...And Then There Were Three...

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
... And Then There Were Three...
Album de Genesis
Sortie 7 avril 1978
Enregistré 1977
Durée 53:27
Genre rock progressif
Label Charisma
Classement 3e (Royaume-Uni)

Albums de Genesis

…And Then There Were Three… est le neuvième album studio du groupe anglais Genesis, sorti en avril 1978. Comme l'indique son titre, tiré de la comptine Ten Little Indians, il s'agit du premier album où le groupe est réduit à un trio, à la suite du départ du guitariste Steve Hackett l'année précédente. Ne reste plus alors que Phil Collins, Tony Banks et Mike Rutherford. Pour pallier l'absence de guitariste, Mike jouera plus de guitare que par le passé, alors que pour les concerts, le groupe engagea Daryl Stuermer qui alterna de la guitare à la basse selon les pièces jouées.

…And Then There Were Three… se classe no 3 des ventes au Royaume-Uni et no 14 aux États-Unis, les meilleures performances du groupe jusqu'alors. Ce succès s'explique en partie par celui du single Follow You Follow Me, qui se classe 7e au Royaume-Uni et 23e aux États-Unis. En France, l'album se vend à 271 800 exemplaires[1]. Il annonce la direction que prendra la musique de Genesis sur les albums à venir, moins progressive et plus pop.

Titres[modifier | modifier le code]

Face 1[modifier | modifier le code]

No Titre Durée
1. Down and Out (Banks, Collins, Rutherford) 5:26
2. Undertow (Banks) 4:46
3. Ballad of Big (Banks, Collins, Rutherford) 4:50
4. Snowbound (Rutherford) 4:31
5. Burning Rope (Banks) 7:10

Face 2[modifier | modifier le code]

No Titre Durée
1. Deep in the Motherlode (Rutherford) 5:15
2. Many Too Many (Banks) 3:31
3. Scenes From a Night's Dream (Banks, Collins) 3:30
4. Say It's Alright Joe (Rutherford) 4:21
5. The Lady Lies (Banks) 6:08
6. Follow You, Follow Me (Banks, Collins, Rutherford) 4:02

Musiciens[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]