Réserve naturelle nationale du Bois du Parc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Réserve naturelle nationale du Bois du Parc
Actinastrea.jpg
Exemple de corail fossile (Argentine)
Géographie
Adresse
Coordonnées
Ville proche
Superficie
45 ha[1]
Administration
Type
Catégorie UICN
IV (aire de gestion des habitats ou des espèces)
Identifiant
Création
Administration
Localisation sur la carte de Bourgogne
voir sur la carte de Bourgogne
Green pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Green pog.svg

La réserve naturelle nationale du Bois du Parc (RNN39) est une réserve naturelle nationale située dans le département de l'Yonne. Créée en 1979, elle s'étend sur 45 ha et son intérêt provient de ses falaises encaissées dans un important massif corallien d’âge jurassique.

Localisation[modifier | modifier le code]

Périmètre de la réserve naturelle.

Le site se trouve en Bourgogne en bordure de l'Yonne entre Auxerre et Avallon sur la commune de Mailly-le-Château.

Histoire du site et de la réserve[modifier | modifier le code]

Il y a 160 millions d'années, l'actuelle vallée de l'Yonne était une mer chaude et peu profonde, favorable au développement d'un massif récifal typique des mers tropicales. Il en reste des empreintes des polypiers (coraux) fossilisés en position de vie, accompagnés de nombreux coquillages. C'est un des plus beaux affleurements de coraux fossiles en France[2],[3].

Écologie (Biodiversité, intérêt écopaysager…)[modifier | modifier le code]

Des milieux naturels bien spécifiques ont colonisé le site. Les sommets des falaises et des rochers sont occupés par des pelouses sèches caractérisées par la présence de broussailles et de plantes méridionales. Ils constituent la richesse biologique la plus intéressante du site. La forêt de feuillus, composée du Chêne sessile, du Charme et de l'Érable champêtre, recouvre le sol brun du plateau calcaire. Au Sud Ouest, la chênaie pubescente s'est installée sur les pentes rocheuses tandis que la hêtraie à tilleul a préféré le versant exposé au Nord[2].

Flore[modifier | modifier le code]

Liseron des Cantabriques
Liseron des Cantabriques

On trouve sur le site des espèces subméditerranéennes, isolées par rapport à leurs stations habituelles du Sud de la Bourgogne. On y rencontre entre autres le Stipe penné, l'Anémone pulsatille, la Phalangère à fleurs de Lis ou bien encore le Liseron des Cantabriques[2].

Faune[modifier | modifier le code]

Ascalaphe soufré
Ascalaphe soufré

La faune présente est étroitement liée à la diversité des milieux : falaises, pelouses, forêt.

Oiseaux[modifier | modifier le code]

L'avifaune est très abondante avec, en forêt, la Bondrée apivore et l'Épervier d'Europe, en lisière, la Fauvette à tête noire et le Pouillot de Bonelli, alors que les falaises accueillent le Rougequeue noir et le Faucon crécerelle. Le Faucon pèlerin, rapace emblématique, niche également sur la réserve[2].

Reptiles et amphibiens[modifier | modifier le code]

Les zones les plus sèches abritent plusieurs reptiles tels que la Couleuvre verte et jaune, la Couleuvre d'Esculape et le Lézard vert[2].

Invertébrés[modifier | modifier le code]

La faune entomologique est très riche dans les pelouses. Les éléments les plus caractéristiques sont la Mante religieuse, la Petite cigale et l'Ascalaphe soufré[2].

Administration, Plan de gestion, règlement[modifier | modifier le code]

La réserve naturelle est gérée par le Conservatoire des Sites Naturels Bourguignons.

Outils et statut juridique[modifier | modifier le code]

La réserve naturelle a été créée le 30 août 1979[4].

Intérêt touristique[modifier | modifier le code]

Un sentier de découverte permet de visiter librement la réserve naturelle à travers les forêts et les pelouses des hauts de falaise[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Muséum national d'Histoire naturelle, « Bois du Parc (FR3600039) », sur Inventaire national du Patrimoine naturel, 2003+ (consulté le 2 mars 2014)
  2. a b c d e f et g « Bois du Parc », sur Réserves naturelles de France
  3. Max Jonin, Mémoire de la Terre : Patrimoine géologique français, Delachaux et Niestlé, , 191 p. (ISBN 2-603-01383-1)
  4. « Décret n°79-738 du 30 août 1979 CREATION DE LA RESERVE NATURELLE DU BOIS DU PARC A MAILLY-LE-CHATEAU (YONNE) », sur Legifrance

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]