1975
Niki Lauda sur la Ferrari 312 T lors du Grand Prix de Grande-Bretagne 1975
Résultats détaillés de la Ferrari 312 T en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16
1975 Scuderia Ferrari
SpA SEFAC
Ferrari 015 V12 Goodyear ARG BRÉ AFS ESP MON BEL SUÈ P-B FRA GBR ALL AUT ITA USA 72,5 Champion
Clay Regazzoni 16e* Nc Abd 5e 3e 3e Abd 13e Abd 7e 1er Abd
Niki Lauda 5e Abd 1er 1er 1er 2e 1er 8e 3e 6e 3e 1re
1976 Scuderia Ferrari
SpA SEFAC
Ferrari 015 V12 Goodyear BRÉ AFS USO ESP BEL MON SUÈ FRA GBR ALL AUT P-B ITA CAN USE JAP 82** Champion
Niki Lauda 1er 1er 2e
Clay Regazzoni 7e Abd 1er

Légende : ici

  • * Le pilote n'a pas terminé la course mais est classé pour avoir parcouru plus de 90% de la distance de course.
  • ** 55 points marqués avec la Ferrari 312 T2.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :