1591

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Années :
1588 1589 1590  1591  1592 1593 1594

Décennies :
1560 1570 1580  1590  1600 1610 1620
Siècles :
XVe siècle  XVIe siècle  XVIIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Cette page concerne l'année 1591 du calendrier grégorien.

Événements[modifier | modifier le code]


Afrique[modifier | modifier le code]

Conquêtes des Saadiens
  • 28 février : le pacha Djouder atteint le Niger. Sa troupe ne comprend que deux ou trois mille survivants épuisés[7]. Après avoir repris des forces et repoussé quelques attaques sans danger, Djouder marche sur Gao en longeant le fleuve. Il rencontre l’askia Ishak à Tondibi.
  • 12 avril : le royaume Songhaï est détruit lors de la bataille de Tondibi, par une armée marocaine commandée par le Pacha Djouder[8]. Le bruit et les ravages causés par les armes à feu marocaines mettent en déroute quarante mille guerriers Songhaï. Ishak II se replie sur Gao, puis évacue sa capitale qui est occupée. Il fait des propositions de paix à Djouder, qui les transmet au sultan du Maroc. Ahmed al-Mansur Saadi les repousse, envoie un autre corps expéditionnaire commandé par Mahmoud ben Zergoun, caïd d’origine européenne, et révoque Djouder qui vient de s’installer à Tombouctou[9].
  • 30 mai : prise de Tombouctou, l'empire songhaï disparaît[8].
  • 17 août : Mahmoud ben Zergoun arrive à Tombouctou, prend le commandement de l’armée marocaine et attaque l’askia Ishak[10].
  • 14 octobre : victoire de Mahmoud près de Bamba, au pied de la colline de Zan-Zan sur l’armée de l’askia Ishak qui se replie en désordre[10]. Ishaq abandonne le pouvoir à l’askia Mohamed Gaô. Celui-ci fait des propositions de paix au pacha Mahmoud, mais est capturé avec son escorte, puis mis à mort par les Marocains. Les troupes songhaï rescapées proclament askia un frère de Mohamed Gaô, Nouh, battu à son tour par les Marocains. Il se replie vers le sud (Dendi) et dirige une guérilla meurtrière contre les Marocains et contre l’askia Séliman désigné par le pacha. Calomnié par ses proches, Mahmoud ne peut empêcher la nomination d’un autre pacha, Mansour. Celui-ci reprend la lutte contre les Songhaï, mais s’attire l’inimitié de Djouder et meurt empoisonné[9].
  • 18 octobre : révoltes des janissaires en Tunisie. Les deys, choisis par les janissaires prennent le pouvoir[11].


  • Les Mossi du Yatenga résistent avec succès aux attaques des Marocains. Ceux de Fada N'Gourma ne sont pas inquiétés et maintiennent jusqu’à la fin du XIXe siècle une autorité plus ou moins lâche sur un royaume qui regroupe de nombreuses provinces indépendantes les unes des autres[12].

Europe[modifier | modifier le code]

15 mai : Mort du tsarévitch Dimitri.
12 novembre : Les troupes castillanes entrent dans Saragosse
Article détaillé : 1591 en France.


Chronologies thématiques[modifier | modifier le code]

Un moine et une religieuse, de Cornelis Cornelisz van Haarlem.

Naissances en 1591[modifier | modifier le code]

Décès en 1591[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b John Stewart Bowman, Columbia chronologies of Asian history and culture, Columbia University Press,‎ 2000 (ISBN 9780231110044, présentation en ligne)
  2. Antoine François Prévost, Histoire générale des voyages, vol. 3, Paris, Didot,‎ 1746 (présentation en ligne)
  3. Federal Writers' Project (N.C.), North Carolina : a guide to the old north State, US History Publishers,‎ 1939 (ISBN 9781603540322, présentation en ligne)
  4. 26 août 1591 selon le calendrier julien
  5. Ilda Mendes dos Santos, Un aventurier anglais au Brésil : les tribulations d'Anthony Knivet (1591), Éditions Chandeigne,‎ 2003 (ISBN 9782906462649, présentation en ligne)
  6. M. Th Houtsma, First Encyclopaedia of Islam 1913-1936, BRILL,‎ 1993 (ISBN 9789004097964, présentation en ligne)
  7. Robert Davoine, Tombouctou : fascination et malédiction d'une ville mythique, Éditions L'Harmattan,‎ 2003 (ISBN 9782747539395, présentation en ligne)
  8. a et b J. Daget, Des bords de Loire aux rives du Niger : souvenirs autobiographiques (1919-1964), Éditions L'Harmattan,‎ 2003 (ISBN 9782747550949, présentation en ligne)
  9. a et b Jean Jolly, Histoire du continent africain : de la préhistoire à 1600, vol. 1, Éditions L'Harmattan,‎ 1996 (ISBN 9782738446886, présentation en ligne)
  10. a et b John O. Hunwick, Timbuktu and the Songhay Empire : Al-Sa'Di's Ta'Rikh Al-Sudan Down to 1613 and Other Contemporary Documents, BRILL,‎ 2003 (ISBN 9789004128224, présentation en ligne)
  11. Paul Sebag, Tunis au XVIIe siècle : une cité barbaresque au temps de la course, Éditions L'Harmattan,‎ 1989 (ISBN 9782738404497, présentation en ligne)
  12. Pascal Zagré, Les politiques économiques du Burkina Faso : une tradition d'ajustement structurel, KARTHALA Éditions,‎ 1994 (ISBN 9782865375356, présentation en ligne)
  13. Frédéric Schoell, Franz Xaver Zach, Cours d'histoire des états européens, vol. 20, de l'imprimerie royale et chez Duncker et Humblot,‎ 1832 (présentation en ligne)
  14. Johannes von Müller, Robert Glutz-Blotzheim, Johann Jakob Hottinger, Louis Vulliemin, Charles Monnard, Histoire de la Confédération suisse, vol. 12, Ballimore,‎ 1841 (présentation en ligne)
  15. Fernand Braudel, La Méditerranée et le monde méditerranéen à l'époque de Philippe II, Colin,‎ 1982 (ISBN 9782200360078, présentation en ligne)
  16. Alphonse de Lamartine, Histoire de la Russie, Paris, chez l'auteur,‎ 1863 (présentation en ligne)
  17. a et b Joseph Pérez, Historia de España, Editorial Critica,‎ 2003 (ISBN 9788484320913, présentation en ligne)
  18. Jan Baptiste Christyn, Les délices des Pays-Bas, vol. 4, J.F. Bassompierre, père,‎ 1769 (présentation en ligne)
  19. a, b et c Jules Michelet, Georges Guenot-Lecointe, Précis de l'histoire moderne, vol. 1, Bruxelles, Société Belge de Librairie,‎ 1836 (présentation en ligne)
  20. Isaac Massa, Histoire des guerres de la Moscovie, 1601-1610, vol. 2, Bruxelles, J. Olivier,‎ 1866 (présentation en ligne)
  21. Fernand Braudel, op. cit, p. 175.
  22. Lionel Lévy, La nation juive portugaise : Livourne, Amsterdam, Tunis, 1591-1951, Éditions L'Harmattan,‎ 1999 (ISBN 9782738477781, présentation en ligne)
  23. Tony Jaques, Dictionary of Battles and Sieges : A-E, vol. 1, Greenwood Publishing Group,‎ 2007 (ISBN 9780313335372, présentation en ligne)
  24. Claude Muller, Heurs et malheurs du Dauphiné, Éditions de Borée,‎ 2000 (ISBN 9782844940278, présentation en ligne)
  25. François-Xavier Feller, Biographie universelle, vol. 2, Fay,‎ 1845 (présentation en ligne)
  26. Modesto Lafuente, Historia general de España, vol. 7, Establecimiento tipografico de D. Francisco de P. Mellado,‎ 1862 (présentation en ligne)
  27. Walerjan Skorobohaty Krasinski, Jean-Henri Merle, Histoire religieuse des peuples slaves, Paris, Joël Cherbuliez,‎ 1853 (présentation en ligne)
  28. Fernand Braudel, La Méditerranée et le monde méditerranéen à l'époque de Philippe II, Colin,‎ 1949 (présentation en ligne)
  29. Pierre Michel, Le journal des sçavans, vol. 60,‎ 1716 (présentation en ligne)
  30. Abū al-Faz̤l ibn Mubārak, The Akbar nāmā of Abu-l-Fazl, vol. 3, Ess Ess Publications,‎ 1977 (présentation en ligne)