I/o (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis I/O (album))
i/o

Album de Peter Gabriel
Sortie 2023
Genre Rock
Producteur Peter Gabriel
Label Real World

Albums de Peter Gabriel

i/o est le titre du dixième album studio solo de Peter Gabriel, dont la sortie est prévue pour 2023.

Historique[modifier | modifier le code]

L'histoire d'i/o est étroitement liée à celle de la création de l'album Up, dont la réalisation a duré près de dix ans pour Peter Gabriel, certaines des chansons ayant été enregistrées pour la première fois lors des sessions d'enregistrement américaines. Après la tournée mondiale Secret World Live, Gabriel a passé une grande partie des années 1990 à écrire de nouveaux morceaux, et dans des interviews vers 2002, il a déclaré que quatre albums sortiraient de cette période d'écriture (il aurait écrit et préparé plus de 130 chansons pendant cette période, dont dix ont été retenues pour Up).

À l'origine, l'album devait sortir en 2004, ou à 18 mois d'intervalle avec Up, mais les tournées ayant suivi la sortie de ce dernier, Growing Up Live et Still Growing Up Live en 2003 et 2004 en ont repoussé la sortie.

Selon un article du magazine Rolling Stone de 2005, Gabriel avait 150 chansons à différentes étapes, sur lesquelles il avait travaillé avec l'ingénieur Richard Chappell et le percussionniste Ged Lynch. Il a également parlé de la possibilité de terminer les chansons, de les arranger pour un groupe, de tourner d'abord et ensuite seulement de les enregistrer et de les sortir. Il a également déclaré à propos d'une possibilité de tournée : « J'aimerais essayer peut-être juste moi et un percussionniste, ou un percussionniste et une basse. C'est bien parfois de lâcher ses béquilles. »

Au cours du dernier trimestre de 2008, Gabriel, via ses mises à jour vidéo mensuelles du Moon Club sur son site officiel, a mentionné qu'il était de retour en studio plus régulièrement, se concentrant sur l'enregistrement d'E/S et son projet de reprises Scratch My Back qui sortira en 2010. Cependant, en , Gabriel a annoncé dans ses mises à jour vidéo qu'il travaillait sur douze idées de chansons « toutes nouvelles ».

En 2013, Gabriel a téléchargé des photos de lui-même et de Ged Lynch dans le studio d'enregistrement. Bien qu'aucune date de sortie n'ait été annoncée, Gabriel avait l'intention de se concentrer davantage sur ce projet avant de s'engager dans quoi que ce soit d'autre. Dans une interview de 2013 avec la revue Rolling Stone, il a mentionné qu'il avait 20 chansons en préparation. « J'ai vraiment besoin d'arrêter de faire d'autres choses et de m'enfermer pendant un certain temps. Cela n'a probablement pas bougé autant que je l'aurais souhaité entre-temps. Les chansons sont toujours là, mais certaines d'entre elles, je les referais maintenant et il y a aussi des nouveautés. Je continue d'arranger jusqu'à ce que les vaches rentrent à la maison, ce qui est parfois une faiblesse. »

Dans une interview accordée en 2014 toujours à Rolling Stone, Gabriel a révélé qu'il travaillait sur « des trucs joyeux [parce que] c'est très facile pour moi de tomber dans des trucs de mauvaise humeur. » Il a également expliqué comment il avait écrit des chansons au cours des deux dernières semaines qui pourraient se retrouver sur un « disque de danse organique », avant de remettre en question la possibilité que le titre du disque soit i/o, en raison de la similitude avec le titre d'autres albums. Il révèle sur son compte Facebook en 2014 qu'il travaillait sur une chanson intitulée Here Comes Love.

Tout au long de 2015 et 2016, Peter Gabriel continue à publier de nombreux messages sur Facebook et Instagram à propos de l'avancement du travail sur le nouvel album aux côtés de Ged Lynch et Richard Chappell. Il a également révélé une autre chanson avec le titre provisoire de In and Out. En 2016, il sort deux nouveaux singles : I'm Amazing et The Veil.

En , Gabriel annonce sur Facebook que le nouvel album était au stade de « coming ».

En , Gabriel a mentionné sur BBC Radio que la production musicale du disque était en pause, pour s'occuper de sa femme alors malade, mais qu'il y était revenu une fois qu'elle s'était complètement rétablie. Il a dit qu'il travaillait sur environ « 50 idées », avec l'intention de terminer les chansons d'ici la fin de 2019 pour ensuite « les ouvrir au groupe » au début de l'année prochaine, puis « sortir un disque ». La même année, il sort un nouveau single intitulé This Is Party Man.

En , Gabriel a répondu à un article du Times et a révélé qu'il travaillait sur une chanson sur le thème du vieillissement, intitulée So Much.

Peter Gabriel a été interviewé par le magazine Uncut pour son numéro de . Dans cette interview, il a été interrogé au sujet de la nouvelle musique sur laquelle il travaille, déclarant : « Je suis excité par ce qui se prépare en ce moment - j'ai été pas mal ralenti par le confinement, nous n'avons pas pu avoir Dickie comme ingénieur ici - mais j'ai assez de chansons que j'aime pour faire un disque dont je suis fier. » Il poursuit en déclarant que l'album allait « bientôt » sortir.

En , le batteur Manu Katché annonce que l'album sortirait aux alentours de la fin d'année[1] .

En novembre 2022, alors que la date de sortie de l'album n'est toujours pas précisée, le site officiel de Peter Gabriel annonce la tournée i/o qui débutera en mai 2023 en Pologne[2]. Un premier extrait de l'album, la chanson Panopticom (en), est sorti en single le 6 janvier 2023[3] et planifie dévoiler une nouvelle chanson simultanément à chacune des pleines lune de l'année 2023[4].

Liste des chansons[modifier | modifier le code]

Personnel[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jerry Ewing, « Is Peter Gabriel's new album finally going to be released? », sur loudersound.com, (consulté le )
  2. petergabriel.com, « i/o The Tour announced », sur petergabriel.com, (consulté le ).
  3. (en) Allison Hussey, « Peter Gabriel Shares New Song “Panopticom”: Listen », Pitchfork,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  4. Yves Leclerc, « Album «i/o»: une nouvelle chanson de Peter Gabriel », Journal de Québec,‎ (lire en ligne, consulté le ).