Ahmed Yasavi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ahmed Yasavi
Picto infobox auteur.png
Khoja Akhmet Yassawi Ashgabat.JPG

Statue de Khoja Ahmed Yasawi à Achgabat

Naissance
1093
Sayram (actuel Kazakhstan
Décès
1166
Yasi, (l’actuelle Turkestan)
École/tradition

Khoja Ahmed Yasavi (ouzbek : Xoja Ahmad Yasaviy; kazakh : Қожа Ахмет Ясауи) ou Khoja Ahmad Yasawi, (né en 1093 à Sayram (actuel Kazakhstan), mort en 1166, à Yasi, l’actuelle Turkestan au Kazakhstan), fut un poète et un soufi[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Ahmed Yasavi fut l'un des premiers qui exerça une influence puissante sur le développement des ordres mystiques dans l’ensemble des pays de langues turques. Ahmed Yasavi fut également le fondateur du premier Tariqa (ordre) turc, le Yasaviyya, lequel a joué un rôle très important dans la vie spirituelle de l'Asie centrale. Ahmed Yasavi a eu un impact fondamental sur l'alévisme.

On connaît très peu de choses sur sa vie, mais des légendes indiquent que son père mourut quand il était un garçonnet et que sa famille partit à Yasi. Il fit de la ville le principal centre d’études des steppes kazakhes, puis se retira du monde pour mener une vie contemplative à 63 ans. Il creusa de ses mains une cellule souterraine où il passa le reste de sa vie.

Un mausolée fut ultérieurement construit à Yasi sur le site de sa tombe sur l’ordre de Tamerlan (la ville est aujourd’hui appelée Turkestan).

Références[modifier | modifier le code]

  1. Thierry Zarcone, Ahmad Yasavï héros des nouvelles républiques centrasiatiques, Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée,‎ juillet 2000 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]