Megan Boone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Megan Boone
Description de cette image, également commentée ci-après
Megan Boone au Comic Con 2013.
Nom de naissance Megan Whitney Boone[1]
Naissance (35 ans)
Petoskey, Michigan
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Actrice
Films notables Meurtres à la St-Valentin
Séries notables The Blacklist

Megan Boone est une actrice américaine née le à Petoskey, dans le Michigan. Elle reste principalement connue pour le rôle de l'agent du FBI Elizabeth Keen dans la série télévisée The Blacklist, diffusée sur la chaîne NBC depuis 2013.

Elle a obtenu un rôle régulier dans la série Los Angeles, police judiciaire et est apparue dans des films tels que Meurtres à la St-Valentin et Sexy Dance 4: Miami Heat.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née à Petoskey, dans le Michigan et fille de Marcus Whitney Boone et Jennifer Parr[2], Megan Boone grandit à The Villages, une census-designated place en Floride. Ses parents s'y sont déplacés quand elle était enfant afin de se rapprocher de ses grands-parents[3],[4]. Son grand-père, H. Gary Morse (en), est le concepteur de The Villages, et sa mère, Jennifer Parr, est la directrice des ventes[2]. Elle a une sœur, Paige[5] et un frère, Harper[6]. Cependant, sa famille y possède toujours une maison à Petoskey et Megan aime s'y ressourcer et retrouver d'anciens amis[7]. Sa passion pour le métier d'actrice s'est manifestée très jeune, à l'âge de cinq ans, lorsqu'elle joua avec son cousin sur le porche arrière de sa maison[8]. Boone dit qu'elle était « accro » à jouer la comédie à l'âge de sept ans quand ses grands-parents l'ont emmené à New York pour voir une pièce de Broadway avec Nathan Lane[9].

Elle étudie le théâtre au Belleview High School, dont elle ressort diplômée en 2001[10]. Elle est diplômée en comédie de l'Université d'État de Floride en 2005 avec un BFA en interprétation[11]. Par la suite, elle étudie l'art dramatique et l'interprétation technique avec Jane Alexander et Edwin Sherin au Asolo Repertory Theatre (en), et en atelier avec le dramaturge Mark Medoff[12]. Megan Boone dira que Jane Alexander l'a encouragée à continuer sa carrière d'actrice alors que la jeune femme était sur le point de renoncer[2]. Elle jouera avec Alexander quelques années plus tard sur la série The Blacklist[13].

Après avoir obtenu son diplôme, elle part pour Londres étudier à nouveau l'art dramatique et l'interprétation théâtrale shakespearienne, et rencontre des professeurs ayant travaillé avec la Royal Academy of Dramatic Art et la Royal Shakespeare Company[5].

Elle revient ensuite à Los Angeles, où elle étudie avec William Alderson, un élève de Sanford Meisner.

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Après un court-métrage, Elijah, tourné en 2001, tournée lorsqu'elle était étudiante à l'Université de Floride[14], Megan Boone fait ses débuts professionnels en 2007 au théâtre. Après avoir créée une société de production théâtrale à but non lucratif I'm a Parade Productions[15], elle concrétise ses projets théâtraux en produisant et en interprétant Ya Ya dans la pièce Limonade Tous Les Jours écrite par Charles L. Mee (en), qui suit la relation entre un quinquagénaire américain et une chanteuse parisienne d'une vingtaine d'années[16]. La prestation de la jeune femme, âgée de vingt-quatre ans, est saluée par la critique. Laura Hitchcock du site CurtainUp, loue sa manière de jouer « Ya Ya avec vivacité et charme sournois et [...] donne une crédibilité discrète à ce qui est fondamentalement une histoire de relation »[16]. Terry Morgan de Variety note qu'« elle est tout à fait crédible en tant que Ya Ya, une femme avec des problèmes de contrôle qui veut paraître difficile, tout en restant vulnérable », ajoutant que « son accent français est impeccable et son chant discret mais charmant »[17]. Il précise que « la principale réalisation de Boone dans ce rôle est de présenter de manière transparente un personnage en trois dimensions qui pense, fait des déclarations et se contredit instantanément - qui est réel, charmant dans le moment présent »[17]. Elle obtient deux prix aux LA Weekly Theater Awards : celui du prix de la meilleure performance dans une pièce comique et de la meilleure distribution dans une pièce comique[18]. Parallèlement, elle tourne dans son premier long-métrage, le western The Mustachioed Bandit Meets His End[19]. Film indépendant tourné avec un budget de 15 000 $ dans l'Utah et mélange de western, drame, action et suspense[20], il est présenté à Los Angeles en février 2007[21], avant de sortir en DVD l'année suivante [20].

Le succès de Limonade Tous les Jours permet à Megan Boone de se faire remarquer de quelques producteurs[22]. En 2008, elle fait ses premiers pas à la télévision avec des seconds rôles dans les séries The Cleaner et Cold Case : Affaires classées. En 2009, elle tient le rôle de Megan, employée de magasin et maîtresse du shérif d'une petite ville minière dans le film d'horreur Meurtres à la St-Valentin réalisé par Patrick Lussier[23], remake du film canadien du même nom sorti en 1981. Tourné entre mai et juin 2008 en Pennsylvanie pour un budget de 15 millions de dollars[24],[25], le film sort en janvier 2009 notamment en 3D et rencontre des critiques mitigées[26]. Megan Boone est remarquée par le critique Jim Vevjoda de IGN qui selon lui « pourrait devenir la prochaine fille canon sur grand écran si elle joue bien ses cartes »[27]. Le long-métrage remporte un véritable succès commercial, en rapportant 102 millions de dollars de recettes mondiales au box-office[28].

Après le succès de Meurtres à la St-Valentin, elle alterne films indépendants ou à gros budget en tournant dans la comédie dramatique The Myth of the American Sleepover, ayant connu une sortie limitée, lui valant d'obtenir de faibles recettes au box-office[29], malgré un bon accueil critique[30]. En 2010, elle tient un rôle secondaire dans Sex and the City 2, suite de l'adaptation cinématographique de la série du même nom, puis tourne le pilote d'une série télévisée, H.M.S.: White Coat, dans lequel elle incarne une étudiante en médecine, mais le programme n'a pas convaincu les dirigeants de la chaîne CW[31].

C'est également en 2010 qu'elle obtient un premier rôle important, celui du substitut du procureur Lauren Stanton dans la série télévisée Los Angeles, police judiciaire, spin-off de New York, police judiciaire[32]. Elle l'incarne durant sept épisodes, mais en raison d'une réécriture de la série, elle quitte la série à la mi-janvier 2011[33]. Le programme obtient un accueil mitigé et ne convainc pas le public, s'arrêtant au bout d'une saison[34]. La même année, elle réalise un court-métrage Eggshells For Soil, dans lequel elle joue également le rôle d'une institutrice[35],[36].

Après avoir participé au film indépendant About Cherry, elle tient, en 2012 un rôle secondaire – celui de Claire, sœur du personnage principal masculin – dans Sexy Dance 4: Miami Heat, quatrième volet de la série de films Sexy Dance[37]. L'accueil est mitigé de la part des critiques[38], mais obtient un assez bon succès commercial avec 165 millions de dollars de recettes mondiales, pour un budget de 33 millions[39].

Toujours en 2012, elle tient le rôle principal du drame Leave Me Like You Found Me (en), premier film réalisé par la productrice Adele Romanski, avec lequel elle avait travaillé sur The Myth of American Sleepover et Eggshells for Soil. Narrant l'histoire d'un couple qui se remettent ensemble et tentant de rebâtir leur relation durant un séjour en camping au Parc national de Sequoia[40], le long-métrage n'a pas encore connu de distribution en salles sur le territoire américain, malgré des présentations dans des festivals[41]. La prestation de Boone est récompensée par le Gen Art Film Festival Award de la meilleure actrice. La même année, elle tourne le film dramatique Family Games, dans lequel elle incarne une jeune femme voulant saboter le futur mariage de son père[42]. Le film sortira en vidéo en 2018[43]. Par la suite, elle tourne la comédie Welcome to the Jungle, avec Adam Brody et Jean-Claude Van Damme, qui connaît une distribution limitée en salles et est mal accueilli par la presse[44]. En octobre 2012, elle est recrutée temporairement pour interpréter la nouvelle équipière du personnage incarné par Donnie Wahlberg dans la série Blue Bloods[45],[46].

Toutefois, elle remet sa carrière en question, car, ne se voyant plus obtenir de grand rôle, elle pensait même à abandonner son métier, songeant à travailler dans la restauration ou la vente[47],[48].

La consécration avec The Blacklist[modifier | modifier le code]

Diego Klattenhoff, James Spader et Megan Boone lors d'un panel à la série The Blacklist au Comic-Con en 2013.

Alors qu'elle songe sérieusement à se reconvertir, Megan Boone reçoit le script d'une nouvelle série télévisée de NBC, The Blacklist[12],[49],[50]. Elle obtient l'un des deux rôles principaux, celui de l'agent Elizabeth Keen, une jeune profileuse du FBI novice, qui doit coopérer avec le fugitif Raymond Reddington, incarné par James Spader, qui, après s'être rendu, offre ses services à l'agence pour arrêter ceux avec qui il avait collaboré dans le passé et veut collaborer uniquement avec Keen, dont il semble n´avoir aucun lien avec le criminel. Afin de se préparer au rôle, Boone a travaillé de manière intensive, comme apprendre à manier une arme à feu et l'entraînement physique[50]. Grande fan de sport, elle s'est initiée aux techniques de combat de krav maga et en faisant beaucoup de gym pour se mettre en condition pour incarner le personnage[35].

Elle passa une semaine à se préparer à son audition initiale, qu'elle considère comme l'une des meilleures de sa carrière, puis a été rappelée pour d'autres auditions[13]. Boone passe l'audition en premier, car selon l'actrice, les producteurs voulant d'abord auditionner le personnage qui est « l'élément central »[51], ajoutant dans une interview, lorsqu'on lui a proposé The Blacklist, qu'elle ne cherchait plus à trouver la série à succès, mais voulait « juste un rôle plus riche que les précédents » et l'a trouvé en lisant le script, car, pour elle, le personnage de Keen, est très abouti et complet[52]. Dans une interview, lorsqu'on lui demande si elle se retrouvait dans le personnage d'Elizabeth Keen, elle répond qu'elle n'est « pas aussi tenace qu’elle » et qu'elle est « pacifiste et un peu renfermée », mais en ajoutant à la fois « introvertie » et qu'elle pense « être également très courageuse », se servant de sa sensibilité et de sa vulnérabilité en les exposant[53].

Dès sa diffusion le , The Blacklist remporte à la fois un succès critique[54],[55] et public, en réunissant plus de 10 millions de téléspectateurs à chaque épisode, ce qui lui permet d'être classé dans les top 10 des programmes les plus vus en prime-time de la saison 2013-2014[56]. La prestation de Megan Boone est remarquée par la critique notamment du The Guardian notant qu'elle joue son rôle avec « empathie »[57], tandis que d'autres saluent notamment sa crédibilité et son charme[58] et qu'elle résiste à Spader grâce à une interprétation « nuancée »[59].

Le succès de la série permet à la jeune actrice de trente ans, de se faire connaître d'un large public et d'obtenir enfin un premier grand rôle dans un programme télévisé d'importance, qui sera renouvelé pour une deuxième saison en [60], puis pour une troisième, quatrième et cinquième saison respectivement en février et [61] et en [62],[63] et pour une sixième saison en [64]. La série continue à connaître un certain succès d'audience notamment en faisant de bons scores en différé en DVR[65].

Parallèlement à The Blacklist, elle apparaît dans deux épisodes du spin-off, The Blacklist: Redemption, prête sa voix dans deux épisodes de la série d'animation Robot Chicken.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Megan Boone vit à Brooklyn avec le photographe et artiste Dan Estabrook[66],[67]. Elle a une cicatrice importante dans le dos suite à un accident de cheval[68]. Parallèlement à sa carrière d'actrice, elle s’adonne à l'art en faisant de la peinture et du collage et en investissant 10 % de son salaire de The Blacklist dans sa collection d'art, puis se rend à des galeries d'art de New York durant son temps libre[66]. Son travail est montré lors d'une interview au Live with Kelly and Michael (en), en [69],[70].

Le , l'actrice annonce qu'elle attend son premier enfant et qu'elle est enceinte de trois mois. Megan Boone annonce dans le talk show de Kelly Ripa et Michael Strahan qu'elle attend une fille et qu'elle s'est fiancée. Sa grossesse est intégrée à la troisième saison de The Blacklist[71]. Elle donne naissance à une petite fille nommée Caroline le [72].

Suite à la naissance de sa fille, elle est de plus en plus impliquée pour sensibiliser l'opinion sur les questions d'environnement[73],[74]. En , elle lance la fondation CarolineAgnes.org, qui aide les parents à offrir à leurs enfants des cadeaux respectueux de l'environnement[75]. Boone est également titulaire d'un MBA en développement durable au Bard College[76],[77]. Elle a réalisé un court-métrage, Cred Talk, dans le cadre de sa première année au Bard College[77].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Voix francophones[modifier | modifier le code]

En France et au Québec, Megan Boone n'a pas de voix française régulière. Toutefois, Ingrid Donnadieu et Laura Blanc l'ont doublée à deux reprises en France.

En France

et aussi

Au Québec
Note : la liste indique les titres québécois[82]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Bien qu'elle soit créditée sur les 111 épisodes diffusées que compte à ce jour de la série, Megan Boone n'a tourné que 106 épisodes en raison de sa grossesse au cours de la troisième saison (elle n'apparaît pas entre les épisodes 19 à 22) et que son personnage adulte ne figure pas dans un épisode de la quatrième saison (17e épisode).
  2. Doublage relevé dans le carton de doublage du DVD Zone 2.
  3. Doublage relevé lors de sa diffusion télévisée.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Megan Boone », sur Ethnicelebs (consulté le 21 septembre 2016)
  2. a b et c « NBC’s new hit show ‘The Blacklist’ stars talented local actress Megan Boone », Villages-News,‎ (lire en ligne)
  3. Robert Rorke, Larry Getlen et Deborah Starr Seibel, « Actors to watch this fall », New York Post,‎ (lire en ligne)
  4. (en) Julia Wayne, « Megan Boone: 5 Things to Know About the Blacklist Star », sur wetpaint.com, (consulté le 20 mars 2015)
  5. a et b (en) « Megan Boone », sur TV Guide (consulté le 3 octobre 2014)
  6. https://gw.geneanet.org/tdowling?lang=en&n=boone&oc=0&p=megan+whitney
  7. Ophélie G., « The Blacklist saison 2 : Ces 3 choses que vous ignorez sur la série... », (consulté le 12 août 2016)
  8. (en) Melanie Heggs, « Megan Boone: 5 Things You Didn't Know About The 'Blacklist' Actress », sur fashionstyle.com, (consulté le 27 février 2015)
  9. Late Night with Seth Meyers (16 janvier 2018).
  10. Rick Allen, « Belleview High graduate Megan Boone stars in NBC's hot new thriller », Ocala Star-Banner,‎ (lire en ligne)
  11. « Alum to Star in New NBC Series », Florida State University, (consulté le 6 octobre 2013)
  12. a et b (en) « ELIZABETH "LIZ" KEEN Played by Megan Boone », NBC (consulté en 29 novembre 2014 (m-à-j le 30 octobre 2018))
  13. a et b Tiffany Vogt, « THE BLACKLIST Intel: EP John Eisendrath and Megan Boone Preview their Intriguing New Spy Series », The TV Addict, (consulté le 14 juin 2015)
  14. (en) « Elijah », sur IMDb (consulté le 30 septembre 2014).
  15. (en) « Megan Boone Biography », sur TV Guide (consulté le 24 novembre 2018).
  16. a et b (en) Laura Hitchcock, « A CurtainUp Los Angeles Review : Limonade Tous Les Jours », sur CurtainUp, (consulté le 24 novembre 2018).
  17. a et b (en) Terry Morgan, « Review: ‘Limonade Tous Les Jours’ », Variety, (consulté le 11 octobre 2013)
  18. (en) Steven Leigh Morris, « The 29th Annual L.A. Weekly Theater Awards », (consulté le 11 octobre 2013)
  19. (en) Carla Day, « The Blacklist Cast: Before They Were Stars », sur TV Fanatic, (consulté le 27 janvier 2018)
  20. a et b « The Mustachioed Bandit Meets His End », sur banditwestern.com (consulté le 27 janvier 2018)
  21. « The Mustachioed Bandit Meets His End - Release Date », sur IMDb (consulté le 30 octobre 2018).
  22. « Megan Boone », sur Gala (consulté le 24 novembre 2018)
  23. (en) Alyse Wax, « 'My Bloody Valentine 3D' Gives Us a Boone! », Fearnet, (consulté le 6 octobre 2013)
  24. (en) « My Bloody Valentine 3D » : Locations sur l’Internet Movie Database (consulté le 24 novembre 2018).
  25. (en) « My Bloody Valentine 3-D », sur Box Office Mojo (consulté le 30 septembre 2014)
  26. (en) « MY BLOODY VALENTINE 3-D (2009) », sur Rotten Tomatoes (consulté le 25 septembre 2014).
  27. (en) Jim Vevjoda, « My Bloody Valentine 3D Reviews », sur IGN, (consulté le 24 novembre 2018).
  28. (en) « My Bloody Valentine », sur the-numbers.com (consulté le 30 septembre 2014).
  29. (en) « The Myth of the American Sleepover », sur boxofficemojo.com (consulté le 1er octobre 2014)
  30. (en) « THE MYTH OF THE AMERICAN SLEEPOVER (2011) », sur Rotten Tomatoes (consulté le 1er octobre 2014)
  31. Stéphane Villeneuve, « Biographie Megan Boone », sur AlloCiné (consulté le 30 septembre 2014)
  32. Nellie Andreeva, « Megan Boone Joins 'Law & Order: Los Angeles' »,
  33. (en) Nellie Andreeva, « Shakeup On LOLA – Two Actresses Out », sur Deadline,
  34. Pascal Muscarnera et Stéphane Villeneuve, « Megan Boone : connaissez-vous l’héroïne de Blacklist ? », sur AlloCiné, (consulté le 30 septembre 2014).
  35. a et b François Coulaud, « Megan Boone : cinq choses à savoir sur la star de The Blacklist », sur Télé Star, (consulté le 1er février 2018)
  36. « Eggshells for Soil », sur Youtube (consulté le 1er février 2018)
  37. (en) Justin Lowe, « Step Up Revolution : Film Review », The Hollywood Reporter, (consulté le 13 octobre 2013)
  38. (en) « STEP UP REVOLUTION (2012) », sur Rotten Tomatoes (consulté le 4 octobre 2014)
  39. « Step Up Revolution », sur The Numbers (consulté le 4 octobre 2014).
  40. (en) Peter Debruge, « Leave Me Like You Found Me », sur Variety, (consulté le 24 novembre 2018).
  41. (en) Stephen Saito, « Review: Adele Romanski’s Deeply Romantic “Leave Me Like You Found Me” is More Than a Walk in the Park », sur moveablefest.com, (consulté le 26 février 2015)
  42. (en) « Megan Boone: Sex and the Indies », sur Filmfest Munchen, (consulté le 5 juillet 2018).
  43. mnoandco, « Family Games disponible en téléchargement », sur blacklist.hypnoweb.net, (consulté le 5 juillet 2018).
  44. (en) « WELCOME TO THE JUNGLE (2014) », sur Rotten Tomatoes (consulté le 1er octobre 2014).
  45. Thomas Destouches, « "Blue Bloods" : Megan Boone est la nouvelle partenaire de Danny », sur AlloCiné, (consulté le 24 novembre 2018)
  46. (en) Leslie Kasperowicz, « Megan Boone Joins Blue Bloods, Could Replace Jennifer Esposito Permanently », sur CinemaBlend, (consulté le 24 novembre 2018).
  47. Martin Tran, « Blacklist : Megan Boone voulait arrêter sa carrière avant d'obtenir le rôle de Lizzie Keen », sur tf1.fr, (consulté le 30 septembre 2014)
  48. (en) « Video: Megan Boone - I almost gave up acting before The Blacklist », sur belfasttelegraph.co.uk (consulté le 30 septembre 2014).
  49. (en) Nellie Andreeva, « Megan Boone Cast As Female Lead In NBC Pilot ‘Blacklist’ », Deadline.com, (consulté le 22 mai 2013)
  50. a et b « Megan Boone, la révélation de Blacklist sur TF1 », sur TV Magazine, Le Figaro, (consulté le 30 septembre 2014)
  51. Anne-Sophie Vermorel, « Interview de Megan Boone (The Blacklist) », sur seriesaddict.fr, (consulté le 17 octobre 2014)
  52. Damien Mercereau, « Blacklist : qui es-tu Megan Boone ? », sur TV Mag.fr, Le Figaro, (consulté le 18 octobre 2014)
  53. Jean-Philippe Darquenne, « Rencontre avec Megan Boone, la jolie brune de " The Blacklist " », sur cinetelerevue.be, (consulté le 23 septembre 2015)
  54. (en) « Suspense dramas Blacklist, Hostages to premiere » sur Sfgate.com, consulté le 7 juin 2014
  55. (en) « The Blacklist (2013) » sur Ew.com, consulté le 7 juin 2014
  56. The Deadline Team, « Full 2013-14 Series Rankings », (consulté le 23 mai 2014)
  57. Graeme Virtue, « The Blacklist: Sky's new US import has James Spader channelling Lecter », sur The Guardian, (consulté le 24 novembre 2018).
  58. (en) BrianTT, « TV Review: Fascinating Character Fuels James Spader in ‘The Blacklist’ », sur hollywoodchicago.com, (consulté le 24 novembre 2018).
  59. (en) Jessica Hanlon, « The Blacklist : Pilot Review », sur screenrealm.com, (consulté le 24 novembre 2018)
  60. (en) Amanda Kondolojy, « 'The Blacklist' Renewed for Second Season by NBC », sur TV by The Numbers, (consulté le 26 février 2015)
  61. Sara Bibel, « 'The Blacklist', 'Chicago Fire', 'Chicago P.D.', 'Grimm' & 'Law & Order: SVU' Renewed by NBC », sur TV by the Numbers, (consulté le 5 février 2015)
  62. Clément Cusseaur, « Blacklist renouvelée pour une saison 5 », sur Allociné.fr, mis en ligne et consulté le 11 mai 2017
  63. (en) Rick PorteMay, « « The Blacklist » scores a fifth season on NBC », sur Tvbythenumbers.zap2it.com mis en ligne et consulté le 11 mai 2017
  64. (en) Natalie Abrams, « The Blacklist renewed for season 6 », sur EW, (consulté le 13 mai 2018)
  65. (en) « NBC’s ‘The Blacklist’ jumps among DVR viewers », sur MediaLife Magazine, (consulté le 2 décembre 2017)
  66. a et b Interview de Frank Ragaine, Télé Poche n° 2587, 7 septembre 2015.
  67. Jean-Philippe Darquenne, « Megan Boone est enceinte ! », sur cinetelerevue.be, (consulté le 17 novembre 2015)
  68. Lubiie, « Rencontre avec Megan Boone - The Blacklist », sur Lubie en séries, (consulté le 25 août 2016) : « Q : Dans la série, vous avez une cicatrice importante dans le dos, est-ce que c’est une cicatrice réalisée pour la série ?
    Megan Boone : «  Non, c’est une cicatrice de ma vie ». [L’actrice a eu un accident de cheval]. »
  69. (en) [vidéo] Disponible sur YouTube Megan Boone Live with Kelly and Michael 12 5 2014 (consulté le 20 mars 2015)
  70. (en) « Kelly & Michael: Megan Boone Artist + The Blacklist Review », sur recapo.com (consulté le 20 mars 2015)
  71. (en) « The Blacklist Season 3 Spoilers: Megan Boone's Pregnancy Incorporated In The Show; Gina Zanetakos Returns », sur Realty Today,
  72. (en) Erica Rose Jackson, « BLACKLIST STAR MEGAN BOONE WELCOMES A BABY GIRL », sur popwrapped.com, (consulté le 18 avril 2017)
  73. Frank Ragaine, « Megan Boone — « Blacklist va connaître un nouveau départ ! » », sur Télé Star, (consulté le 27 janvier 2018)
  74. « Megan Boone (The Blacklist) maman : Ses photos adorables avec sa fille », sur PurePeople, (consulté le 27 janvier 2018)
  75. (en) « Megan Boone started environmental foundation after daughter's birth », sur Xposé.ie, TV3.ie, (consulté le 22 janvier 2017)
  76. (en-US) « The Blacklist’s Megan Boone has a new target: climate change », Grist,‎ (lire en ligne)
  77. a et b (en) Eban Goodstein, « Blacklist Star Megan Boone on Completing her MBA in Sustainability », sur leadthechange.bard.edu, (consulté le 3 octobre 2018)
  78. (en) The Blacklist: Are You on the Blacklist? sur l’Internet Movie Database (consulté le 12 septembre 2017)
  79. (en) « SCAD Announces Honorees And Additional Programming For 2nd Annual aTVfest », sur PR Newswire, Atlanta, (consulté le 28 avril 2015)
  80. « Fiche de doublage de The Cleaner », sur AlloDoublage (consulté le 22 novembre 2014)
  81. a b c et d « Comédiennes ayant doublés Megan Boone en France », sur RS Doublage (consulté le 25 septembre 2014)
  82. a b et c « Comédiennes ayant doublés Megan Boone au Québec », sur Doublage qc.ca (consulté le 27 septembre 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :