Laverne Cox

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cox.
Laverne Cox
Description de cette image, également commentée ci-après

Cox en 2015.

Naissance (33 ans)
Mobile, Alabama, (États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Actrice
Films notables The Rocky Horror Picture Show: Let's Do the Time Warp Again
Séries notables Orange Is the New Black

Laverne Cox, née le [1] à Mobile (Alabama), est une actrice américaine.

Elle est révélée, au grand public, par son rôle dans la série Orange Is the New Black. Son interprétation saluée par la critique, lui permet de devenir, en 2014, la première personne ouvertement transgenre à être nommée aux Emmy Awards, dans une catégorie artistique, et la première à être nommée depuis la compositrice et musicienne Angela Morley en 1990[2].

Cox est devenue la première personne ouvertement transgenre à faire la couverture du Time Magazine[3],[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Laverne Cox est née à Mobile, dans l'Alabama[5], avec son frère jumeau M. Lamar, qui interprète le personnage pré-transition de Sophia Burset, Marcus, dans Orange Is the New Black[6].

Elle est élevée par sa mère qui est célibataire. Elle a tenté de mettre fin à ses jours à l'âge de 11 ans, lassée des brimades quotidiennes de ses camarades de classe dont elle était la victime. Au lycée, elle prend des cours de danse classique[7].

Elle part habiter à New York après ses études dans l'Alabama School of Fine Arts de Birmingham en Alabama, pour étudier au Marymount Manhattan College de New York, où elle commence à prendre des cours pour développer ses talents d'actrice. Elle enchaîne ensuite les petits boulots et entame un long processus médical qui va la rendre femme[7].

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts dans le cinéma indépendant et à la télévision (2000-2013)[modifier | modifier le code]

Au début des années 2000, elle signe ses premiers contrats dans des films indépendants et méconnus du grand public. En 2008, elle a également fait une apparition dans une émission de téléréalité produite par le rappeur américain Sean Combs.

En 2010, elle présente et produit une émission de télévision intitulée TRANSform Me. L'émission de relooking suit et accompagne des transsexuelles face à une équipe de stylistes. Laverne Cox a aussi joué dans ce show, ce qui fait d'elle la première femme trans afro-américaine à produire et présenter sa propre émission de télévision[8],[9].

Le casting du film Musical Chair, lors du Festival international du film de Miami, en 2012.

En 2011, elle décroche un second rôle dans la romance dramatique indépendante Musical Chairs aux côtés de Leah Pipes et E. J. Bonilla. Son interprétation est saluée par la critique et lui vaut le titre de meilleure actrice dans un second rôle lors du festival du film indépendant de Massachusetts, en 2013[10].

Parallèlement à ses premières activités, afin de subvenir à ses besoins et de pouvoir payer son loyer, elle se produit sur scène, quelques soirs par semaine, dans un restaurant de drag-queens, le Lucky Cheng's. L'actrice avouera par la suite, avoir rencontré des difficultés financières importantes qui la menacèrent d'expulsion[7].

Révélation télévisuelle et critique (2013-2016)[modifier | modifier le code]

Laverne Cox, en 2014, lors d'une soirée organisée en l'honneur de la série télévisée Orange Is the New Black.

Mais c'est son rôle de Sophia Burset dans Orange is The New Black qui la révèle au grand public et lui permet d'acquérir une notoriété publique importante. Alors que l'actrice est à deux doigts de laisser tomber son rêve d'une carrière dans le milieu du divertissement[7], Orange Is the New Black est l'une des deux premières séries produites par Netflix avec House of Cards et elle rencontre un succès important, elle est l'une des séries les plus plébiscitées par le public et la critique de ces dernières années. Elle a, par exemple, remporté des prix lors de la cérémonie des Screen Actors Guild Awards et lors des Emmy Awards (l'équivalent des Oscars pour la télévision)[11]. La série est considérée comme un show peu conventionnel qui libère les clichés sur les femmes et l'univers carcéral[12]. À titre personnelle, son interprétation est citée pour un Critics' Choice Television Awards de la meilleure actrice dans un second rôle dans une série télévisée comique et elle est nommée pour le Primetime Emmy Awards 2014 de la meilleure actrice invitée dans une série télévisée comique devenant la première actrice ouvertement transgenre, qui est plus afro américaine, à être citée lors de cette prestigieuse cérémonie[2],[7].

En juin 2014, elle apparaît dans le clip de John Legend : You & I (Nobody in The World). Cox a fait la couverture du magazine Essence d'octobre 2014 avec les actrices Alfre Woodard, Nicole Beharie, et Danai Gurira, et du C☆NDY magazine de décembre 2014, avec 13 autres femmes transgenres (dont Janet Mock, Geena Rocero, Isis King ou encore Carmen Carrera), dans un shooting photo inspiré des couvertures de Vanity Fair. Elle produit également un documentaire, Laverne Cox Presents: The T Word, diffusé le sur MTV États-Unis, traçant la vie de jeunes hommes et femmes trans âgés de 12 à 24 ans.

Laverne Cox, sur le tapis rouge de la soirée Citi/AAdvantage MasterCard Priceless Access, en 2014.

Elle défend également la cause transgenre, en sensibilisant sur les difficultés quotidiennes que vit cette partie de la population. Elle prépare un mémoire sur le sujet. Elle reçoit, cette même année, lors de la 23e cérémonie des GLAAD Media Awards, un GLAAD Award des mains d'Ellen Page, récompensant sa lutte pour faire reconnaître la communauté transgenre[13]. Cette année là, elle est aussi élue Femme de l'année par le magazine Glamour[7]. Elle reçoit aussi, le Online Film & Television Association de la meilleure actrice invitée dans une série comique.

Laverne Cox, en 2014, lors d'une convention pour la campagne national "Is not I a Woman?", qui favorise l'intégration des personnes transgenres.

En 2015, le documentaire qu'elle a produit et récompensé par un prix spécial lors de la cérémonie des Daytime Emmy Awards. À partir de cette année, elle est citée pour le NAACP Image Awards de la meilleure actrice dans un second rôle, jusqu'en 2017. Cette cérémonie honore les meilleurs professionnels de la communauté afro-américaine.

En octobre 2016, forte d'une nouvelle popularité, elle chante et joue le rôle titre du remake du film The Rocky Horror Picture Show, diffusé en prime time sur la FOX pendant la période d'Halloween. Elle prépare et produit un documentaire, Free Cece, sur la vie de Cece Mc Donald, une femme trans incarcérée dans une prison pour hommes après s'être défendue contre un agresseur transphobe. La production est présentée en 2016.

Poursuite de carrière et confirmation (2017-présent)[modifier | modifier le code]

Début 2017, elle rejoint la distribution principale de la série télévisée dramatique Doubt, du réseau CBS, également portée par Katherine Heigl. Elle raconte l’histoire de Sadie Ellis, une avocate brillante d’une grande firme juridique qui s’éprend de son client, Billy Brennan, un chirurgien pédiatrique altruiste accusé d’avoir assassiné sa petite amie vingt-quatre ans plus tôt. Particulièrement impliquée dans cette affaire, elle va devoir déceler le vrai du faux, mettant autant sa carrière que son bonheur en danger. La série est annulée prématurément, faute d'audiences suffisantes, au bout de deux épisodes seulement. La chaîne décide cependant de programmer les autres épisodes durant l'été[14].

En juin 2017, les nominations pour la soixante neuvième cérémonie des Emmy Awards sont annoncées. Laverne Cox décroche une nouvelle citation, cette fois ci dans la catégorie meilleure actrice invitée dans une série télévisée dramatique[15] suite à sa participation à la cinquième saison d'Orange Is the New Black, dans un arc narratif de quelques épisodes.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Émissions de télévision[modifier | modifier le code]

En tant que productrice[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Laverne Cox, lors des GLAAD Media Awards 2014.

Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb[10].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Depuis 2015, elle a son double de cire au musée Madame Tussauds de San Francisco[16].

Laverne Cox n'a jamais réellement révélé son âge aux médias, mais au vu de ses déclarations sur son adolescence (qu'elle était fan de Destiny's Child ou Britney Spears, et qu'elle ait joué dans son premier film au début des années 2000 alors qu'elle était à l'université), il semble probable qu'elle soit née en 1984 (elle serait donc âgée de 33 ans en 2017). Le site Internet Movie Database indique toutefois, en se basant sur l'année de naissance officielle de son frère jumeau (qui n'est pourtant indiquée sur aucune des pages officielles de ce dernier), qu'elle serait née en 1972.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Laverne Cox sur l’Internet Movie Database
  2. a et b (en) Aleksandra Gjorgievska et Lily Rothman, « Laverne Cox Is the First Transgender Person Nominated for an Emmy — She Explains Why That Matters », Time Magazine, (consulté le 7 août 2014).
  3. (en) « 21 Transgender People Who Influenced American Culture », Time Magazine, (consulté le 7 août 2014).
  4. (en) Eric Levenson, « Laverne Cox Is the First Transgender Person on the Cover of Time », The Wire, (consulté le 7 août 2014).
  5. (en) Michelle Matthews, « Laverne Cox's time has come, and her mother in Mobile is her No. 1 fan », Al.com, (consulté le 7 août 2014).
  6. (en) Jacob Bernstein, « In Their Own Terms », The New York Times, (consulté le 7 août 2014).
  7. a, b, c, d, e et f « Le poing levé de Laverne Cox, actrice, Noire, transsexuelle », sur lemonde.fr,
  8. (en) « About the Show », sur VH1
  9. (en) « Laverne Cox - Bio », sur Huff Post
  10. a et b (en) « Laverne Cox - Awards - IMDb », sur IMDb
  11. « "Orange is the New Black" : on fait le point », sur Europe 1,
  12. Alice Ancelin, « Orange Is The New Black, les raisons de son évident succès », sur Radio Londres,
  13. (en) Rich Ferraro, « Laverne Cox to be honored at 25th Annual GLAAD Media Awards in Los Angeles », GLAAD, (consulté le 7 août 2014).
  14. « Doubt : CBS va quand même diffuser les derniers épisodes », sur BEGEEK,
  15. Zach Johnson, « La liste complète des nominations aux Emmy Awards 2017 », sur E Online,
  16. (en) Madame Tussauds Announces First Transgender Figure in the History of Madame Tussauds in Honor of Pride Month.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :