Festival de Cannes 1956

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La neuvième édition du Festival de Cannes, a lieu du 23 avril au 10 mai 1956.

Jury[modifier | modifier le code]

Compétition[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Sélection officielle[modifier | modifier le code]

Compétition[modifier | modifier le code]

La sélection officielle en compétition se compose de 39 films[1] :

Hors compétition[modifier | modifier le code]

1 film est présenté hors compétition[2] :

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Compétition[modifier | modifier le code]

Prix du Festival international du film (Palme d'or) :
Le Monde du silence de Jacques-Yves Cousteau et Louis Malle (France)
Prix spécial du jury :
Le Mystère Picasso de Henri-Georges Clouzot (France)
Prix international de la meilleure interprétation :
Susan Hayward pour Une femme en enfer (I'll Cry Tomorrow) de Daniel Mann (États-Unis)
Prix international de la meilleure réalisation :
Sergueï Ioutkevitch pour Othello (URSS)
Prix de l'humour poétique :
Sourires d'une nuit d'été (Sommarnattens leende) d'Ingmar Bergman (Suède)
Prix du document humain :
La Complainte du sentier (Pather Panchali) de Satyajit Ray (Inde)

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Palme d'Or du Festival International du Film - court métrage :
Le Ballon rouge d'Albert Lamorisse
Prix du documentaire - court métrage (ex-æquo) :
André Modeste Gretry de Lucien Deroisy
Prix du documentaire - court métrage (ex-æquo) :
La Course des « Tours » (La Corsa delle Rocche) de Gian Luigi Polidoro
Prix du film de fiction - court métrage :
Le Petit Âne de Magdana (Lordja Magdany) de Tenguiz Abouladzé et R. Tchkheidze
Mention spéciale - court métrage :
Les Marionnettes de Jirí Trnka (Lotky Jiriho Trnky) de Bruno Sefranek
Mention au film de recherche - court métrage (ex-æquo) :
Tant qu'il y aura des bêtes de Brassaï
Mention au film de recherche - court métrage (ex-æquo) :
Ensemble (Together) de Lorenza Mazzetti

Fait marquant[modifier | modifier le code]

Les organisateurs du festival obtiennent du réalisateur Alain Resnais de censurer un plan de son film Nuit et Brouillard et, à la demande de l’ambassade d’Allemagne, le long métrage est retiré de la compétition[3],[2]. Le film est projeté hors compétition le 29 avril, à l'occasion d'une commémoration dans le cadre de la Journée nationale du souvenir de la déportation[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Sélection - 1956 - Compétition, site officiel du Festival de Cannes.
  2. a b et c Jacques Mandelbaum, "Nuit et Brouillard", affaire trouble, 21 août 2006, Le Monde.
  3. Sylvie Lindeperg, Nuit et Brouillard. Un film dans l’histoire, Odile Jacob, , p. 57.

Lien externe[modifier | modifier le code]