Hygiène de vie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'hygiène (du grec hugieion signifiant la santé) étant la partie de la médecine qui étudie les moyens individuels et collectifs, les principes ou les pratiques qui visent à préserver ou favoriser la santé, l'hygiène de vie désigne le fait pour une personne de respecter de manière volontaire ces principes ou ces pratiques.

Les principes d'hygiène de vie s'opposent à toutes contraintes en ce qui concerne la gestion de la santé, parce que sinon les frustrations engendrées annuleraient leurs effets positifs. A contrario, les habitudes d'une bonne hygiène de vie sont adoptées si elles ont un impact positif sur son propre bien-être.

Enjeux de l'hygiène de vie[modifier | modifier le code]

L'hygiène de vie permet d'influer sur l'espérance de vie. Une équipe de chercheurs de l'université de Cambridge (Royaume-Uni), en partenariat avec le Medical Research Council, a mené une enquête sur 20 244 personnes pendant 14 ans (1993-2007), dont 1 987 sont décédés en cours d'enquête, afin de déterminer l'impact du mode de vie sur l'espérance de vie[1]. L'étude conclut que le "mode de vie idéal" - absence de tabac, consommation d'alcool égale ou inférieure à un demi verre par jour, consommation de 5 fruits et légumes par jour, exercice physique d'une demi-heure par jour - majore l'espérance de vie de 14 ans par rapport au cumul de quatre facteurs de risque[2]. Le cumul des quatre facteurs de risque (tabac, alcool, manque de fruits et légumes et d'exercice physique) multiplie le risque de décès par 4,4 ; trois facteurs, de 2,5 ; deux facteurs de près de 2, et 1 facteur de 1,4. Selon le professeur Kay-Tee Khaw, premier signataire de l'étude, "c'est la première fois que l'on analyse l'effet cumulé des facteurs de risque sur la mortalité."[2].

Selon les domaines[modifier | modifier le code]

Selon les recommandations de l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé en France ou encore de l'Organisation mondiale de la santé, certaines habitudes de vie peuvent être modifiées ou adaptées afin de favoriser un meilleur niveau de santé.

Hygiène du corps[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Hygiène du corps.

L'oxygénation est le premier besoin primaire - le tabagisme par exemple constitue une entrave à la bonne oxygénation corporelle.

L'hydratation est le deuxième besoin primaire - il convient d'hydrater suffisamment son corps en buvant régulièrement de l'eau. L'eau est le véhicule qui permet l'élimination des déchets et toxines du corps. C'est la seule boisson indispensable. Les autres sont accessoires (infusions) ou à modérer (jus de fruits ou jus de légumes). Le thé et le café sont à éviter. La consommation d'alcool doit être modérée : maximum trois verres par jour pour les hommes et deux par jour pour les femmes[3],[4].

La nutrition est le troisième besoin primaire - elle concerne l'alimentation qui englobe : l'absorption d'aliments, leur digestion, l'assimilation des nutriments (issus de la digestion), l'élimination des résidus (de la digestion) et déchets (métaboliques) - avoir une alimentation équilibrée et variée : des fruits et légumes, des céréales complètes, des légumineuses, des noix et des huiles végétales pour les régimes de type végétarien ; mais en plus de la viande blanche et du poisson pour les régimes de type carné.

L'activité physique - il est recommandé de pratiquer l'équivalent d'une demi-heure de marche par jour ; d'avoir des horaires réguliers pour les repas et le coucher ; de respect des cycles de la veille et de sommeil.

Hygiène de l'esprit[modifier | modifier le code]

L'hygiène de l'esprit représente un état de bien-être psychologique. Avoir un bon moral, en évitant le stress et la dépression qui sont mauvais pour la santé.

Hygiène sexuelle[modifier | modifier le code]

L'hygiène sexuelle, qui consiste à prendre des mesures pour se préserver de tout dérèglement, par exemple les maladies sexuellement transmissibles avec le préservatif, mais il n'y a pas que cela.

Hygiène de vie liée aux conditions de logement[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Conditions de logement.

L'hygiène relative à l'environnement de chaque personne vivant dans un même logement (appartement ou maison, les Sans domicile fixe étant un autre cas) est très importante pour l'hygiène de vie de chaque membre de la petite communauté vivant sous un même toit : il faut veiller à vivre dans un environnement salubre, d'où l'importance de la qualité environnementale (à la ville ou à la campagne). Pour cela il est possible d'aérer, de nettoyer, et de ranger son logement.

Le plus difficile est d'organiser son logement, surtout lorsque la surface habitable est restreinte et que les enfants grandissent. L'agencement des pièces doit être étudié au préalable par les architectes, dont c'est le rôle, et ils doivent prévoir les aspects vitaux d'un logement : communications entre les pièces, salles d'eau. Si l'agencement existant montre quelques défauts, le responsable de la famille doit chercher à y remédier.

Dans une famille, des parents qui donnent le spectacle de leurs divisions devant leurs enfants est le pire service qu'ils puissent leur rendre.

De nombreux sites sont accessibles sur la Toile par une simple recherche sur l'expression « Conditions de logement ».

Quelques aspects de l'hygiène de vie[modifier | modifier le code]

De nombreux sites [5] évoquent des domaines plus précis et concrets où la vigilance et l'action individuelle peuvent se manifester de manière positive :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Public Library of Medecine, n°de la semaine du 9 janvier 2008, cité dans Le Figaro, 9 janvier 2008, page 12
  2. a et b Une vie saine peut accroître la longévité de 14 ans, dans Le Figaro, 9 janvier 2008, page 12
  3. HCSP, Recommandations sanitaires en matière de consommation d’alcool, 2009 ([PDF]lire en ligne)
  4. Mangerbougerpro, De l’eau à volonté, moins d’alcool et de boissons sucrées (lire en ligne)
  5. voir par exemple la documentation proposée par la Mutualité française

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :