Nicolas Marié

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marié.
Nicolas Marié
Description de cette image, également commentée ci-après
Nicolas Marié à l'avant-première du film, Neuf mois ferme en 2013.
Nom de naissance Nicolas Marié
Naissance (64 ans)
Versailles
Nationalité Drapeau de France Français
Profession Acteur
Films notables Enfermés dehors
99 francs
Safari
Micmacs à tire-larigot
9 mois ferme
Séries notables Les Hommes de l'ombre

Nicolas Marié est un acteur français, né le à Versailles[1]. Partageant sa carrière entre théâtre, cinéma et télévision, il a notamment joué dans tous les films d'Albert Dupontel, exception faite du film Au revoir là-haut. Il est également une figure importante du doublage français, prêtant sa voix à Tim Roth dans la plupart de ses films, ainsi qu'à John Slattery et David Morrissey, notamment pour le rôle du Gouverneur dans The Walking Dead.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Adolescent, Nicolas Marié va en classe avec la sœur de Christophe Malavoy. L'écoutant parler de son frère qui prend des cours de théâtre au Conservatoire auprès de Raymond Girard[2], l'envie d'être comédien lui vient. Son bac en poche, il suit les mêmes cours que Malavoy, puis monte des festivals avec Muriel Robin, Élie Semoun, Nicolas Briançon[3]etc.

Son modèle est le comédien français Harry Baur. Il admire également les acteurs Brad Pitt, « un acteur extraordinaire », et Jean Poiret, avec qui il a tourné Le Zèbre en 1992[4].

Carrière artistique[modifier | modifier le code]

Nicolas Marié rencontre Albert Dupontel au théâtre alors qu'ils jouent L'Avare de Molière[4]. L'alchimie entre les deux hommes est immédiate et ils deviennent amis. Nicolas Marié participe à tous les films de son complice : Désiré (1992), Bernie (1996), Le Créateur (1999), Enfermés dehors (2006), Le Vilain (2009) et 9 mois ferme (2013)[3].

Il joue dans plusieurs films français aux registres très différents : Mais qui a tué Pamela Rose ? (2003), 99 francs (2007), Secret défense (2008), Safari (2009), Micmacs à tire-larigot (2009), Case départ (2011), Associés contre le crime (2012)…

Il fait également des apparitions dans de nombreuses séries françaises telles que Les Cordier, juge et flic, Navarro, Nestor Burma, Femmes de loi, Avocats et Associés, Julie Lescaut ainsi que dans les sketchs du Palmashow… En 2012, il participe à la série Les Hommes de l'ombre de France 2. Il joue le rôle secondaire d'Alain Marjorie, chef de l'opposition en course pour la présidentielle. Dans la seconde saison, en 2014, il est l'un des acteurs principaux, son personnage étant désormais Président de la République.

Présent au cinéma, à la télévision et au théâtre, il pratique également le doublage. Il a notamment doublé Tim Roth, Nicolas Cage, John Travolta ou encore Colin Firth[4], et a également travaillé sur des séries comme Le Caméléon, Buffy contre les vampires ou Walker, Texas Ranger[2].

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Court-métrage[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

 Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage

Cinéma[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Longs métrages d'animation[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Séries télévisées d'animation[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Direction artistique[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]