Raymond Reddington

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
La mise en forme de cet article est à améliorer (mars 2015).

La mise en forme du texte ne suit pas les recommandations de Wikipédia : il faut le « wikifier ». Découvrez comment faire.

La typographie, les liens internes ou externes, les conventions de style, la présentation des sourcesetc. sont autant de points qui peuvent ne pas convenir voire être absents. Si seules certaines sections de l'article sont à wikifier, pensez à les indiquer en utilisant {{section à wikifier}}.

image illustrant un personnage de fiction image illustrant une série télévisée
Cet article est une ébauche concernant un personnage de fiction et une série télévisée.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Raymond Reddington
Personnage de fiction apparaissant dans
The Blacklist.

James Spader, interprète de Raymond Reddington
James Spader, interprète de Raymond Reddington

Alias Red
Le « médiateur du crime »[1]
Naissance 7 février 1960[2],[3]
Massachusetts
Origine Drapeau des États-Unis Américain
Sexe masculin
Cheveux marrons, courts
Yeux verts
Activité ancien officier de l'United States Navy
criminel
informateur
Caractéristique porte des chapeaux
Famille Naomi Hyland (ex-épouse)
Fille (Inconnue)
Entourage Elizabeth Keen
Dembe Zuma
Kate Kaplan
Ennemi de Berlin
Peter Kotsiopoulos, le « Directeur »

Créé par Jon Bokenkamp
Interprété par James Spader
Voix Pierre-François Pistorio (V.F.)
Séries The Blacklist
Première apparition La Liste (1x01)
Saisons depuis la saison 1

Raymond Reddington est un personnage de fiction apparaissant dans la série télévisée The Blacklist, créée par Jon Bokenkamp et diffusée sur la chaîne NBC depuis 2013. Il est interprété par l'acteur James Spader[4], doublé par Pierre-François Pistorio dans la version française.

Reddington, protagoniste de l'histoire, est un agent du gouvernement américain devenu criminel et faisant partie des dix fugitifs les plus recherchés par le FBI[5]. Après vingt ans de cavale, il se rend volontairement au quartier général de l'agence à Washington et fournit à celle-ci des informations sur une liste de criminels qu'il désigne comme « la liste noire »[6] à condition de ne traiter qu'avec une jeune profileuse débutante du FBI, Elizabeth Keen.

Biographie[modifier | modifier le code]

Avant la série[modifier | modifier le code]

Raymond Reddington est entré à l'United States Naval Academy, d'où il en ressort diplômé et premier de sa classe à vingt-quatre ans[7]. Destiné à devenir amiral, il disparaît soudainement en 1990, alors qu'il devait passer les fêtes de Noël avec sa famille. Il réapparait quatre ans plus tard après avoir vendu des documents classés secret défense à l'ennemi[8]. Au cours de ses vingt années, il a créé un syndicat de contacts auprès d'espions, de voleurs, de contrebandiers, de trafiquants de drogue, de passeurs, trafiquants d'êtres humains, marchands d'armes, faussaires, pirates, mercenaires et assassins[7]. Pendant ce temps, les intérêts américains basés à Moscou, Islamabad et Pékin ont été compromis[7].

Reddington a infiltré le secteur privé et il n'y a pas d'industries qui soit hors de sa portée, y compris la technologie, le transport maritime, les communications, la sécurité - contrats militaires et les produits pharmaceutiques. Finalement, il s'oriente vers la simple vente de secrets pour aussi démarrer des guerres, renverser des gouvernements et influencer la géopolitique en fonction de ses besoins[7]. Surnommé le « concierge du crime » en raison de son habileté à organiser des transactions entre les différentes factions du marché noir, il est classé quatrième des dix fugitifs les plus recherchés par le FBI[5]. Il est listé comme fugitif à être « arrêté à vue »[Note 1].

Pendant la série[modifier | modifier le code]

Saison 1[modifier | modifier le code]

Après plus de vingt années de cavale, Reddington se rend au siège du FBI à Washington afin de parler au directeur adjoint, Harold Cooper en donnant son nom à l'accueil, ce qui donne aussitôt l'alerte et le place directement en garde à vue[9]. Après avoir eu confirmation de son identité et suspicieux concernant sa reddition, le FBI le déplace dans un site de détention secret où il est enfermé dans une cellule mécanisée élaborée[Note 1]. Il fait une offre aux fédéraux : l'arrestation d'un terroriste supposé mort, Ramko Zamani. Cependant, il émet une condition qui est de ne parler qu'avec Elizabeth Keen, jeune profileuse qui fait ses débuts au FBI pour laquelle il a un intérêt inexpliqué[9]. Lorsque cette dernière, ne comprenant pas le lien qui les unit, arrive au site pour le rencontrer et lui parler, ce dernier est ravi et lui parle comme s'il la connaissait, au point de l'appeler Lizzy. Ce dernier accepte de donner une information concernant Zamani : celui-ci projette d'enlever la fillette d'un général américain[10]. Après l'échec de la mission de protection de la fille, kidnappée par Zamani et ses sbires, le terroriste voulant se venger du général en faisant sauter une bombe à Washington en utilisant l'enfant comme support[10]. Connaissant le fabricant de l'explosif, Reddington exige que le FBI le laisse libre de ses mouvements et loger dans un hôtel luxueux.

Saison 2[modifier | modifier le code]

Personnalité[modifier | modifier le code]

La personnalité de Reddington est complexe, toujours conscient de ses forces et de ses faiblesses. Il éprouve de la sympathie pour autrui, et voit le bon en chacun de ses amis. Reddington cultive les bonnes manières, aime les plaisirs de la vie, épicurien, mais peut se révéler un soudain impitoyable. Son sens moral relève d'une complexité extrême; ce qui en fait un personnage charismatique, imprévisible. Sa nonchalance est celle qui des plus grands héros et des plus grands criminels. Depuis le début de la série, nous pouvons penser qu'il suit une rédemption que, seul lui connait le véritable chemin.

Relations avec les autres personnages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b S1E01 : La Liste

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]