The Prodigy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Prodigy.

The Prodigy

Description de cette image, également commentée ci-après

Keith Flint et Maxim Reality lors d'une performance au Openair Frauenfeld, en Suisse en 2007.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Old school rave/breakbeat hardcore(1990/1992) , electro rock, big beat, techno
Années actives Depuis 1990
Labels Ragged Flag
Cooking Vinyl
XL
Beggars Banquet
Mute
Maverick
Warner Bros.
Elektra
Site officiel TheProdigy.com
Composition du groupe
Membres Liam Howlett
Keith Flint
Maxim Reality
Rob Holliday (Live)
Leo Crabtree (Live)
Anciens membres Leeroy Thornhill
Sharky

The Prodigy (« Le Prodige ») est un groupe britannique de musique électronique formé par Liam Howlett en 1990, à Braintree, Essex, Angleterre. Aux côtés notamment de The Chemical Brothers, Fatboy Slim et The Crystal Method, ils font partie des pionniers de la dance électronique qualifiée plus tard de « big beat » par la presse. Ce style atteint sa popularité dans les années 1990 avec le développement des raves parties et de leur médiatisation dès lors qu'elles ont été rendues illégales. The Prodigy a vendu plus de 25 millions de disques dans le monde entier ce qui en fait le plus grand vendeur de disques de l'histoire de la dance music.

Leur musique est transversale à différents styles allant de la rave, le hardcore, l'industrial et le breakbeat, au début des années 1990, puis évoluant vers le rock alternatif, le big beat et le nu skool breaks avec une part plus importante donnée aux voix. Le groupe comprend Liam Howlett (compositeur/claviers), Keith Flint (danseur/chanteur) et Maxim Reality (MC/chanteur, Keith Palmer de son vrai nom). Leeroy Thornhill (danseur/très occasionnellement aux claviers en concert) a été membre du groupe de 1990 à 2000. Une danseuse/choriste dénommée Sharky a accompagné le groupe au cours de sa première période. Rob Holliday de Marilyn Manson y joue également de la guitare en concert. The Prodigy est apparu sur la scène rave underground au début des années 1990, et a depuis lors atteint une immense popularité et une renommée mondiale. Certains de leurs morceaux les plus populaires « Charly », « Out of Space », « No Good (Start the Dance) », « Voodoo People », « Firestarter », « Breathe » et « Smack My Bitch Up » ont été des hymnes de club et de festivals avant d'être relayés par les médias et la publicité.

Le nom du groupe est inspiré du synthétiseur monophonique Prodigy du constructeur américain Moog Music Inc. que Liam Howlett utilisait au début des années 1990. Le nom affiché sur les couvertures d'album a évolué de « The Prodigy » à « Prodigy » entre leurs deuxième et troisième albums. Toutefois, Howlett a indiqué que le titre a toujours été « The Prodigy », par respect pour le rappeur Albert Johnson a.k.a. Prodigy du groupe Mobb Deep. Ce changement n'aurait eu qu'un but marketing afin d'insérer le nom dans le logo, selon Howlett[1]. De plus sur la couverture de l'album "Invaders must Die" le nom affiché sur l'album redevient "The Prodigy".

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1990, Liam Howlett se présente dans les bureaux de XL Recordings avec une bande-demo contenant dix titres qu'il avait enregistrés dans sa chambre. Cette musique brute et cinglante puise son inspiration directe dans la scène la plus musclée de la dance underground, celle des raves. Liam décroche un contrat, quatre titres de la bande-démo sortent sur le premier single en février 1991. Ces débuts-là sont prometteurs mais c'est le single suivant qui va conférer à The Prodigy une toute autre envergure. Charly, leur premier tube, allie euphorie, énergie, humour et illustre parfaitement son époque, celle des raves underground dans les warehouses (« entrepôts ») anglaises. The Prodigy incarne l'énergie débordante de la rave culture. L'album Experience est un succès commercial.

Le groupe, à l'initiative de son leader, Liam Howlett, et grâce au charisme punk de son chanteur Keith Flint s'oriente alors davantage vers le rock qui connaît un retour en force en ce milieu des années 90. Il faudra attendre l'été 1994 pour voir sortir le deuxième album Music For the Jilted Generation. Premier des classements anglais, l'album entre dans la catégorie des disques d'or moins d'une semaine après sa sortie. Les singles s'enchaînent les uns derrière les autres et The Prodigy acquiert une stature de groupe de scène participant aux plus grands festivals.

Le troisième album, The Fat of the Land sort le 30 juin 1997 dans un contexte de véritable euphorie. C'est l'album de la consécration pour The Prodigy, celui qui désormais fait partie de nombreux classements d'albums cultes, tous styles confondus. La pochette seule est déjà frappante, avec une image légèrement floutée d'un crabe exotique sur une plage. Le titre de l'album est une provocation cachée, puisque « The fat of the land » ("Le Produit De La Terre") est une citation tirée d'une phrase prononcée par le dirigeant nazi Hermann Goering. Enfin, et surtout, le disque est truffé de morceaux qui deviendront de gros succès commerciaux en singles. La version instrumentale de Firestarter est utilisée dans la bande originale de la version PlayStation du jeu vidéo à succès WipEout 2097. En 2000, Leeroy Thornhill, membre de The Prodigy depuis les débuts, décide de quitter la formation. Il vouera désormais sa carrière à son projet personnel Flightcrank entre dub et hip-hop. En 2000, le titre « Smack My Bitch Up » est dans la bande originale du film Charlie et ses drôles de dames de McG. « Mindfields » est inclus dans celle de Matrix des frères Wachowski, « Voodoo People » en 1997 dans Dobermann de Jan Kounen puis, en 2001, dans Wasabi de Gérard Krawczyk. Ce n'est qu'en 2002 que Liam Howlett sort un nouveau titre de The Prodigy intitulé Baby's Got a Temper mais sans qu'un album s'ensuive. Les critiques sont plutôt sévères envers ce single, qui pour beaucoup n'est qu'un pot-pourri de leurs succès précédents. Le clip s'avère provocateur, montrant le groupe au milieu de vaches traites par des top-models, le tout dans un décor grotesque de fête foraine. Liam Howlett vit assez mal l'accueil mitigé réservé à ce single par le public, et remet en question sa façon de composer pour l'album à venir. Parallèlement, il collabore avec Liam Gallagher (son beau-frère), charismatique chanteur du groupe Oasis, sur un single censé figurer sur un nouvel album de The Prodigy, Always Outnumbered, Never Outgunned qui paraît finalement en août 2004. Il atteint tout de même la première place des ventes au Royaume-Uni, sans toutefois rencontrer le succès de ses prédécesseurs.

En septembre 2005, le groupe sort Their Law: The Singles 1990-2005, un best of d'une trentaine de morceaux reprenant tous les singles qui ont fait son succès et incluant des remix et des inédits.

Le nouvel album Invaders Must Die est sorti le 23 février 2009 et marque le retour du groupe au premier plan de la scène électronique. Le premier single tiré de cet album est « Omen », sorti le 16 février 2009. Les morceaux « Omen » et « Stand Up » de l'album font également partie de l'OST du film Kick-Ass sorti le 21 avril 2010 en France (le 16 avril aux États-Unis). Le morceau « Invaders Must Die » est également présent dans la bande annonce du dernier film d'Edgar Wright, Scott Pilgrim vs. The World. Dans celle du film Paul figure « Run With The Wolves »

Les membres[modifier | modifier le code]

Outre Liam Howlett et Leeroy Thornhill, The Prodigy est également composé des vocalistes Keith Flint, véritable emblème du groupe avec ses nombreux piercings et sa coiffure punk, et Maxim Reality, qui se lancera également en solo, enregistrant un duo avec Skin du groupe Skunk Anansie.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

Rééditions[modifier | modifier le code]

  • 2005 : Their Law - The Singles 1990-2005
  • 2008 : More Music for the Jilted Generation
  • 2008 : Experience Expanded : Remixes & B-Sides
  • 2009 : Invaders Must Die Special Edition
  • 2012 : The Fat of the Land - Expanded Edition

Compilations & Live[modifier | modifier le code]

Compilations associées au nom du groupe[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

Remixes[modifier | modifier le code]

Vidéographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « An interview with the prodigy, Liam Howlett (19th October 2005 - Copenhagen) », sur www.nekozine.co.uk (consulté le 2 juin 2010) ou le livre Prodigy de Martin James

Lien externe[modifier | modifier le code]