Alan Parker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Parker.
Alan Parker
Description de cette image, également commentée ci-après

Alan Parker, Varsovie (Pologne), 15 octobre 2005.

Nom de naissance Alan William Parker
Naissance (73 ans)
Drapeau du Royaume-Uni Islington, Londres, Royaume-Uni
Profession Réalisateur
Scénariste
Films notables Birdy
Mississippi Burning
Midnight Express
Pink Floyd The Wall
Evita
Alan Parker en 2012.

Alan Parker, né Alan William Parker le à Islington, Londres[1], est un réalisateur, compositeur, scénariste et producteur de cinéma britannique[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Alan Parker commence sa carrière professionnelle dans le monde de la publicité. À la fin des années 1960, alors qu'il travaille pour l'agence londonienne Collet Dickinson Pearce, il écrit ses premiers scénarios[1]. Il réalise en 1974 deux courts métrages, Our Cissy et Footsteps. Deux ans plus tard, il ne dirige que des enfants dans Bugsy Malone, puis réalise en 1978 le film qui le fera réellement connaître, Midnight Express. Le film obtient deux Oscars, celui du meilleur scénario et celui de la meilleure musique[2]. En effet, Midnight Express est tout aussi connu pour son histoire — celle d'un Américain condamné à trente ans de prison pour trafic de haschisch — que pour sa musique composée par Giorgio Moroder[3].

Parker entame la décennie 1980 avec deux films ayant pour sujet la musique, Fame en 1980, deux fois oscarisé, et Pink Floyd The Wall, adaptation visuelle de l'album The Wall des Anglais de Pink Floyd[2].

En 1984, il raconte dans Birdy l'histoire de deux amis vétérans de la guerre du Viêt Nam dont l'un poursuit le rêve de pouvoir voler. Le film rencontre un vrai succès et remporte en 1985 le Grand Prix Spécial du Jury au Festival de Cannes.

Angel Heart, sorti en 1987, est un film noir teinté de surnaturel.

À la fin des années 1980, il réalise plusieurs films au contenu engagé, très impressionnants par leurs thèmes et leur réalisation. Il milite au travers de sa caméra contre la peine de mort avec La Vie de David Gale en 2003 et contre les ségrégations quelles qu'elles soient avec Mississippi Burning en 1988 et Bienvenue au Paradis en 1990. Par ailleurs, il renoue avec le monde de la musique en 1996 avec la comédie musicale Evita écrite par Oliver Stone et interprétée par Madonna[4].

En 1991, il fait partie du jury du festival de Cannes[1].

Il est fait commandeur de l'ordre de l'Empire britannique (CBE) en 1995[5] et en 2002, il devient Sir Alan Parker recevant du Prince Charles l'insigne de chevalier[6],[7].

Parker s'essaie également à l'écriture avec la parution en 2008 de Sid Vicious, l'icône du punk, livre sur le bassiste des Sex Pistols, Sid Vicious[8].

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Comme réalisateur[modifier | modifier le code]

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Comme compositeur[modifier | modifier le code]

Comme producteur[modifier | modifier le code]

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) IMDb, « Biography for Alan Parker » (consulté le 18 mars 2009).
  2. a, b et c Allociné, « Biographie d'Alan Parker » (consulté le 18 mars 2009).
  3. Christophe Carrière, « Midnight Express », L'Express,‎ (lire en ligne).
  4. Cinémathèque française, « Ciné ressources - Fiche personnalité : Alan Parker » (consulté le 18 mars 2009).
  5. (en) Fiche sur l'IMDb - Trivia.
  6. Johann Liard, « Alan Parker Chevalier britannique », Allociné, (consulté le 18 mars 2009).
  7. London Gazette : no 56 430, p. 1, 28 décembre 2001.
  8. Alan Parker, Sid Vicious, l'icône du punk, Talents Publishing, 2008 (ISBN 978-2-35690-002-9).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :