Julian Sands

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sands.
Julian Sands
Description de cette image, également commentée ci-après

Julian Sands en 2011.

Nom de naissance Julian Richard Morley Sands
Naissance (59 ans)
Otley, Yorkshire de l'Ouest (Angleterre, Royaume-Uni)
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni britannique
Profession Acteur
Films notables La Déchirure
Chambre avec vue
Warlock
Le Festin nu
Leaving Las Vegas
Séries notables

Stargate SG-1
24 heures chrono
Smallville

Person of interest

Julian Sands est un acteur britannique, né le à Otley (Yorkshire de l'Ouest, Angleterre).

Biographie[modifier | modifier le code]

Julian Sands a fait des études d'art dramatique à la Central School of Speech and Drama avant de rejoindre la Forum Theatre Company, une compagnie de théâtre[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

En 1983 et 1984, il obtient ses premiers rôles importants dans les films La Déchirure et surtout Chambre avec vue où son interprétation est très remarquée. Il décide alors de partir pour Hollywood[2].

Il joue des rôles importants dans des films comme Warlock (1989) et sa suite Warlock: The Armageddon (1993), Arachnophobie (1990) et les très controversés Le Festin nu (1991) et Boxing Helena (1993). Il collabore à plusieurs reprises avec le réalisateur Mike Figgis, notamment dans Leaving Las Vegas (1995) et l'expérimental Timecode (2000). Il interprète aussi le fantôme de l'opéra dans la version réalisée par Dario Argento (1998).

À partir des années 2000, il se tourne de plus en plus vers la télévision et apparaît notamment dans des rôles récurrents dans les séries télévisées Stargate SG-1 (2005), 24 heures chrono (2006), où il interprète le méchant principal de la saison 5, Smallville (2009-10), où il interprète Jor-El, et Crossbones (2014). Au cinéma, il joue notamment le rôle du méchant dans Le Médaillon (2003) et des seconds rôles dans Ocean's Thirteen (2007) et Millénium : Les Hommes qui n'aimaient pas les femmes (The Girl with the Dragon Tattoo, 2011).

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il a été marié de 1984 à 1987 avec la journaliste Sarah Harvey, avec qui il a eu un fils, Henry, né en 1985.

Depuis 1990, il est en couple avec Evgenia Citkowitz, avec qui il a eu deux filles.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Julian Sands au Festival de Cannes 1990.

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Julian Sands Biography sur Allmovie
  2. (en) Julian Sands Biography sur starpulse.com

Liens externes[modifier | modifier le code]