The Blacklist

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec The Black List (sondage) ou Liste noire (homonymie).
The Blacklist
Description de cette image, également commentée ci-après

Logo de la série

Titre original The Blacklist
Autres titres
francophones
Blacklist (France)
La liste noire (Québec)
Genre Drame, policier, thriller
Création Jon Bokenkamp
Production Anthony Sparks
Acteurs principaux James Spader
Megan Boone
Diego Klattenhoff
Ryan Eggold
Harry Lennix
Amir Arison
Mozhan Marnò
Hisham Tawfiq
Musique Dave Porter
James S. Levine
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine NBC
Nb. de saisons 4
Nb. d'épisodes 89
Durée 43 minutes
Diff. originale en production
Site web http://www.nbc.com/the-blacklist/

The Blacklist ou La liste noire au Québec, est une série télévisée américaine créée par Jon Bokenkamp diffusée depuis le [1] sur le réseau NBC et en simultané au Canada sur le réseau Global[2] pour les quatre premières saisons, puis sur Citytv[3].

En Suisse, elle est diffusée depuis le sur RTS Un[4], en Belgique depuis le sur RTL-TVI[5], en France depuis le sur TF1[6] sous le titre Blacklist et au Québec depuis le sur le réseau TVA[7].

Elle a donné lieu à une spin-off, intitulée The Blacklist: Redemption, qui se concentre sur le personnage de Tom Keen.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Raymond « Red » Reddington, l’un des fugitifs les plus recherchés par le FBI, se rend en personne au quartier général du FBI à Washington. Il affirme avoir les mêmes intérêts que le FBI : faire tomber des criminels dangereux et des terroristes. Reddington coopérera, mais insiste pour ne parler qu’à Elizabeth Keen, une profileuse inexpérimentée du FBI.

Keen s’interroge sur l’intérêt soudain que Reddington lui porte, bien qu’il soutienne que Keen est très spéciale. Après que le FBI a fait tomber un terroriste sur lequel il a fourni des informations, Reddington révèle que ce terroriste n’est que le premier de beaucoup d’autres à venir : durant les deux dernières décennies, il a fait une liste des criminels et terroristes qu'il croit introuvables par le FBI parce que ce dernier ignorait leur existence et que ce sont les plus importants. Reddington l’appelle « La Liste noire » (« The Blacklist »).

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Ancien acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Acteurs récurrents[modifier | modifier le code]

Invités[modifier | modifier le code]

Version française
 Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[8], Doublage Séries Database[9] et Doublagissimo[10]

Développement[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

« Alors, l'idée était : « Eh bien, qu'arrive-t-il si un homme comme Whitey Bulger s'est livré et a dit : « Je suis là. J'ai certaines règles que je veux que vous suiviez, mais si vous les suivez, je vous donnerai le ou les noms des personnes avec qui j'ai travaillé, au cours des 20 années où j'ai été un fugitif » Donc, il y avait une influence réelle qui a affecté la mise en forme du spectacle.Comment pouvez-vous mettre quelqu'un dans lequel vous ne faites pas confiance au centre d'une émission pour essayer de trouver des criminels ? »
— John Eisendrath, interviewer a propos de The Blacklist[11].

Après avoir montré une présentation du pilote au Comic-Con, les producteurs ont révélé que la source d'inspiration pour la série est venu de la capture de Whitey Bulger[12], qui est la source d'inspiration de Raymond Reddington[13]. Le projet a été présenté à NBC en août 2012 qui achète les droits auprès de Sony Pictures Television[14]. Le , NBC a commandé le pilote[15], puis a commandé la série le [16] et lui a attribué deux jours plus tard la case horaire du lundi à 22 h à l'automne[17]. Lorsque le pilote de la série est testé par NBC auprès d'un panel de téléspectateurs, au printemps 2013, il obtient les meilleurs retours qualitatifs enregistrés par le network au cours de ces dix dernières années, selon les responsables de la chaîne à la presse[13],[18].

Le , à la suite des bonnes audiences des deux premiers épisodes, NBC a commandé neuf épisodes supplémentaires[19], portant la saison à 22 épisodes.

Le , NBC a renouvelé la série pour une deuxième saison[20].

Le , la série est renouvelée pour une troisième saison[21], portant la saison à 23 épisodes.

Le , NBC a renouvelé la série pour une quatrième saison[22].

Le , NBC renouvelle la série pour une cinquième saison[23],[24].

Le , NBC annonce la grille de rentrée de la saison 2017/2018. La série sera dorénavant diffusée le mercredi soir à 20 h avant New York Unité Spéciale[25].

Casting[modifier | modifier le code]

Jon Eisendrath a déclaré que le processus de la distribution des rôles a été difficile[26]. Le , le rôle de Reddington a été offert à Kiefer Sutherland, qui décline l'offre[27]. Après avoir cherché d'autres acteurs pour le rôle, Eisendrath et Bokenkamp appellent James Spader pour voir s'il est intéressé[26]. Se sentant confiants face à la compréhension du personnage par Spader, ils l'engagent trois jours avant le début du tournage[26].

Megan Boone a pris une semaine pour préparer son audition pour le rôle d'Elizabeth Keen[28]. Sentant que son audition initiale était l'une des meilleures auditions de sa carrière, l'actrice est rappelée plus tard pour d'autres auditions[28]. En mars 2013, il est confirmé que Boone a accepté le rôle qui est le premier rôle féminin de la série[29].

Les rôles ont été attribués dans cet ordre : Megan Boone[30], Ryan Eggold[31], James Spader[32], Diego Klattenhoff[33], Harry Lennix et Ilfenesh Hadera[34]. En juillet 2013, Parminder Nagra rejoint la distribution principale[35].

Récurrent lors de la première saison, Amir Arison[36] a été promu à la distribution principale en [37].

En , Mozhan Marnò obtient le rôle régulier de Samar Navabi, une ancienne agent du Mossad et une espionne intuitive qui n'hésite pas à aller au face-à-face avec Reddington[38].

Fin , Hisham Tawfiq, interprète de Dembe, est promu à la distribution principale dès la troisième saison après avoir été récurrent durant les deux premières saisons[39].

Tournage[modifier | modifier le code]

La série est tournée essentiellement dans l'État de New York à Pleasantville, Long Beach et Long Island[40] et ce malgré les plans de la capitale, Washington D.C.[13]. Elle est tournée dans le même studio à Manhattan où fut tournée New York, police judiciaire pendant vingt ans[41]. Le producteur Richard Heuss a dit qu'ils ont filmé les endroits spécifiques de Washington pour la série parce qu'ils étaient « emplacements américains emblématiques »[42]. Ces sites incluent le Lincoln Memorial, le Washington Monument et le National Mall[42].

La série est filmée en format 4K, utilisant des caméras Sony PMW-F55 adaptées pour utiliser des lentilles Panavision[43]. Le montage se fait sur Avid Media Composer, dont le monteur Christopher Brookshire permet d'avoir « un regard très distinctif sur le rythme » de la série[44]. Une moyenne de trois caméras sont utilisées à un moment donné, mais peut aller jusqu'à six caméras qui tournent[45].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb.

Diffusions[modifier | modifier le code]

Saison Nombre
d'épisodes
Drapeau des États-Unis États-Unis Drapeau du Canada Canada Drapeau de la Suisse Suisse Drapeau de la Belgique Belgique Drapeau de la France France
Dates de diffusion Chaîne Dates de diffusion Chaîne Dates de diffusion Chaîne Dates de diffusion Chaîne Dates de diffusion Chaîne
1
22
du
au
NBC du
au
Global du
au
RTS Un du
au
RTL-TVI du
au
TF1
2
22
du
au
du
au
du
au
du
au
du
au
3
23
du
au
du
au
indéterminées du
au
du
au
4
22
du
au
du
au
indéterminées du
au
indéterminées
5
22
à partir du indéterminées Citytv indéterminées indéterminées indéterminées

Épisodes[modifier | modifier le code]

Première saison (2013-2014)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 1 de The Blacklist.
Résumé

Ancien officier de l'US Navy ayant tout quitté pour créer un empire criminel après avoir vendu des informations à l'ennemi, Raymond Reddington refait surface plus d'une vingtaine d'années plus tard au siège du FBI, qui traque ce dernier - il figure sur la liste des dix fugitifs de l'agence fédérale - où il se livre sans résistance. Alors que le sous-directeur du FBI, Harold Cooper, l'interroge sur les raisons de son retour, il révèle qu'un terroriste présumé mort va kidnapper la fille d'un haut gradé de l'armée américaine. En contrepartie de son aide, Reddington exige de ne parler qu'à une certaine Elizabeth Keen. Cette dernière, mariée à Tom, un instituteur, est une jeune profileuse qui va débuter au FBI le jour même. Lors de leur première rencontre, Reddington semble savoir tout sur la jeune femme. Après des débuts houleux, notamment marquée par l'agression de Tom par le terroriste et l'enlèvement de la fillette du militaire, l'association entre Keen et Reddington, assisté de l'agent Donald Ressler, porte ses fruits puisqu'ils parviennent à comprendre les raisons du kidnapping et à neutraliser le terroriste. Après cette première affaire, Reddington révèle à Cooper que ce n'est que le premier nom de sa liste de criminels inconnus des services de police. Keen découvre, en nettoyant le sang de son époux, une trappe sur le plancher où se trouve une boîte contenant des passeports avec la photo de Tom, de l'argent et une arme à feu.

Peu après, une unité spéciale dirigée par Cooper, officieuse et sous le contrôle du Département de la Justice, est créée pour traquer les criminels de la liste de Reddington, qui, grâce à ses conditions, reste libre de ses mouvements : à part Keen et Ressler, vient s'adjoindre un agent de la CIA, Meera Malik, auquel s'adjoindra plus tard Aram Mojtabai, un informaticien du FBI. Reddington engage deux personnes de confiance, Dembe et Luli, qui sera tuée plus tard par un criminel de la liste. Tout en s'occupant des affaires apportées par Reddington, Liz va découvrir que son époux n'est pas celui qu'il est et qu'il a été engagé pour la surveiller afin de traquer Reddington, qui lui révèle quelques éléments de sa vie sans trop en dévoiler, notamment qu'il connaît son père adoptif.

Keen va découvrir que la traque des criminels ont tous un lien entre eux lorsqu'un certain Berlin, qui a engagé Tom, s'attaque à Reddington et à l'unité spéciale, au cours duquel Cooper finira blessé tandis que Meera est égorgée. Liz demande à Reddington s'il est son père, ce dernier nie.

Deuxième saison (2014-2015)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 2 de The Blacklist.
Résumé

Reddington et l'unité spéciale du FBI continue la traque de Berlin, qui est parvenu à leur échapper. Berlin n'hésite pas à enlever l'ex-femme de Reddington pour pouvoir prendre contact avec lui. Berlin, de son vrai nom Milos Kirchoff, s'attaque à Reddington qui serait responsable de la mort de sa fille. Il s'avère en fait que la fille de Kirchoff est toujours vivante et que Kirchoff et Reddington ont été manipulés par le directeur adjoint de la National Intelligence et vieil connaissance de Red, Alan Fitch, qui est membre de la Cabale, une puissante organisation criminelle. Kirchoff tue Fitch en faisant exploser une bombe posée sur son cou avant d'être abattu par Reddington, dont Finch lui indique un coffre-fort et les personnes avec lequel il peut se rallier. L'unité spéciale voit l'arrivée de l'agent du Mossad Samar Navabi. Liz, quant à elle, divorce officiellement de Tom, présumé mort, et vit dans un hôtel. Lors de leurs régulières rencontres, Reddington comprend que la jeune femme cache quelque chose : en effet, elle séquestre Tom depuis plusieurs mois, enchaîné dans la cale d'un bateau afin de la mettre sur la piste de Berlin. Toutefois, les événements prennent une tournure inattendue quand Liz se retrouve dans une mauvaise posture lorsqu'elle est contrainte de libérer Tom, qui a tué le vigile du port pour la protéger. Il se révèle que Tom a été engagé par Reddington pour infiltrer l'empire de Berlin. Red force Tom à ne plus revoir Liz. Ressler, quant à lui, lutte contre une dépendance aux anti-douleurs.

Après une enquête où elle a été kidnappée par un nom de la liste de Reddington, Liz voit ses souvenirs d'enfance qu'elle avait enfoui depuis des années refaire surface, qui a un lien avec le Fulcrum, un outil de pression contre la Cabale, dont l'un des membres, Peter Kotsiopoulos, directeur du National Clandestine Service, veut se débarrasser de Reddington. Parallèlement, la mort du vigile met Liz dans l'embarras, à tel point qu'elle est se retrouve assignée au tribunal par un juge concernant cette affaire. Reddington va la sortir de ce mauvais pas en retrouvant Tom, infiltré en Allemagne dans un gang néo-nazi, pour innocenter la jeune femme, qu'il aime toujours. Alors que Tom avoue le meurtre au juge, l'affaire est classée par le procureur Tom Connolly, vieil connaissance de Cooper, qui force le juge à abandonner les charges car il a outrepassé ses fonctions en s'occupant d'affaires de sécurité nationale. Liz découvre au même moment que Cooper est atteint d'une tumeur au cerveau et qu'il prend un traitement expérimental. Lorsque Reddington est grièvement blessé par balles par les hommes du directeur, Liz fait chanter Kotsiopoulos en lui montrant qu'elle est en possession du Fulcrum, mais ne se rend pas compte qu'elle met sa vie en danger : en effet, la Cabale a mis au point un complot à laquelle Liz va être accusée. Traquée par ses collègues, Liz découvre que Cooper est victime d'un chantage de Connolly, membre de la Cabale et devenu procureur général, en le faisant croire qu'il a une tumeur. Lorsque Connolly la menace elle, l'unité et Reddington, Liz lui tire dessus et le tue. Tom décide de fuir et tente vainement de convaincre Liz de la suivre, Cooper est suspendu de ses fonctions, Ressler prend sa place, tandis que Reddington aide Liz, devenue une fugitive, à s'échapper.

Troisième saison (2015-2016)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 3 de The Blacklist.
Résumé

Traquée par le FBI après avoir tuée Connolly et suite aux accusations d'attentats dont elle est innocente, Liz se retrouve contrainte à fuir avec Reddington, qui met tout en œuvre pour la disculper, quitte à se faire aider par moments par Ressler et l'unité spéciale. De son côté, Cooper fait appel aux services de Tom afin d'innocenter Liz et de se mettre sur la piste de Karakurt, le terroriste responsable des attentats. Parallèlement, la Cabale, notamment Kotsiopoulos et la Conseillère à la sécurité nationale Lauren Hitchin, font leur possible pour mettre pour neutraliser Liz, notamment en mettant Mathias Solomon, agent de la Cabale, sur sa piste. Après une longue traque, Liz est capturée par Ressler, qui est convaincue de l'innocence de son amie et partenaire après avoir découvert qu'Hitchin a assassinée la procureur Reven Wright. D'un côté, Reddington et l'unité spéciale et de l'autre, Tom et Cooper, mettent au point un plan pour laver Liz de tout soupçon. Tom est parvenu à capturer Karakurt et à le livrer à la justice, tandis que Ressler, venu l'aider, arrête Solomon, qui les avaient retroués. Reddington, quant à lui, piège Kotsiopoulos afin de contraindre Hitchin d'abandonner les charges. Hitchin accepte et demande à Reddington de se débarrasser Kotsipoulos, ce qu'il fait en le jetant du haut de son avion, le tuant sur le coup.

Elizabeth Keen est finalement innocentée des charges de terrorisme, mais doit plaider coupable d'homicide involontaire sur Connolly, dont son implication à la Cabale est révélée à la presse par Hitchin, avec une mise à l'épreuve de trois ans, ce qui implique qu'elle ne sera plus agent du FBI, mais consultante. La jeune femme va avoir du mal à s'adapter et va découvrir après une agression qu'elle est enceinte, après avoir renoué avec Tom. Pensant un temps à faire adopter l'enfant, Liz se ravise et décide de le garder et d'avoir une vie normale avec Tom, qui veut l'éloigner de Reddington, en l'épousant. Mais le mariage ne se passe pas comme prévu puisque Solomon, qui s'est évadé, est engagé par un mécène inconnu afin de kidnapper Liz. Ayant réussi à lui échapper, Liz est victime d'un accident de voiture, ce qui l'oblige à accoucher en urgence dans un lieu sur. Mais alors qu'elle met au monde une petite fille nommée Agnes, Liz tombe dans un coma et meurt dans l'ambulance après avoir pardonné Reddington. Dévasté comme les membres de l'unité spéciale, Reddington s'éloigne temporairement avant d'aider Cooper et son équipe à retrouver le responsable de cette tragédie. Avec l'aide de Susan Hargrave, chef d'une organisation secrète et qui se révèle être la mère de Tom, Reddington et l'unité remontent la piste jusqu'à un certain Alexander Kirk, un oligarque russe que Reddington connaît bien. Reddington est prêt à abattre Kirk avant de découvrir que Liz est toujours vivante, en mettant en scène sa propre mort avec l'aide de sa plus fidèle complice, Mr. Kaplan, afin de fuir Reddington avec mari et enfant. Mais Kirk retrouve la trace de Liz à Cuba et la kidnappe. Il lui révèle qu'il est son père.

Quatrième saison (2016-2017)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 4 de The Blacklist.
Résumé

Sonnés après avoir appris que Liz est toujours vivante, Reddington et l'unité spéciale partent à sa recherche, après avoir été capturée avec Agnès par Alexander Kirk, qui affirme être son père et lui annonce être atteint d'une maladie sanguine. Tandis que Liz est retrouvée et libérée, Kirk s'est enfui avec Agnès. Avec Reddington, la jeune femme se met sur la piste de Kirk et apprend grâce à un test ADN qu'il est véritablement son père. Pour avoir trahi Reddington, Kaplan est grièvement blessée par ce dernier et laissée pour mort, avant d'être soignée par un homme vivant dans la forêt. Reddington et Liz retrouvent la trace de Kirk, qui décide de se rendre. Aram, quant à lui, découvre que sa petite amie est une espionne. Alors que Kirk, hospitalisé après un malaise, doit subir une transfusion sanguine, Liz apprend par un autre test ADN que Kirk n'est pas son père. Ce dernier s'évade et parvient à s'échapper après s'être confronté à Reddington, qui lui avoue qu'il est finalement le père de Liz.

Cinquième saison (2017-2018)[modifier | modifier le code]

Note : Pour les informations de renouvellement voir la section Production.

Elle est prévue pour le sur NBC[46].

Musique[modifier | modifier le code]

Deux types de musiques sont utilisés à travers les épisodes de la série : les musiques originales et les musiques additionnelles.

Musiques originales de la série[modifier | modifier le code]

La musique est un élément important et très présent dans la série. Les musiques originales de la série ont été composées par divers artistes[47].

Saison 1[modifier | modifier le code]

La bande originale de la première saison a été commercialisée le . Elle contient 12 pistes. À noter que l'album est composé par divers artistes[48].

The Blacklist: Music From The Television Series
Bande originale de divers artistes
Sortie
Durée 1:24:15
Genre Bande originale de série
Label Madison Gate Records

Musiques additionnelles[modifier | modifier le code]

En plus des musiques composées spécialement pour la série, les showrunners sélectionnent parfois des musiques existantes afin d'accompagner certaines scènes d'épisodes, ce sont les musiques additionnelles.

Voici une liste non-exhaustive des principales musiques additionnelles utilisées dans la série[49],[50]:

Accueil[modifier | modifier le code]

Audiences[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis et au Canada[modifier | modifier le code]

Saison Nombre d'épisodes Diffusion aux États-Unis sur NBC (HE) Audiences
(en millions)
Classement Saison TV
Jour et horaire de diffusion Début de saison Fin de saison Première Finale Moyenne
1 22 Lundi 22 h 12,58[51] 10,44[52] 14,95[53] 6e[53] 2013-14
2 22 Lundi 22 h puis jeudi 21 h 12,34[54] 7,49[55] 13,76[56] 14e[56] 2014-15
3 23 Jeudi 21 h 7,76[57] 6,88[58] 11,19[59] 22e[59] 2015-16
4 22 Jeudi 22 h 6,40[60] 4,92[61] 9,25[62] 30e[62] 2016-17

Précédé par The Voice, le pilote a attiré 12,58 millions de téléspectateurs aux États-Unis[51], dépassant haut la main le premier épisode de la sixième saison de Castle sur ABC ainsi que celui de Hostages sur CBS. Au Canada, le pilote a attiré environ 1,93 million de téléspectateurs[63], dépassant Hostages sur CTV. Les audiences du pilote en fait l'épisode le plus vu au cours de la première saison[51], tandis que l'épisode 12, L'Alchimiste, avec 8,83 millions de téléspectateurs, enregistre la plus faible audience de la première saison de The Blacklist[64]. Le dernier épisode de la première saison a été regardé par 10,44 millions de téléspectateurs[52]. La première saison a été suivie en moyenne par 14,95 millions de téléspectateurs[53] (avec les audiences en rattrapage, près de 2 millions de téléspectateurs en rattrapage, la première saison de The Blacklist cumule 16,90 millions de téléspectateurs toutes audiences confondues en Live+DVR)[65], ce qui lui vaut d'être classé à la sixième place des séries les plus vues aux États-Unis au cours de la saison 2013-2014. Sur les vingt-deux épisodes, vingt ont dépassés le seuil des 10 millions de téléspectateurs.

La seconde saison, quant à elle, a été suivie en moyenne par 13,76 millions de téléspectateurs, se classant ainsi à la quatorzième place des séries les plus vues au cours de la saison 2014-2015[56]. Le premier épisode de la seconde saison a été vu par 12,34 millions de spectateurs lors de sa première diffusion[54]. À partir du quatrième épisode, les audiences baissent mais restent stables, avec 9 millions de téléspectateurs entre le troisième et le huitième épisode. La meilleure audience de la seconde saison et, à ce jour, de la série, est Luther Braxton (No. 21), diffusé après le Super Bowl XLIX, en étant regardé par 25,72 millions de téléspectateurs[66].

À la suite du changement de jour de diffusion et d'horaire (passant du lundi à 22 h au jeudi à 21 h), les audiences connaissent une baisse[67], malgré la bonne audience du premier épisode diffusé le jeudi (la suite de Luther Braxton), regardé par 10,11 millions de téléspectateurs[68]. À partir de Ruslan Denisov, aucun épisode de la seconde saison n'atteindra le cap des dix millions par rapport aux résultats de la première saison. La meilleure audience depuis son changement de case horaire est l'épisode 18, Tom Keen, vu par 8,64 millions de téléspectateurs[69], tandis que l'épisode 20, Quon Zhang, est la plus faible audience de la saison et de la série avec 6,60 millions de téléspectateurs[70]. Le final de la saison 2 a été vu par 7,49 millions de téléspectateurs[55], en baisse par rapport à la fin de la saison 1, mais en relative hausse par rapport aux deux épisodes précédents.

La série connaît également un succès dans les enregistrements numériques (DVR), où les épisodes de la première saison atteignent entre 5 et 6 millions de téléspectateurs via ce support[71],[72], battant ainsi des records, notamment pour l'épisode L'Alchimiste, vu par 6,62 millions de téléspectateurs en DVR dans les sept jours ayant suivi sa diffusion initiale[73]. Pour la seconde saison, malgré la baisse des audiences lors de sa première diffusion notamment depuis son changement de case horaire, The Blacklist connaît encore un succès en DVR notamment pour l'épisode Ruslan Denisov[74], toutefois en accusant une baisse (entre 4,6 et 6 millions de téléspectateurs dans ce format depuis sa diffusion le jeudi, alors qu'il était entre 6 et 6,8 millions pour les huit premiers épisodes et 4,8 millions et 5,1 millions pour l'épisode en deux parties Luther Braxton), mais en gardant une certaine stabilité toute audience confondue[75]. Les audiences de rattrapage permettent d’atténuer la chute des audiences en première diffusion[67].

Le cumul des audiences de la première diffusion et en différé est de 15,10 millions de téléspectateurs, ce qui lui vaut d'être classé à la quatorzième place des meilleures audiences télévisées américaines au cours de la saison 2014-2015[67],[76],[56].

Audiences américaines moyennes par saison*

Dans les pays francophones[modifier | modifier le code]

Saison Nombre d'épisodes Diffusion en France sur TF1 Audiences
(en millions)
Jour et horaire de diffusion Début de saison Fin de saison Première Finale Moyenne
1 22 Mercredi 20 h 55 7,6[77] 5,2[78] 5,34[79]
2 22 4,46[78] 3,06[80] 3,46[81]
3 23 2,65[80] 2,62[82] 3,16
4 22 NC NC NC NC NC

En France, la série réussit son entrée en scène. À 20 h 50, le pilote rassemble 7,6 millions de curieux, pour une part d'audience de 32.7%, faisant de TF1 le leader incontesté de la soirée. En moyenne, les trois épisodes proposés par la première chaîne ont été suivis par 6,7 millions de téléspectateurs[83]. En différé, il bat le record toutes chaînes confondues dans les enregistrements numériques, précédemment détenu par Broadchurch, avec 1,26 millions de téléspectateurs ayant visionné le troisième épisode diffusé le 17 septembre 2014 (L'Alchimiste), portant le total à 4,98 millions de téléspectateurs supports confondus (première diffusion et enregistrement numérique)[84]. The Blacklist est à la cinquième place des séries étrangères les plus appréciées des téléspectateurs en France[85]. L'audience du premier épisode de la première saison figure à la 64e place des 100 meilleures audiences en France en 2014[86]. Le programme figure à la quatorzième place des séries les plus regardées en 2014 avec 5,94 millions de téléspectateurs (27,0%) et à la troisième place auprès des ménagères avec 36,1% de part d'audience[87].

La seconde saison démarre difficilement à 4,46 millions de téléspectateurs, soit une part de marché de 19,9%[88], résultat en nette baisse rapport au premier épisode de la première saison. Au fil des diffusion des autres épisodes, les audiences baissent mais restent stables, oscillant entre deux et quatre millions de téléspectateurs. Sa meilleure audience est obtenue lors de la diffusion du quatrième épisode avec 4,58 millions de téléspectateurs, alors que le dix-septième épisode totalise la plus mauvaise audience de la saison avec 2,4 millions de téléspectateurs[88]. Toutefois, ces résultats sont à relativiser puisque les parts de marché baissent en fonction des horaires de diffusion (le troisième épisode obtient la meilleure part de marché avec 22,3% pour 3 millions de téléspectateurs à 22h40, tandis que le seizième épisode enregistre la plus mauvaise part de marché avec 14,1% pour 3,07 millions de téléspectateurs)[81],[88]. En raison des audiences en baisse, The Blacklist est parfois délogé de la première place des audiences le mercredi soir par les fictions de France 2, qui affichait une bonne moyenne[81]. Les deux derniers épisodes de la seconde saison, diffusés neuf mois après la diffusion du vingtième épisode, totalisent respectivement entre 3,74 millions de téléspectateurs et 3,06 millions de téléspectateurs, ce qui lui permet de terminer en première place des audiences du jour de sa diffusion, voyant remonter ainsi sa part de marché et de retrouver son leadership durant la période estivale 2016[81].

La troisième saison, programmé à la suite de la diffusion des deux derniers épisodes de la deuxième saison, démarre à 2,65 millions de téléspectateurs pour le premier épisode[80]. Le second épisode, diffusé en première partie de soirée, enregistre 3,63 millions de téléspectateurs, ce qui lui permet d'arriver en tête. Tout en restant en première place durant l'été malgré la concurrence des fictions françaises de France 2, l'audience et la part de marché de la troisième saison reste assez stable au cours de sa diffusion le mercredi soir, atteignant 3,93 millions de téléspectateurs avec le dix-huitième épisode[89], tandis que le douzième épisode réalise l'audience la plus faible avec 2,53 millions de téléspectateurs[90]. Délogé de la première place lors du final de la troisième saison au profit de la série Alex Hugo diffusée sur France 2 en raison d'une part de marché en baisse, The Blacklist reste stable avec 3,6 millions de téléspectateurs pour le premier épisode, tandis que la troisième saison se termine avec 2,62 millions de téléspectateurs[82].

Audiences française moyennes par saison*

Réception critique[modifier | modifier le code]

La série est plutôt bien reçue par la critique[91],[92] avec un score de 74/100 sur le site Metacritic[93] et 82% d'avis favorables sur le site Rotten Tomatoes[94]. La performance de James Spader est particulièrement remarquée[95]. Sur le site Rotten Tomatoes, la deuxième saison recueille 71% d'avis favorables [96], tandis que la troisième saison obtient 91% d'avis favorables[97].

Des critiques français nuancent le propos en relevant des épisodes inégaux, souffrant souvent de faiblesses d'écriture et de réalisation[98]. La série reçoit un très bon accueil sur le site Allociné, sur la base de 3 742 notes (dont 214 critiques), la série reçoit une note moyenne de 4,2 sur 5[99]. Sur Ciné Loisirs, elle obtient une note moyenne de 4,4 sur 5[100].

Pierre Langlais de Télérama trouve que la série « réussit habilement à faire de son méchant un personnage mystérieux, aux intentions troubles, mélange de monstre et de chic type ambigu au possible »[101]. Le critique salue la prestation de James Spader, à la fois « cabotin et fin » et trouve que Megan Boone, « bien trop jeune et jolie », s'en « sort plutôt bien »[101]. Il conclut qu'« en assumant son côté divertissant et en soignant son humour, The Blacklist pourrait [...] s’inscrire sur la liste des séries à suivre »[101]. Olivier Joyard des Les Inrockuptibles l'a qualifie d'« intimiste et spectaculaire »[102], ajoutant dans son introduction qu'elle « fait partie des rares séries très grand public vraiment regardables sorties des usines hollywoodiennes »[102].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Autour de la série[modifier | modifier le code]

  • Le personnage de Raymond Reddington s'inspire d'un criminel américain qui existe bel et bien. Il s'agit de James « Whitey » Bulger, un fugitif pendant de très nombreuses années qui a longtemps été une figure du crime organisé à Boston, avant d'être capturé en 2011 par le FBI en Californie[13].
  • Avant d’incarner le personnage de l'agent du FBI Elizabeth Keen, Megan Boone avait déjà tenu un rôle régulier dans une autre série de NBC[13].
  • C'est la cinquième série pour James Spader, qui est un habitué du petit écran. Il a déjà participé à trois séries en tant qu'acteur récurrent (The Office, Boston Justice, The Practice) et deux autres en tant qu'acteur invité (Seinfeld, Frasier)[13]. Il a accepté de jouer dans The Blacklist car il cherchait un projet qui se tourne à New York, où il avait longtemps vécu souhaitait que son fils, alors âgé de six ans, connaisse cette expérience[105].
  • Au centre de la série, le personnage de Raymond « Red » Reddington a failli être incarné par Kiefer Sutherland. C'est effectivement au héros de 24 que le rôle a été d'abord proposé. Il venait tout juste d’être libéré de son engagement avec la série Touch. Il a décliné l'offre[13].
  • L'énigmatique « Mr Kaplan » fait référence à un certain George Kaplan, personnage fictif dans La Mort aux trousses.
  • Afin de se mettre dans le personnage de Raymond Reddington, James Spader a proposé à la production d'avoir la tête quasi-rasée afin de rompre avec son look habituel et apporte sa touche personnelle avec le port d'un chapeau, Spader en est collectionneur et en possède une trentaine[105]. Perfectionniste et malin, Spader appelle le créateur Jon Bokenkamp afin d'en connaître davantage sur son personnage car, sachant qu'il allait s'impliquer sur plusieurs années, voulait s’assurer de la complexité et de l’épaisseur de Reddington[105]. Resté très impliqué dans l’écriture de The Blacklist, Spader donne son avis en amont et intervient parfois jusqu'à la veille du tournage d’une scène[105].
  • David Strathairn, qui joue le Directeur dans plusieurs épisodes entre la deuxième et troisième saison, avait joué un personnage quasi-similaire dans La Vengeance dans la peau.

Sorties DVD et disques Blu-ray[modifier | modifier le code]

The Blacklist : DVD et Blu-Ray (Zone 2)
Saison Sortie en DVD et Blu-ray

de DVD

de Blu-Ray
Studio Date de sortie Bonus
1 6 Sony Pictures Home Entertainment
  • Bonus DVD : Cette édition, en version française et version originale, avec sous-titres français, anglais, arabe, hébreu, néerlandais, portugais, roumain et turc, comporte les commentaires audio et les coulisses de la saison en suppléments. Il contient également une copie digitale offerte au format UltraViolet[106].
  • Bonus Blu-Ray: Cette édition, en version française, japonaise et version originale, avec sous-titres français, anglais, arabe, japonais et néerlandais, comporte les commentaires audio des producteurs sur les trois premiers épisodes, les coulisses de la saison, le tournage du pilote, les noms sur la « liste noire » et les dossiers personnels des personnages principaux. Il contient également une copie digitale offerte au format UltraViolet[107].
2 5 6
  • Bonus DVD : Cette édition, en version française et version originale, avec sous-titres français, anglais et néerlandais, comporte les modules « Raymond Reddington : homme du monde » et « Construire un blacklisté : Vanessa Cruz ». Il contient également une copie digitale offerte au format UltraViolet[108] (le site DVDfr référence six DVD alors que le coffret en contient que 5)
  • Bonus Blu-Ray: Cette édition, en version française et version originale, avec sous-titres français, anglais, arabe et néerlandais, comporte les commentaires audio du producteur exécutif; les scènes additionnelles et des modules « Raymond Reddington : homme du monde », « Construire un blacklisté : Vanessa Cruz », « Leonard Caul » et « Tom Connolly », « Les complices : les intimes de Red » et « Après la partie : Luther Braxton ». Il contient également une copie digitale offerte au format UltraViolet[109].
L'intégrale de la saison 1 et 2 11 12

Il regroupe les éditions de l'intégrale des deux premières saisons[110],[111]

3 6 6 [112],[113]
  • Bonus DVD : Cette édition, en version française, originale et italienne, avec sous-titres français, anglais, arabe, néerlandais et italien, comporte « Hors du cadre » : la réalisation de la bande-dessinée  The Blacklist, Tout sur Aram, Les trésors de Red : répliques favorites de la saison 3. Il contient également une copie digitale offerte au format UltraViolet[114].
  • Bonus Blu-ray : Cette édition, en version française, originale et italienne, avec sous-titres français, anglais, arabe, néerlandais et italien, comporte les scènes coupées et versions longues, « Création des cascades » : du script à l’écran, « Des ombres » : les méchants de la saison 3, les commentaires audio sur les épisodes « Le Directeur » et « Cape May », « Hors du cadre » : la réalisation de la bande-dessinée « The Blacklist, « Tout sur Aram » et « Les trésors de Red » : répliques favorites de la saison 3. Il contient également une copie digitale offerte au format UltraViolet[115].
L'intégrale de la saison 1, 2 et 3 17 18 Il regroupe les éditions de l'intégrale des trois premières saisons[116],[117]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Sous le titre The Blacklist: Conspiracy, le jeu est sorti le et développé par Gameloft sur Android, iOS & Windows[118],[119].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « NBC Announces Fall Premiere Dates for New Season », sur Thefutoncritic.com,
  2. (en) « With 11 New Dramas, 7 New Comedies and Countless Returning Hits Global Unveils Sensational 2013/2014 Primetime Lineup », Shaw Media,
  3. (en) « Rogers Media Release: City Unveils its 2017/18 Prime-Time Schedule », Rogers Media,
  4. « Date de diffusion Suisse de The Blacklist sur RTS Un» sur Programme-tv.com
  5. « La flic, la blacklist et le truand » sur rtl.be (Consulté le 4 août 2014)
  6. « The Blacklist : la série événement arrive sur TF1 ! » sur TMC.tv (Consulté le 27 juin 2013)
  7. Richard Therrien, « The Blacklist cet hiver à TVA », sur La Presse,
  8. a et b « Fiche du doublage de la série » sur RS Doublage
  9. a, b, c, d et e « Fiche du doublage de la série » sur Doublage Séries Database (Consulté le 19 août 2014)
  10. « Fiche du doublage de la série », sur Doublagissimo (consulté le 25 janvier 2017)
  11. (en) Christina Radish, « THE BLACKLIST Showrunner John Eisendrath Talks about the Show's Inspiration, Getting Inside the Mind of a Criminal, Casting James Spader, and More », sur Collider.com, mis en ligne 28 juillet 2013 (consulté le 19 juillet 2017)
  12. (en) Lesley Goldberg, « Comic-Con: 'The Blacklist' Inspired by Whitey Bulger's Capture », The Hollywood Reporter, (consulté le 14 juin 2015)
  13. a, b, c, d, e, f et g « Anecdotes « secrets & tournage » de la série », sur allociné.fr (consulté le 14 mai 2015)
  14. (en) Nellie Andreeva, « ABC Buys Extended Family Comedy, NBC Goes For International Crime Drama », sur Deadline.com,
  15. (en) Nellie Andreeva, « NBC Orders Four Drama & Three Comedy Pilots », sur Deadline.com,
  16. (en) « Development Update: Friday, May 10 - NBC Orders Three More Pilots to Series », sur TheFutonCritic.com,
  17. (en) « NBC Reveals Its 2013-14 Primetime Schedule », sur TheFutonCritic.com,
  18. (en) Marisa Guthrie, « TV Upfronts: Five Takeaways From NBC's Presentation », The Hollywood Reporter,‎ (lire en ligne)
  19. (en) « NBC Orders Full Season of Acclaimed Drama The Blacklist », sur TheFutonCritic.com,
  20. (en) « NBC Renews Freshman Hit The Blacklist for a Second Season », sur TheFutonCritic,
  21. « NBC annonce la reconduction de The Blacklist, Chicago Fire, Chicago PD, New York Unité Spéciale et Grimm pour la saison 2015 / 2016 », sur Upfronts USA, (consulté le 5 février 2015)
  22. (en) Will Robinson, « The Blacklist has been renewed for season 4 », sur EW,
  23. Clément Cusseaur, « Blacklist renouvelée pour une saison 5 », sur Allociné.fr, mis en ligne et consulté le 11 mai 2017
  24. (en) Rick PorteMay, « « The Blacklist » scores a fifth season on NBC », sur Tvbythenumbers.zap2it.com mis en ligne et consulté le 11 mai 2017
  25. (en) Rick Porter, « NBC fall TV 2017 schedule: ‘This Is Us’ stays put, ‘Will & Grace’ returns, ‘The Blacklist’ moves [Updated] », sur Zap2it.com, (consulté le 27 juin 2017)
  26. a, b et c (en) Christina Radish, « THE BLACKLIST Showrunner John Eisendrath Talks about the Show's Inspiration, Getting Inside the Mind of a Criminal, Casting James Spader, and More », Collider.com, (consulté le 14 juin 2015)
  27. (en) Lynette Rice, « Is Touch dead? Kiefer Sutherland offered pilot », sur EW,
  28. a et b (en) Tiffany Vogt, « THE BLACKLIST Intel: EP John Eisendrath and Megan Boone Preview their Intriguing New Spy Series », The TV Addict, (consulté le 14 juin 2015)
  29. (en) Nellie Andreeva, « Megan Boone Cast As Female Lead In NBC Pilot 'Blacklist' », Deadline.com, (consulté le 14 juin 2015)
  30. (en) Nellie Andreeva, « Megan Boone Cast As Female Lead In NBC Pilot Blacklist », sur Deadline.com,
  31. (en) Nellie Andreeva, « Martin Mull Books Lead In Fox Series Dads, Ryan Eggold Joins NBC Pilot Blacklist », sur Deadline.com,
  32. (en) Nellie Andreeva, « James Spader To Topline NBC’s Blacklist », sur Deadline.com,
  33. (en) Nellie Andreeva, « Adam Goldberg Joins ABC’s Divorce, Diego Klattenhoff In Blacklist, Lucky 7 Adds One », sur Deadline.com,
  34. (en) Nellie Andreeva, « NBC Pilot Blacklist, AMC’s Halt And Catch Fire Add To Casts », sur Deadline.com,
  35. (en) Nellie Andreeva, « Parminder Nagra Joins NBC Drama The Blacklist As New Regular », sur Deadline.com,
  36. (en) Nellie Andreeva, « T.I. Joins House Of Lies, The Blacklist, Reckless & Teen Wolf Add Recurring », sur Deadline.com,
  37. (en) Nellie Andreeva, « Amir Arison Upped To Regular On Blacklist », sur Deadline,
  38. (en) « The Blacklist adds House of Cards Alum as new series regular », sur HollywoodReporter.com,
  39. (en) Nellie Andreeva, « The Blacklist Promotes Hisham Tawfiq To Series Regular For Season 3 », sur Deadline,
  40. (en) The Blacklist (Lieux de tournage) sur l’Internet Movie Database
  41. (en) Frazier Moore, « James Spader, Megan Boone Talk 'The Blacklist' » [archive du ], The Huffington Post, (consulté le 16 juin 2015)
  42. a et b (en) Angie Gates, « Interview with The Blacklist Producer Richard Heus », Office of Motion Picture and Television Development, (consulté le 16 juin 2015)
  43. (en) Ned Soltz, « 4K in the TV Environment: Where It Is Now », TV Technology, (consulté le 16 juin 2015)
  44. (en) Linda Romanello, « Primetime: NBC's 'The Blacklist' », Post Magazine, (consulté le 16 juin 2015)
  45. (en) « 'The Blacklist' Short Lists Anton/Bauer, Litepanels and OConnor », ProductionHUB, (consulté le 16 juin 2015)
  46. (en) « The Blacklist Season 5 Release Date Confirmed », sur Denofgeek.com,
  47. [vidéo] « The Blacklist Soundtrack - Season 1 » sur YouTube.com (Consulté le 5 mai 2017)
  48. « The Blacklist ; Various Artist » sur Amazon.fr (Consulté le 26 janvier 2015)
  49. (en) « Music from The Blacklist », sur TuneFind.com (consulté le 18 juillet 2015)
  50. « Blacklist - La playlist des chansons emblématiques de la saison 1 ! », sur MyTF1.fr, (consulté le 18 juillet 2015)
  51. a, b et c (en) « Monday Final TV Ratings: The Voice & How I Met Your Mother Adjusted Up; No Adjustment for Hostages or The Blacklist », sur TVbytheNumbers,
  52. a et b (en) Sara Bibel, « Monday Final TV Ratings: Bones, Castle, Dancing With The Stars & Friends With Better Lives Adjusted Up; Star-Crossed Adjusted Down », TV by the Numbers, (consulté le 13 mai 2014)
  53. a, b et c (en) « Full 2013-14 Series Rankings », sur Deadline.com, (consulté le 23 mai 2014)
  54. a et b (en)« UPDATED Monday Ratings - 'Scorpion' & 'Gotham' Boast Strong Debuts; 'Sleepy Hollow' Returns Down; Okay Numbers for 'Forever' », sur TV-Recaps-Reviews (consulté le 28 mai 2017)
  55. a et b (en) Sara Bibel, « Thursday Final Ratings: The Blacklist Adjusted Up; 'Reign' Adjusted Down; No Adjustment to 'Scandal' », TV by the Numbers, (consulté le 15 mai 2015)
  56. a, b, c et d (en) « Full 2014-15 Series Rankings », sur Deadline.com, (consulté le 22 mai 2015)
  57. (en) Dani Dixon, « Thursday Final Ratings: Bones & The Player Adjusted Up + Final Football Ratings », TV by the Numbers, (consulté le 2 octobre 2015)
  58. (en) Rick Porter, « Thursday final ratings: Bones adjusts up, The Catch finale and Game of Silence adjust down », sur TV By The Numbers,
  59. a et b (en) « Full 2015–16 TV Season Series Rankings », Deadline Hollywood (consulté le 26 mai 2016)
  60. Rick Porter, « Thursday final ratings: 'Grey's Anatomy,' 'Superstore' and 'Good Place' adjust up, 'Notorious' adjusts down », TV by the Numbers (consulté le 23 septembre 2016)
  61. Rick Porter, « ‘Grey’s Anatomy’ and ‘Masterchef Junior’ finales, ‘Amazing Race’ adjust up: Thursday final ratings », TV by the Numbers, (consulté le 19 mai 2017)
  62. a et b « Final 2016-17 TV Rankings: ‘Sunday Night Football’ Winning Streak Continues », Deadline Hollywood, (consulté le 26 mai 2017)
  63. (en) « Audience du 1er épisode au Canada » [PDF], sur Numeris.ca, BBM
  64. « Audiences Lundi 20/01 : Intelligence coule ; The Blacklist en baisse ; Mom en difficultés », sur Audiencesusa.com, (consulté le 22 janvier 2014)
  65. (en) Sara Bibel, « Live+7 DVR Ratings: Complete 2013-14 Season The Big Bang Theory Leads Adults 18-49 Ratings Increase; Raising Hope Earns Biggest Percentage Increase; The Blacklist Top Viewership Gains », sur TV by the Numbers, Chicago, Illinois, Tribune Digital Ventures, (consulté le 18 août 2014)
  66. (en) Sara Bibel, « Sunday Final Ratings: The Blacklist Adjusted Down & Final Super Bowl Numbers », TV by the Numbers, (consulté le 3 février 2015)
  67. a, b et c Charles Decant, « "Blacklist" saison 2 arrive ce soir sur TF1 », sur Ozap.com, mis en ligne le 04 août 2015 (Consulté le 5 mai 2017)
  68. « Audiences Jeudi 5/02 : The Blacklist devance Scandal sur le global ; catastrophe pour Allegiance et Backstrom ; Grey's Anatomy au plus bas », sur Upfronts USA, (consulté le 6 février 2015)
  69. (en) Sara Bibel, « Thursday Final Ratings: Reign Adjusted Down & Final Basketball Numbers », TV by the Numbers, (consulté le 20 mars 2015)
  70. (en) Sara Bibel, « Thursday Final Ratings: The Big Bang Theory & Bones Adjusted Up; American Crime Adjusted Down », TV by the Numbers, (consulté le 1er mai 2015)
  71. Boby, « "The Blacklist" : NBC proposera trois épisodes inédits en janvier (sans "The Voice") », sur Audiences USA, (consulté le 2 août 2016)
  72. Boby, « NBC reconduit "The Blacklist" pour une saison 2 (comparatif avec "Smash" et "Revolution") », sur Audiences USA, (consulté le 2 août 2016)
  73. « "The Blacklist" enregistre un nouveau record dans les enregistrements numériques (comparaison avec "Castle" et "Intelligence") », sur Audiencesusa.com (Consulté le 5 mai 2017)
  74. Boby, « "The Blacklist" est toujours un gros carton dans les enregistrements numériques et passe de la 7ème place à la 1ère place le jeudi soir ! », sur Upfronts USA, (consulté le 2 août 2016)
  75. « Live + 7 Days : "Scandal" confirme sa chute d'audience et réduit l'écart avec "The Blacklist" sur les 18-49 ans », sur Upfronts USA, (consulté le 5 mai 2017)
  76. (en) « Live+7 Ratings: Complete 2014-15 Season The Big Bang Theory Leads Adults 18-49 Ratings Increase; The Messengers Earns Biggest Percentage Increase, The Blacklist Tops Viewership Gains », sur TVbytheNumbers (consulté le 8 juin 2015)
  77. « Blacklist : très bon démarrage pour Raymond Reddington sur TF1 », sur Toute la Télé,
  78. a et b « Blacklist : Red et Liz se cherchent toujours, TF1 domine », sur Toute la Télé,
  79. Xanaphia, « Saison 1 - The Blacklist (Série TV) : Audiences », sur hypnoseries.tv (consulté le 15 juin 2016)
  80. a, b et c « Audiences TV (mercredi 13 juillet 2016) : Blacklist large leader pour son retour sur TF1, Buffet froid au-delà du million sur Arte », sur Toutelatele, (consulté le 14 juillet 2016)
  81. a, b, c et d Guilhaume Nistasos, « Blacklist, bilan des audiences : la saison 2 accuse une lourde chute face aux fictions de France 2 », sur Fan2TV.com, (consulté le 24 juillet 2016)
  82. a et b Jérôme Roulet, « Audiences TV du mercredi 7 septembre 2016 : BlackList sévèrement battu par Alex Hugo, M6 Music show déserté, Joséphine et les naturistes font le bonheur de la TNT », sur Toutelatele, (consulté le 9 septembre 2016)
  83. Thomas Destouches, « Audiences : l'énorme démarrage de The Blacklist », sur AlloCiné.fr, mis en ligne le 28 août 2014 (consulté le 29 mai 2015)
  84. Benoît Daragon, « "Blacklist" bat le record historique d'audience en différé », sur ozap.com, (consulté le 15 juin 201)
  85. Benjamin Meiffre, « Le Top 10 des séries les plus appréciées en France », sur ozap.com, (consulté le 15 juin 2016)
  86. Benoît Daragon, « Les 100 meilleures audiences de la télévision en 2014 », sur ozap.com, (consulté le 15 juin 2016)
  87. Charles Decant, « Les séries les plus regardées en France en 2014 », sur ozap.com, (consulté le 15 juin 2016)
  88. a, b et c « Audiences de la saison 2 », sur hypnoweb (consulté le 22 mai 2016)
  89. Jérôme Roulet, « Audiences TV du mercredi 31 août 2016 : Blacklist, Alex Hugo et Zone interdite séduisent, Joséphine ange gardien proche du million sur NT1 », sur Toutelatele.com, (consulté le 5 mai 2017)
  90. Jérôme Roulet, « Audiences TV du mercredi 10 août 2016 : Blacklist se maintient en tête devant les Jeux Olympiques, Alice Nevers offre le leadership TNT à HD1 », sur Toutelatele.com, (consulté le 5 mai 2017)
  91. (en) « Suspense dramas Blacklist, Hostages to premiere » sur Sfgate.com (Consulté le 7 juin 2014)
  92. (en) « The Blacklist (2013) » sur Ew.com (Consulté le 7 juin 2014)
  93. (en) « The Blacklist : Season 1 » sur Metacritic.com (Consulté le 7 juin 2014)
  94. (en) « The Blacklist - Season 1 », sur Rotten Tomatoes (consulté le 27 décembre 2015)
  95. (en) « Review: James Spader in The Blacklist on NBC » sur Blogs.Denverpost.com (Consulté le 7 juin 2014)
  96. (en) « The Blacklist - Season 2 », sur Rotten Tomatoes (consulté le 25 août 2016)
  97. (en) « The Blacklist - Season 3 », sur Rotten Tomatoes (consulté le 25 août 2016)
  98. « The Blacklist - Avis sur les premiers épisodes d'une série sur un père et pas sa fille », sur PerdUSA,
  99. The Blacklist sur Allociné
  100. « The Blacklist », sur cine-loisirs.fr (consulté le 21 mai 2016)
  101. a, b et c Pierre Langlais, « “The Blacklist”, du gros thriller à grand spectacle », sur Télérama, 24 septembre 2013 (m-à-j le 23 septembre 2014) (consulté le 18 juin 2017)
  102. a et b Olivier Joyard, « “The Blacklist”: la série grand public qui cartonne », sur Les Inrockuptibles, (consulté le 18 juin 2017)
  103. (en) « Cérémonie des Golden Globes » sur imdb.com (Consulté le 7 juin 2014)
  104. (en) « People's Choice Awards » sur imdb.com (Consulté le 7 juin 2014)
  105. a, b, c et d Nathalie Chuc, « James Spader, un acteur perfectionniste et malin »,sur TVMag.lefigaro.fr, mis en ligne le 10 août 2016 (Consulté le 5 mai 2017)
  106. « The Blacklist - Saison 1 (2013) - DVD (DVD + Copie digitale) », sur DVDfr.com (consulté le 30 septembre 2015)
  107. « The Blacklist - Saison 1 (2013) - Blu-ray (Blu-ray + Copie digitale) », sur DVDfr.com (consulté le 30 septembre 2015)
  108. « The Blacklist - Saison 2 (2014) - DVD (DVD + Copie digitale) », sur DVDfr.com (consulté le 30 septembre 2015)
  109. « The Blacklist - Saison 2 (2014) - Blu-ray (Blu-ray + Copie digitale) », sur DVDfr.com (consulté le 30 septembre 2015)
  110. « The Blacklist - Intégrale de la saison 1 et 2 - DVD (DVD + Copie digitale) », sur DVDfr.com (consulté le 10 décembre 2015)
  111. « The Blacklist - Intégrale de la saison 1 et 2 - Blu-ray (Blu-ray + Copie digitale) », sur DVDfr.com (consulté le 10 décembre 2015)
  112. « Blacklist - Saison 3 (DVD) », sur dvdseries.com (consulté le 6 août 2016)
  113. « Blacklist - Saison 3 (Blu-ray) », sur dvdseries.com (consulté le 6 août 2016)
  114. « The Blacklist (saison 3) - DVD », sur dvdfr.com (consulté le 6 décembre 2016)
  115. « The Blacklist (saison 3) - Blu-ray », sur dvdfr.com (consulté le 22 octobre 2016)
  116. « Blacklist - l'intégrale des saisons 1 à 3 (DVD) », sur dvdseries.com (consulté le 17 août 2016)
  117. « Blacklist - l'intégrale des saisons 1 à 3 (Blu-ray) », sur dvdseries.com (consulté le 17 août 2016)
  118. « Le jeu The Blacklist : Conspiracy est sorti ! », sur tf1.fr (consulté le 10 octobre 2016)
  119. « Gameloft annonce « The Blacklist: Conspiracy » pour smartphones et tablettes », sur prnewswire.com, Gameloft (consulté le 10 octobre 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :