Ferrari Berlinetta Boxer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ferrari 365 GT4 BB
Ferrari Berlinetta Boxer

Marque Ferrari
Années de production 1973 - 1976
Production 387 exemplaires
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence, 12 cylindres opposés
4 390 cm3
Puissance maximale 380 ch
Transmission Propulsion
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Coupé
Dimensions
Empattement 2500 mm
Chronologie des modèles
Ferrari 512BB Suivant

La Ferrari Berlinetta Boxer est une automobile de la marque Ferrari.

Ce nom désigne toutefois 3 modèles successifs, ainsi qu'un ultime modèle dédié au Mans.

365 GT4 BB[modifier | modifier le code]

  • no  de châssis : de 17 401 à 19 445
  • Type châssis : 260

Berlinetta Scaglietti, empattement 2,50 m.

  • Type moteur : F102 AB 100

Les cylindres sont placés à l'opposé les uns des autres, et non pas à plat.

512BB[modifier | modifier le code]

Ferrari 512-BB

À la fin des années 1960, les voitures GT évoluent toutes vers la position centrale du moteur. Bien que cette technique soit depuis longtemps utilisée par Ferrari sur ses voitures de compétition, le Commendatore s'entête à fabriquer des GT classiques avec un moteur à l'avant, comme avec la Daytona.

Ce n'est qu'en 1971 que Ferrari présentera sa première GT avec moteur central, la 365 GT4/BB mais elle sera équipée non pas d'un moteur V12 mais d'un 12 cylindres à plat. En raison de l'application de nouvelles normes anti-pollution entrées en vigueur aux États-Unis, la 365 GT4 ne pourra être exportée vers le plus gros marché des GT.

Ferrari ne renoncera pas et décide de rendre propre sa nouvelle voiture et ne voulant pas renoncer à la puissance minimale, la voiture sera dotée d'un nouveau moteur dont la cylindrée est passée de 4,4 à 5 litres. La Ferrari 512BB est née, 5 pour la cylindrée et 12 pour le nombre de cylindres, comme de coutume chez Ferrari.

L'agrément de conduite est au maximum de ce qui est faisable, le moteur fait preuve d'une excellente souplesse et offre des accélérations foudroyantes. Cette voiture sera équipée de l'injection électronique en 1981 et restera dans les mémoires comme l'une des meilleures GT, rapide et luxueuse disposant de sièges en cuir d'un confort inégalé.

La production de la 512 BB s'arrêtera en 1984 après une production de 1007 exemplaires.

512BBi[modifier | modifier le code]

BB 512 LM[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :