Stranger Things

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Stranger Things
Description de cette image, également commentée ci-après

Logo original de la série

Genre science-fiction horrifique
Création Matt Duffer
Ross Duffer
Production Matt Duffer
Ross Duffer
Shawn Levy
Dan Cohen
Acteurs principaux Winona Ryder
David Harbour
Millie Bobby Brown
Finn Wolfhard
Gaten Matarazzo
Caleb McLaughlin
Noah Schnapp
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine Netflix
Nb. de saisons 2
Nb. d'épisodes 17
Durée 48 minutes
Diff. originale en production
Site web Site officiel

Stranger Things est une série télévisée de science-fiction horrifique américaine en dix-sept épisodes de 48 minutes, créée par Matt et Ross Duffer et diffusée à partir du sur Netflix.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un soir de novembre 1983 à Hawkins, dans l'Indiana, le jeune Will Byers, douze ans, disparaît brusquement sans laisser de traces. Plusieurs personnages vont alors tenter de le retrouver : sa mère Joyce, ses amis menés par Mike Wheeler et guidés par la mystérieuse Onze, ayant des pouvoirs télékinésiques, ainsi que le chef de la police Jim Hopper. Parallèlement, la ville est le théâtre de phénomènes surnaturels liés au Laboratoire national d'Hawkins, géré par le département de l'Énergie (DoE) et dont les expériences dans le cadre du projet MKULTRA ne semblent pas étrangères à la disparition de Will.

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Acteurs récurrents[modifier | modifier le code]

Introduits lors de la première saison

Introduits lors de la deuxième saison[26]

Version française
  • Studio de doublage : Deluxe Media Paris
  • Direction artistique : Ivana Coppola
  • Adaptation : Fanny Béraud, Caroline Lecoq
 Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[27] et Doublage Séries Database[28]

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre original : Stranger Things
  • Création : Matt Duffer et Ross Duffer
  • Réalisation : Matt Duffer, Ross Duffer et Shawn Levy
  • Scénario : Matt Duffer et Ross Duffer
  • Direction artistique : Chris Trujillo
  • Décors : William G. Davis
  • Costumes : Kimberly Adams-Galligan et Malgosia Turzanska
  • Photographie : Tim Ives et Tod Campbell
  • Montage : Kevin D. Ross et Dean Zimmerman
  • Musique : Kyle Dixon et Michael Stein
  • Casting : Carmen Cuba
  • Production : Matt Duffer, Ross Duffer, Shawn Levy et Dan Cohen
  • Société de production : 21 Laps Entertainment
  • Société de distribution : Netflix
  • Pays d'origine : Drapeau des États-Unis États-Unis
  • Langue originale : anglais
  • Format : couleur
  • Genre : science-fiction horrifique
  • Durée : 48 minutes

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

À l'origine, le titre du scénario était provisoirement Montauk en raison du lieu de l'histoire à Montauk, un hameau situé dans la ville d'East Hampton dans le comté de Suffolk à New York, avant de changer de situation à Indiana dans le Midwest[29],[30], sous la production de Shawn Levy[31].

Les créateurs de la série ont cité les œuvres des années 1980 de Stephen King et de Steven Spielberg comme étant leurs principales influences[32].

Distribution de rôles[modifier | modifier le code]

Le , Netflix annonce que Finn Wolfhard, Millie Bobby Brown, Gaten Matarazzo, Caleb McLaughlin (en), Noah Schnapp, Natalia Dyer et Charlie Heaton ont été retenus[33].

Tournage[modifier | modifier le code]

Page d'aide sur les redirections « Hawkins (Stranger Things) » et « Hawkins (Indiana) » redirigent ici. Pour les autres significations, voir Hawkins.
Page d'aide sur les redirections « Comté de Rowan (Stranger Things) » et « comté de Rowan (Indiana) » redirigent ici. Pour les autres significations, voir comté de Rowan.

Hawkins est une ville fictive[34] du comté de Rowan, un comté lui-même fictif[35] de l'État de l'Indiana.

Le tournage de la première saison se déroule à Atlanta[30] et à Jackson dans l'État de Géorgie entre l'été et l'automne 2015[36].

Placement de produits[modifier | modifier le code]

Stranger Things procède au placement de nombreux produits[37] parmi lesquels les gaufres précuites congelées de la marque Eggo de Kellogg's : mets préféré d'Eleven (« Onze », dans la version française), servant à l'intrigue, la série a contribué à les faire connaître en dehors des États-Unis et du Canada, les deux seuls pays où elles sont commercialisées[38],[39]

Musique[modifier | modifier le code]

La musique originale est composée par Kyle Dixon et Michael Stein du groupe Survive originaire d'Austin[40]. Le premier volume de la bande originale est commercialisé en téléchargement et en streaming le . Le second volume est quant à lui diffusé le . Le volume 1 sortira ensuite en CD le , suivi une semaine plus tard par le CD du second volume[41]

Stranger Things, Vol. 1
A Netflix Original Series Soundtrack
Bande originale de Kyle Dixon et Michael Stein
Sortie [41]
(CD)
Genre musique électronique, synthwave
Format téléchargement, CD
Stranger Things, Vol. 2
A Netflix Original Series Soundtrack
Bande originale de Kyle Dixon et Michael Stein
Sortie [42] (téléchargement)
Genre musique électronique, synthwave
Format téléchargement, CD
Label Lakeshore Records

Diffusion internationale[modifier | modifier le code]

Netflix annonce, le , la commande d'une première saison de huit épisodes de la série, initialement intitulée Montauk[44] et, le , dévoile la diffusion de la première saison le [45].

Le , Netflix annonce le renouvellement de la série pour une seconde saison[46],[47].

Épisodes[modifier | modifier le code]

Première saison (2016)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 1 de Stranger Things.
  1. Chapitre Un : La Disparition de Will Byers (Chapter One: The Vanishing of Will Byers)[48]
  2. Chapitre Deux : La Barjot de Maple Street (Chapter Two: The Weirdo on Maple Street)
  3. Chapitre Trois : Petit papa Noël (Chapter Three: Holly, Jolly)
  4. Chapitre Quatre : Le Corps (Chapter Four: The Body)
  5. Chapitre Cinq : La Puce et l'acrobate (Chapter Five: The Flea and the Acrobat)
  6. Chapitre Six : Le Monstre (Chapter Six: The Monster)
  7. Chapitre Sept : Le Bain (Chapter Seven: The Bathtub)
  8. Chapitre Huit : Le Monde à l'envers (Chapter Eight: The Upside Down)

Deuxième saison (2017)[modifier | modifier le code]

La saison 2 est confirmée par une vidéo sur le compte Twitter américain de Netflix[49]. La diffusion est prévue pour le [50].

  1. Mad Max (Madmax)
  2. Le Garçon ressuscité (The Boy Who Came Back To Life)
  3. Le Jardin de citrouilles (The Pumpkin Patch)
  4. Le Palais (The Palace)
  5. La Tempête (The Storm)
  6. Le Têtard (The Pollywog)
  7. La Cabane secrète (The Secret Cabin)
  8. Le Cerveau (The Brain)
  9. Le Frère disparu (The Lost Brother)

Accueil[modifier | modifier le code]

Audiences[modifier | modifier le code]

D'après Symphony Advanced Media (SymphonyAM)[51], Stranger Things a été vue par 8,2 millions de personnes durant les seize premiers jours de sa diffusion[51],[52], ce qui en fait, en , l'une des séries originales de Netflix les plus populaires de l'histoire du diffuseur[52] : la troisième après Fuller House 20 Years (La Fête à la maison : 20 ans après) et Orange Is the New Black (L'Orange lui va si bien)[51] ; et, en considérant Fuller House 20 Years comme une suite de Full House (La Fête à la maison), la première pour la première saison d'une série[52].

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Stranger Things

Score cumulé
Site Note
Allociné 3.7 étoiles sur 5[53]
Compilation des critiques
Périodique Note
San Francisco Chronicle 5 étoiles sur 5[53]
Boston Herald 4 étoiles sur 5[53]
Le Figaro 4 étoiles sur 5[53]
The Hollywood Reporter 4 étoiles sur 5[53]
Variety 4 étoiles sur 5[53]
Le Monde 3.5 étoiles sur 5[53]
Télérama 3 étoiles sur 5[53]

La série a été acclamée par la critique et les téléspectateurs. Le site de critiques Rotten Tomatoes a ainsi donné une cote d'approbation de 90 % à Stranger Things, sur la base de 30 critiques, avec une note moyenne de 7,8 / 10. La majorité des critiques décrit la série ainsi : « exaltante, déchirante, et parfois effrayante, Stranger Things agit comme un hommage addictif aux films de Spielberg et à la télévision des années 1980 ». Sur Metacritic, la série obtient un score de 75 sur 100, sur la base 30 commentaires, indiquant des critiques « généralement favorables ». La série a également reçu une note de 9,1 sur 10 sur Internet Movie Database[54].

États-Unis[modifier | modifier le code]

Selon David Wiegand, du San Francisco Chronicle, « Stranger Things rend hommage avec passion aux grands films de science-fiction des années 1980 […], mais il y a une autre raison qui fait que cette série de Netflix est si marquante : elle nous ramène à une époque où la télévision et la culture populaire semblaient plus candides, moins compliquées et simplement plus divertissantes qu'aujourd'hui »[55].

Pour Mark A. Perigard, du Boston Herald, « Winona Ryder offre une performance solide dans le rôle de la mère, fragile mais déterminée quand la vie de ses enfants est en danger. David Harbour en shérif tourmenté est une révélation, et il mérite d'obtenir par la suite plus de rôles de premier plan. La série offre de vrais moments de peur mais aussi des passages déchirants qui conduisent jusqu'à un apogée de taille »[56]. Quant à Dan Fienberg du The Hollywood Reporter avoue « ce qui arrive aux personnages de Stranger Things vous importe car ils sont écrits avec authenticité et ils sont joués à merveille, particulièrement les enfants (…). Si la série regarde en arrière, cela ne l'empêche pas de tenir debout avec brio »[57] et Maureen Ryan du Variety ne cache pas que « ce drama prometteur a des choses ambiguës et tristes dans la tête, et les contours familiers de son intrigue sont plus efficaces quand ils servent de couverture à de plus profondes explorations »[58].

France[modifier | modifier le code]

Constance Jamet du Figaro admet que « la nouvelle série fantastique de Netflix, avec Winona Ryder et Matthew Modine, est une lettre d’amour au cinéma et à la pop culture des années 1980. Cet hommage vibrant ne vire jamais dans le plagiat et s’émancipe de ses maîtres pour mieux happer le spectateur »[59].

Pierre Sérisier du Monde souligne « un divertissement de qualité : une histoire simplissime qui se suit sans effort, provoque à la fois la peur, le rire et l’émotion, en offrant en bonus de multiples niveaux de lecture »[60] et Pierre Langlais de Télérama assure que « l'intrigue, mystérieuse mais claire et efficace, fonctionne parfaitement à défaut d'être originale. Les Duffer connaissent le vocabulaire des films de genres sur le bout des doigts, et parviennent à rendre leur pudding digestif [sic], à faire en sorte que la foule de stéréotypes qui peuplent leur série ne tourne pas à l'hommage empesé »[61].

Philippe Guedj, dans Le Point, considère que « la série s'avère incapable de s'affranchir de sa fascination pour les totems d'enfance de Matt et Ross Duffer » et qu'elle ne fait que reprendre une imagerie des années 1980 sans rien apporter[62].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Année Prix Catégorie Nomination Résultat
2017 Teen Choice Awards Meilleure série de science-fiction ou fantastique Stranger Things En attente
Meilleure révélation masculine/féminine  Finn Wolfhard En attente
Meilleure révélation masculine/féminine  Millie Bobby Brown En attente
Meilleure révélation Stranger Things En attente

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Joyce Byers sur l’Internet Movie Database.
  2. (en) Jim Hopper sur l’Internet Movie Database.
  3. (en) Mike Wheeler sur l’Internet Movie Database.
  4. Claire Lebreton, « Millie Bobby Brown de Stranger Things au cœur d'une polémique », sur L'Internaute, (consulté le 25 mars 2017).
  5. François Coulaud, « Stranger Things : Millie Bobby Brown sera là en saison 2 », sur Télé Star, (consulté le 25 mars 2017).
  6. (en) Eleven sur l’Internet Movie Database
  7. (en) Dustin Henderson sur l’Internet Movie Database.
  8. Jordane Guignon, « Gaten Matarazzo, de Stangers Things, ne veut pas faire de sa maladie génétique un tabou », sur Grazia, .
  9. (en) Rory O'connor, « Stranger Things star Gaten Matarazzo reveals the reason behind his “toothless” character », sur Daily Express, (consulté le 21 avril 2017).
  10. Romain Cheyron, « Stranger Things : Gaten Matarazzo (Dustin) parle de sa maladie génétique rare », sur LCI, (consulté le 18 avril 2017).
  11. (en) Lucas Sinclair sur l’Internet Movie Database.
  12. (en) Nancy Wheeler sur l’Internet Movie Database.
  13. (en) Jonathan Byers sur l’Internet Movie Database.
  14. (en) Karen Wheeler sur l’Internet Movie Database.
  15. (en) Dr. Martin Brenner sur l’Internet Movie Database.
  16. (en) Andrew Liptak, « 12 lingering questions we have after watching the first season of Stranger Things », sur The Verge, (consulté le 25 mars 2017).
  17. (en) Patrick Smith, « Stranger Things season 2: new trailer, first images, plus everything else you need to know », sur The Daily Telegraph (consulté le 25 mars 2017).
  18. (en) Will Byers sur l’Internet Movie Database.
  19. a, b, c et d (en) Denise Petski, « ‘Stranger Things’ Netflix Series Adds Two New Regulars, Promotes Two For Season 2 », Deadline.com, (consulté le 14 octobre 2016)
  20. (en) Steve Harrington sur l’Internet Movie Database.
  21. (en) Max sur l’Internet Movie Database.
  22. (en) Billy sur l’Internet Movie Database.
  23. (en) Andrew Liptak, « Meet the man behind Stranger Things terrifying monster » [« Rencontre avec l'homme (qui se cache) derrière le monstre terrifiant de Stranger Things »], sur The Verge, (consulté le 20 mai 2017).
  24. (en) Hanh Nguyen, « Stranger Things Demogorgon : meet the man behind the Upside-Down's faceless monster » [« (Le) Démogorgon de Stranger Things : rencontre avec l'homme (qui se cache) derrière le monstre sans visage »], sur IndieWire, (consulté le 20 mai 2017).
  25. (en) Devan Coggan, « See how Stranger Things built its Demogorgon in behind-the-scenes video, photos », sur Entertainment Weekly, (consulté le 20 mai 2017).
  26. (en) Oriana Schwindt, « ‘Stranger Things’ Season 2 Casts Sean Astin, Paul Reiser, Linnea Berthelsen », Variety, (consulté le 8 novembre 2016)
  27. http://www.rsdoublage.com/serie-18439-Stranger-Things.html
  28. « Stranger Things », fiche, sur Doublage Séries Database (consulté le 25 mars 2017).
  29. (en) « Netflix to premiere original series 'Montauk' in 2016 », sur Reuters, (consulté le 16 juillet 2016).
  30. a et b (en) « New Netflix drama series ‘Stranger Things’ to shoot in Atlanta », sur AJC.com, (consulté le 16 juillet 2016).
  31. (en) Nellie Andreeva, « Netflix Orders Supernatural Drama Series From Matt & Ross Duffer, Shawn Levy », sur Deadline, (consulté le 16 juillet 2016).
  32. (en) Kyle McKenney, « Stephen King Loves Stranger Things, the Netflix Series He Helped Inspire », sur pastemagazine.com, (consulté le 27 juillet 2016).
  33. (en) Karen Barragan, « Worldwide search discovers young ensemble cast to star in new original Netflix series Stranger Things : Finn Wolfhard, Millie Brown, Gaten Matarazzo, Caleb McLaughlin, Noah Schnapp, Natalia Dyer and Charlie Heaton join drama series written and directed by the Duffer brothers », communiqué du , sur Netflix (consulté le 25 mars 2017).
  34. (en) Caitlin Gallagher, « Is Hawkins a real town? Stranger Things will make you nostalgic for these other '80s classics », sur Bustle, (consulté le 25 mars 2017).
  35. (en) Allison Carter, « How Netflix's Stranger Things portrays Indiana », sur Indistar, (consulté le 25 mars 2017).
  36. (en) « ‘Stranger Things’ shoots on Jackson square », sur Jackson Progress-Argus, (consulté le 16 juillet 2016).
  37. (en) Andrew Gibbs, « Stranger Things product placement : the definitive guide » [« Placement de produits dans Stranger Things : le guide définitif »], sur The Dieline, (consulté le 25 mars 2017).
  38. « Le placement de produit dans les séries : Netflix ou l'apparition d'un nouveau mode de consommation », sur Avalon Communication (consulté le 25 mars 2017), § [3] (« Étude d'un cas d'école : Stranger Things »).
  39. (en) Ashley Hoffman, « Why Eleven from Stranger Things is the perfect National Waffle Day mascot » [« Pourquoi Onze, de Stranger Things, est-elle la parfaite “mascotte” de la Journée nationale de la gaufre ? »], sur Time, (consulté le 25 mars 2017).
  40. Survive - Discogs
  41. a et b (en) Evan Minsker, « Netflix’s Stranger Things Soundtrack Detailed », sur Pitchfork Media,
  42. (en) Stranger Things, Vol. 2 (A Netflix Original Series Soundtrack) - iTunes
  43. Stranger Things : la bande originale en écoute - Musique JeuxActu
  44. (en) « Netflix Orders Mystery Series 'Montauk' », sur The Hollywood Reporter (consulté le 18 avril 2016).
  45. (en) Lisa de Moraes, « Netflix Unveils Premiere Dates For ‘Orange Is The New Black,’ ‘The Get Down,’ ‘Flaked’ And Others », sur Deadline (consulté le 18 avril 2016).
  46. (en) Elizabeth Wagmeister, « ‘Stranger Things’ Renewed at Netflix, Season 2 to Premiere in 2017 », sur Variety (consulté le 31 août 2016).
  47. (en) Tim Stack, « Stranger Things exclusive: Duffer Brothers reveal season 2 details », sur Entertainment Weekly (consulté le 31 août 2016).
  48. http://www.imdb.com/title/tt4574334/episodes?season=1&ref_=tt_eps_sn_1
  49. « Stranger Things : La saison 2 officiellement commandée par Netflix ! », sur 31 août 2016 (consulté le 31 août 2016)
  50. « "Stranger Things", saison 2 : un premier poster et une date de sortie »,
  51. a, b et c (en) Nathan McAlone, « Millions of people have already watched Stranger Things, and it's one of Netflix's biggest hits », sur Business Insider, (consulté le 25 mars 2017).
  52. a, b et c (en) Scott Davis, « How Stranger Things accidentally made Netflix even more relentlessly relevant », sur Forbes, (consulté le 25 mars 2017).
  53. a, b, c, d, e, f, g et h Anonyme, « Stranger Things » : Critique presse, sur Allociné, (consulté le 19 juillet 2016)
  54. Winona Ryder, David Harbour, Finn Wolfhard et Millie Bobby Brown, Stranger Things, (lire en ligne)
  55. (en) David Wiegand, « A thrilling echo of ’80s sci-fi film in ‘Stranger Things’ », sur San Francisco Chronicle, (consulté le 19 juillet 2016).
  56. (en) Mark A. Perigard, « Duffer brothers craft binge-worthy supernatural thriller », sur Boston Herald, (consulté le 19 juillet 2016).
  57. (en) Dan Fienberg, « 'Stranger Things': TV Review », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 19 juillet 2016).
  58. (en) Maureen Ryan, « TV Review: ‘Stranger Things’ », sur Variety, (consulté le 19 juillet 2016).
  59. Constance Jamet, « Stranger things », la nouvelle série fantastique de Netflix, sur Le Figaro, (consulté le 19 juillet 2016).
  60. Pierre Sérisier, « Stranger things » – Nostalgie référencée, sur Le Monde, (consulté le 19 juillet 2016).
  61. Pierre Langlais, « Stranger things » sur Netflix, un bel hommage au cinéma des années 1980, sur Télérama, (consulté le 19 juillet 2016).
  62. Philippe Guedj, « Stranger Things ou la démission créative d'une génération »,

Liens externes[modifier | modifier le code]