Cimetière juif de La Boisse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cimetière juif de La Boisse
לִקְדוֹשִׁים אֲשֶׁר-בָּאָרֶץ הֵמָּה (he)
Mémorial juif de La Boisse.JPG

Vue du mémorial à l'entrée du cimetière.

Pays
Département français
Commune
Route de Balan
La Boisse
Mise en service
Coordonnées

Géolocalisation sur la carte : Ain

(Voir situation sur carte : Ain)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : La Boisse

(Voir situation sur carte : La Boisse)
Point carte.svg

Le cimetière juif de La Boisse est un cimetière juif également connu pour la présence d'un mémorial en hommage aux victimes déportées et exterminées à Auschwitz Birkenau sur son périmètre. Il est situé à La Boisse dans l'Ain, en France.

Il a été inauguré le par André Malraux[1] et est administré par le Consistoire de Lyon[2].

Le cimetière[modifier | modifier le code]

Le mémorial[modifier | modifier le code]

Le mémorial est dédié « aux saints qui sont sur la terre » comme indiqué en hébreu : לִקְדוֹשִׁים אֲשֶׁר-בָּאָרֶץ הֵמָּה, sur le fronton du mémorial. C'est une référence directe au psaume 16, verset 3 de la Bible[3], ici dans sa lecture hébraïque.

Le mémorial se nomme également Mémorial Jacques-Dreyfus en hommage à Jacques Dreyfus (1915-1980), président du consistoire Rhône-Alpes[Note 1].

Plaque du mémorial.

Sur la plaque, à l'entrée du mémorial, est inscrit :

« Terre et cendres du camp d'extermination de Birkenau ou plus de 1 300 000 hommes, femmes, enfants parmi les 6 000 000 de victimes de la Shoah, ont été assassinés par les nazis et leurs complices, parce que nés Juifs.
1939 - 1945
Notre mémoire est leur seule sépulture.
לא תשכח[Note 2] »

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Dans le judaïsme français, un consistoire est une institution fondée sous Napoléon chargée d'organiser le culte hébraïque dans le cadre d'une région telle aujourd'hui l'ACIP ou Association Consistoriale Israélite de Paris, la plus importante. Les consistoires régionaux sont fédérés dans le consistoire central israélite de France.
  2. לא תשכח signifie en français : n'oublie pas.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ouvrage collectif, Richesses touristiques et archéologiques du canton de Montluel : Montluel, Balan, Béligneux, Bressolles, Dagneux, La Boisse, Niévroz, Pizay, Sainte-Croix, , 296 p. (ISBN 2-907656-30-9 et 2-907656-30-9), p. 217.
  2. « Rituel funéraire juif », sur Millénaire 3 (consulté le 14 mars 2017)
  3. (fr) (he) « Aux saints qui sont dans la terre », sur sefarim.fr (consulté le 10 mai 2011).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :