Eau stagnante

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le nom d'eaux stagnantes, ou dormantes désigne, en écologie des étendues d'eau douce au courant très faible ou nul : mares, étangs, lacs, marais avec eau libre, chenaux calmes. Ce terme est utilisé en opposition avec l'expression eaux courantes. On désigne également ainsi l'eau contenue dans un réservoir dans lequel elle ne peut être aérée correctement. Elle est sujette à des processus de décomposition anaérobie (eau croupie[1]).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir 'croupir' au Wiktionnaire.