Ferrari 312 B

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ferrari 312 B

Ferrari 312 B

La Ferrari 312 B de Clay Regazzoni au musée de Donington.

Présentation
Équipe Scuderia Ferrari
North American Racing
Constructeur Scuderia Ferrari
Année du modèle 1969
1970
1971
Concepteurs Mauro Forghieri
Spécifications techniques
Châssis Monocoque en aluminium
Suspension avant Ressort et fourche
Suspension arrière Câbles
Nom du moteur Ferrari 255C / 001 F12
Cylindrée 2 991,01 cm³
450 ch à 12000 tr/min
Configuration V12 à 180° aussi appelé 12 cylindres à plat
Orientation du moteur longitudinale
Position du moteur arrière
Boîte de vitesses Ferrari
Nombre de rapports 5 + marche arrière
Système de freinage Freins à disque Lockheed
Poids 550kg
Carburant Shell
Pneumatiques Firestone
Partenaires Heuer, Britax, Magnetti Marelli, Koni
Histoire en compétition
Pilotes Drapeau de Nouvelle-Zélande Chris Amon
Drapeau des États-Unis Mario Andretti
Drapeau de l'Italie Ignazio Giunti
Drapeau de la Belgique Jacky Ickx
Drapeau de la Suisse Clay Regazzoni
Début Grand Prix d'Italie 1969 (voiture indisponible)[1]
Grand Prix d'Afrique du Sud 1970
Courses Victoires Pole Meilleur tour
22 5 6 7
Championnat constructeur 2e avec 52 points (1970)
3e avec 33 points (1971)
Championnat pilote En 1970 :
Ickx : 2e
Regazzoni : 3e
Giunti : 17e
Andretti : 15e
En 1971 :
Ickx : 4e
Regazzoni : 7e
Andretti : 8e

Chronologie des modèles (1969 - 1971)

La Ferrari 312 B est une monoplace de Formule 1 engagée par la Scuderia Ferrari en championnat du monde en 1969, 1970 et 1971.

Historique[modifier | modifier le code]

Conçue par Mauro Forghieri, la 312 B permet à Ferrari de marquer son retour aux avant-postes après une saison 1969 très décevante. Lors de la saison 1970, Jacky Ickx, deuxième, et Clay Regazzoni, troisième, sont devancés par Jochen Rindt sur Lotus. Alors qu'ils n'ont pris part qu'à quelques courses, Mario Andretti et Ignazio Giunti se classent quinzième et dix-septième. Précédée par Team Lotus, mais devant March, la Scuderia Ferrari termine deuxième du championnat constructeurs avec quatre victoires : trois pour Ickx (Autriche, Canada et Mexique) ; une pour Regazzoni (Italie)[2].

En 1971, Mario Andretti, sur une 312 B, s'impose au Grand Prix d'Afrique du Sud, épreuve inaugurale de la saison. Cette monoplace est engagée par la Scuderia Ferrari à l'occasion de cinq autres grands prix[3]. Hors-championnat, Jacky Ickx remporte le trophée Jochen Rindt Memorial, course disputée sur le circuit d'Hockenheim[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]