Basilique d'Ars

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Basilique d'Ars
Ars Basilica 2.jpg

Vue de la basilique.

Présentation
Type
Destination actuelle
Architecte
Construction
Propriétaire
Commune
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de l’Ain
voir sur la carte de l’Ain
Red pog.svg

La basilique d'Ars est une basilique située en France sur la commune d'Ars-sur-Formans dans le département de l'Ain en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Elle fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis le 2 février 1982.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le site[modifier | modifier le code]

La basilique d'Ars fut construite à partir de 1862 sur la base de l'ancienne église datant du XIIe siècle. Les travaux furent financés notamment par une loterie dont les deux gros lots étaient le prie-Dieu et la montre du curé d'Ars, et qui rapporta 100 000 francs[1].

Elle est placée sous le vocable de sainte Philomène, en l'honneur de laquelle un programme iconographique est élaboré par l'architecte Pierre Bossan, le peintre décorateur Paul Borel et le sculpteur Charles Dufraine.

En 1986, le pape Jean-Paul II, lors de sa visite pontificale en 1986 en France visita Ars-sur-Formans en hommage à son ancien curé.

Le curé d'Ars[modifier | modifier le code]

Article connexe : Jean-Marie Vianney.

La basilique abrite les reliques du saint curé. Son corps, enfermé dans un double cercueil[2], fut exhumé en 1904. Le corps est exposé dans une châsse aux yeux de tous ceux qui viennent le prier.

Fréquentation touristique[modifier | modifier le code]

Article connexe : Tourisme dans l'Ain.

En 2010, la basilique était le lieu touristique de l'Ain le plus visité, avec plus de 500 000 visiteurs durant l'année[3].

Protection[modifier | modifier le code]

La basilique d'Ars fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le [4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mgr Francis Trochu, Le Curé d'Ars, 11e édition française, Paris, Lyon, s.d. (1927 ?), p. 679.
  2. Mgr René Fourrey, Le curé d'Ars authentique, L'Échelle de Jacob, 2009, p. 388.
  3. Marc Dazy, « 525 000 visiteurs à Ars-sur-Formans : la consécration du tourisme religieux », sur leprogres.fr, Le Progrès, (consulté le 23 mai 2011).
  4. Notice no PA00116294, base Mérimée, ministère français de la Culture.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]