Danger biologique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Symbole international du danger biologique

Un danger biologique ou biohazard est un organisme, ou une substance dérivée d'un organisme, qui représente une menace à la santé humaine. Cela inclut les déchets médicaux, échantillons de micro-organismes, virus ou toxine (d'une source biologique) qui peut atteindre la santé humaine. Cela inclut aussi les substances nocives aux animaux. Le terme et son symbole sont en général utilisés en avertissement et signifient donc qu'il faut prendre certaines précautions pour manipuler ces substances.

En Unicode, le signe est U+2623 ().

Les agents représentants un danger biologique sont classés pour le transport par code UN :

  • UN 2814 (Substance infectieuse, affecte les humains) ;
  • UN 2900 (Substance infectieuse, affecte les animaux) ;
  • UN 3373 (Échantillon diagnostique ou Échantillon clinique ou Substance biologique, Catégorie B) ;
  • UN 3291 (Déchets médicaux).

Niveaux de dangers biologiques[modifier | modifier le code]

Le Centre de prévention et de contrôle des maladies des États-Unis a classé les maladies à différents niveaux de risque, le niveau 1 représente le risque minimum et le niveau 4 représente les risques extrêmes.

  • Niveau 1 : Concerne les agents ne causant généralement pas de maladie chez l'adulte en bonne santé. À ce niveau, les précautions sur le matériel sont minimales, en général gants et protections faciales.Habituellement, le matériel contaminé est laissé dans une poubelle ouverte. La procédure de décontamination est similaire à toutes les protections contre les virus et bactéries fréquents (par exemple : se laver les mains avec un savon antibactérien, désinfecter toutes les surfaces exposées du laboratoire).
Exemples d'agents de niveau 1 : plusieurs types de bactéries dont le Bacillus subtilis, hépatite canine, Escherichia coli non pathogène, varicelle, tout comme quelques cultures cellulaires et d'autres bactéries non-infectieuses.
  • Niveau 2 : Concerne les agents associés à des maladies humaines dont la transmission se fait par blessure percutanée, ingestion, ou exposition à une membrane muqueuse.
Exemples d'agents de niveau 2 : hépatite B, hépatite C, grippe, maladie de Lyme, salmonelles, VIH, tremblante du mouton.
  • Niveau 3 : Concerne les agents indigènes ou exotiques dont la contagion peut se faire par l'air et qui peuvent avoir des conséquences sérieuses voire mortelles.
Exemples d'agents de niveau 3 : anthrax, ESB, virus du Nil occidental, SRAS, tuberculose, typhus, fièvre jaune.
  • Niveau 4 : Concerne les agents dangereux ou exotiques avec un fort risque de décès et une transmission par l'air, ou les agents similaires dont le risque de transmission est inconnu. À ce niveau de danger biologique, l'utilisation d'une combinaison Hazmat est obligatoire. L'entrée et la sortie d'un laboratoire de niveau 4 contient de nombreuses douches, une pièce sous vide, une pièce sous ultraviolet, et d'autres mesures de précautions pour détruire tout risque biologique. Des sas sont utilisés et sécurisés électroniquement pour éviter l'ouverture de plusieurs portes simultanément.
Exemples d'agents de niveau 4 : fièvre hémorragique bolivienne, dengue, virus Marburg, virus Ebola, Hantavirus, fièvre de Lassa, et autres maladies hémorragiques.

Les bâtiments contenant des agents de niveau i sont désignés, en français, par le terme « laboratoire Pi », pour « pathogène de classe i » (lire laboratoire P4), et en anglais par le sigle BSL-i (pour BioSafety Level i).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]