Jonathan King

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jonathan King
Jonathan King Allan Warren.jpg
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Kenneth George KingVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Label
Condamné pour
Assaut indécent (en), abus sexuel sur mineurVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Jonathan King (né à Londres le 6 décembre 1944) est un chanteur et producteur britannique qui a aussi utilisé le pseudonyme de Weathermen.

Son premier succès, Everyone's Gone to the Moon, sort en 1965 et se vend à 4.5 million d'exemplaires dans le monde. Un an plus tard, à l'âge de 21 ans, il devient le directeur (manager) de Decca Records. Il a chanté beaucoup de titres comme Una Paloma Blanca et les versions anglaises de Flirt, Gloria, Quand j'étais chanteur et d'autres chansons de Michel Delpech, Gerard Lenorman et beaucoup de chanteurs français et Italien. Il avait sa propre compagnie de disque UK Records.

Il a vendu plus de 40 million de disques.

Il rencontre les membres du futur groupe Genesis, à son ancienne école Charterhouse School où les jeunes musiciens étudient alors. C'est lui qui trouve le nom de la formation et qui produit leur premier album From Genesis to Revelation en 1969 qui est passé totalement inaperçu. Avant de voir son contrat annulé à cause d'une mésentente avec les membres du groupe. Il était l'un des producteurs ayant le plus de succès entre 1970 et 1976 au Royaume-Uni, notamment avec 10cc et The Rocky Horror Show.

Il a accusé le groupe Pet Shop Boys de plagiat sur la mélodie de la chanson It's a Sin qui proviendrait de la chanson Wild World de Cat Stevens. Le groupe l'a poursuivi devant les tribunaux et a obtenu des dommages et intérêts. Maintenant il est producteur des films Vile Pervert: The Musical et Me Me Me.

En septembre 2001, King est accusé d'abus sexuels sur des garçons mineurs et condamné à sept ans de prison pour avoir attenté sexuellement sur quatre adolescents âgés de 14 à 15 ans, dans les années 1980[1]. En novembre 2001, il est acquitté de 22 accusations similaires. Il est relâché de prison pour bonne conduite en mars 2005[2],[3]. D'autres affaires sur des actes similaires à l'encontre de garçons adolescents aboutissent à des non-lieux en 2018[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Jonathan King jailed for child sex abuse », The Guardian, London,‎ (lire en ligne)
  2. (en) "Jonathan King freed from prison", BBC News, 29 March 2005.
  3. Bob Woffinden, « Is this proof that Jonathan King DIDN'T abuse teenage boys? », Mail on Sunday, London,‎ (lire en ligne)
  4. Daniel Finkelstein, « Trials of Jonathan King should worry us all », The Times, London,‎ (lire en ligne)