Ferrari 308 GT4

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dino 308 GT4
Ferrari 308 GT4

Marque Ferrari
Années de production 1973 - 1980
Production 2826 exemplaires
Classe Sportive
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence V8 à 90° 3 L (208 GT4 : 2L)
Transmission Propulsion / Manuelle 5 rapports
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Coupé 2+2
Chronologie des modèles
Précédent Dino 246 Mondial 8 Suivant

Les Ferrari 308 GT4 et 208 GT4 sont des coupés 2+2 motorisés par un V8 en position centrale arrière construits par Ferrari. La commercialisation de la 308 GT4 débuta en 1973 ; en 1975 une version appelée 208 GT4 à la cylindrée réduite fut introduite pour le marché italien. La production cessa en 1980 après une production de 2826 véhicules, et la voiture fut remplacée par la Mondial 8. La 308 GT4 fut commercialisée sous le nom de Dino 308 GT4 et 208 GT4 jusqu'en mai 1976, ceci pour la différencier de la gamme des Ferrari V12 "traditionnelles" ; puis la GT4 intégra le catalogue Ferrari.

308 GT4[modifier | modifier le code]

La 308 GT4 marque une petite révolution dans l'histoire de Ferrari par plusieurs aspects. Tout d'abord, il s'agit de la première voiture de la marque équipée du V8 en position centrale arrière, qui constituera peu après l'essentiel des ventes de la firme[1]. Ensuite cette voiture est la première (et unique) dessinée par Bertone. Par la suite, Ferrari ne commettra plus une seule infidélité à son designer "historique" Pininfarina.

La Dino 308 GT4 fut présentée au salon automobile de Paris en novembre 1973 et marquait une rupture stylistique avec la gamme Ferrari de l'époque avec ses lignes anguleuses. Le design de la voiture incita à la controverse à l'époque, certains journalistes la comparant avec ses rivales indirectes dessinées par Bertone, les Lancia Stratos et Lamborghini Urraco. La 308 GT4 obtint finalement les insignes du cheval cabré en mai 1976, avec des badges sur l'avant, les roues et le volant.

Le châssis était basé sur celui de la Dino 246 mais s'en détachait de par ses dimensions afin de faire de la place pour la seconde rangée de sièges. Les suspensions étaient totalement indépendantes et le V8 monté transversalement.

Le V8 de 3 litres de cylindrée à double arbre à cames en tête alimenté par 4 carburateurs Weber 40 DCNF développait 255 chevaux en Europe et 230 ch aux États-Unis, à cause des normes anti-pollution plus sévères.

2 826 exemplaires de la 308 GT4 furent produits entre 1973 et 1980.

Le modèle le plus ancien référencé dans le monde est la propriété d'un collectionneur français vivant en Belgique. C'est une voiture de mars 1974 dont le numéro de châssis est 08000.

Aujourd'hui, il est relativement aisé d'acquérir une de ces voitures avec des exemplaires vendus au prix d'une grosse berline Diesel neuve. Cependant, au regard des qualités intrinsèques du modèle comparées aux autres 308 et à l'excellent vieillissement du style tant décrié, cette automobile est en voie de devenir un objet de collection recherché.

208 GT4[modifier | modifier le code]

Présentée au Salon de Genève en 1975, la Dino 208 GT4 est une version à cylindrée réduite du V8 conçue pour le marché italien où les voitures de plus de 2 litres de cylindrée étaient surtaxées. Ce moteur fait de la 208 GT4 la voiture de série avec le V8 à la plus petite cylindrée de l'histoire, avec les Ferrari 208 GTB et GTB Turbo utilisant le même bloc. La puissance descend à 170 ch à 7 700 tr/min, pour une vitesse de pointe de 220 km/h[2]. Les modifications techniques apportées à la 208 GT4 consistent aussi à l'installation de carburateurs Weber 34 DCNF plus petits, le choix d'un rapport final de démultiplication plus bas et la pose de pneus de moindre dimension. Du chrome (à la place du noir) pour les baguettes ornant la carrosserie et des antibrouillards différents sont les indicateurs extérieurs de la GT4 à petite motorisation.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ferrari 308 GT4, sur motorlegend.com, novembre 2002
  2. (it) Page sur la Dino 208 GT4 sur ferrari.com

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]