Gian Girolamo Albani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Giovanni Girolamo Albani
Image illustrative de l'article Gian Girolamo Albani
Portrait par Giovanni Battista Moroni
Biographie
Naissance 3 janvier 1504
à Bergame Flag of Most Serene Republic of Venice.svg République de Venise
Décès
à Rome Flag of the Papal States.gif États pontificaux
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par le
pape Pie V
Titre cardinalice Cardinal-prêtre
de S. Giovanni a Porta Latina
Consécration épiscopale 26 novembre 1570
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Giovanni Girolamo Albani (né à Bergame en Lombardie, Italie, ville faisant partie depuis 1428 des domaines de terre ferme (Terraferma) de la république de Venise, le 3 janvier 1504 et mort à Rome le ) est un cardinal italien du XVIe siècle. D'autres cardinaux de la famille Albani sont Gianfrancesco Albani (1690, qui deviendra le pape Clément XI en 1700), Annibale Albani (1711), Alessandro Albani, O.S.Io.Hieros. (1721), Gian Francesco Albani (1747) et Giuseppe Albani (1801).

Biographie[modifier | modifier le code]

Gian Girolamo Albani étudie à l'université de Padoue. Il est nommé cavaliere aurato par le doge de Venise et est collaterale generale de l'armée vénitienne et podestà et magistrat de Bergame. Albani est nommé magistrat de Bergame. Ses fils sont condamnés pour la mort du comte Achille Brembati, de la famille rivale, en 1563. Après la mort de son épouse il devient protonotaire apostolique participantium et puis gouverneur des Marches.

Le pape Pie V le crée cardinal lors du consistoire du . À partir de 1585 il est gouverneur de Bagnoregio. Le cardinal Albani est un canoniste connu et est notamment l'auteur de De donatione Constantini (Cologne, 1535), De cardinalatu (Rome, 1541), De potestate papæ et concilii (Lyon, 1558 et Venise, 1561) et de De immunitate ecclesiarum, dédié au pape Jules III (Rome, 1553). Il est un ami du poète Torquato Tasso.

Albani participe au conclave de 1572, lors duquel Grégoire XIII est élu, au conclave de 1585 (élection de Sixte V) et aux deux conclaves de 1590 (élection d' Urbain VII et de Grégoire XIV).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]