Festival de Cannes 2005

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Festival de Cannes 2005
Image liée à la cérémonie
Emir Kusturica, président du jury en 2005
58e Festival de Cannes
Détails
Dates du
au
Lieu Palais des festivals, Cannes
Drapeau de la France France
Président du jury Emir Kusturica
Film d'ouverture Lemming
Film de clôture Chromophobia
Site web http://www.festival-cannes.com
Résumé
Palme d’or L'Enfant
Grand prix Broken Flowers
Prix du jury Shanghai Dreams
Chronologie

Le cinquante-huitième Festival de Cannes a lieu du 11 au avec Emir Kusturica pour président du jury. La maîtresse de cérémonie est l'actrice belge Cécile de France.

Faits marquants[modifier | modifier le code]

Benoît Jacquot confessa en 2020 que le jury était très fortement opposé à Emir Kusturica qui voulait donner la Palme d'or à Broken Flowers[1].

Jurys[modifier | modifier le code]

Compétition[modifier | modifier le code]

Image Nom Qualité Nationalité
Emir Kusturica Cannes 2005.jpg
Emir Kusturica (président du jury) réalisateur Drapeau de Serbie-et-Monténégro Serbie-et-Monténégro
Drapeau de la France France[2],[3],[4],[5]
Fatih Akin cropped 2009.jpg
Fatih Akin réalisateur Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Javier Bardem Cannes 2010.jpg
Javier Bardem acteur Drapeau de l'Espagne Espagne
NanditaDas2008.jpg
Nandita Das actrice Drapeau de l'Inde Inde
Salma Hayek 2004.jpg
Salma Hayek actrice Drapeau du Mexique Mexique
Benoît Jacquot Césars 2013.jpg
Benoît Jacquot réalisateur Drapeau de la France France
Toni Morrison 2008-2.jpg
Toni Morrison écrivaine Drapeau des États-Unis États-Unis
Agnès Varda (Guadalajara) 18 cropped.jpg
Agnès Varda réalisatrice Drapeau de la France France
John Woo Cannes 2005.jpg
John Woo réalisateur Drapeau de la République populaire de Chine Chine

Caméra d'or[modifier | modifier le code]

Un certain regard[modifier | modifier le code]

Cinéfondation et courts métrages[modifier | modifier le code]

Sélections[modifier | modifier le code]

Sélection officielle[modifier | modifier le code]

Compétition[modifier | modifier le code]

La sélection officielle en compétition se compose de 21 films[6] :

Titre Réalisation Pays Distribution
Lemming (film d'ouverture) Dominik Moll Drapeau de la France France Laurent Lucas, Charlotte Gainsbourg, Charlotte Rampling, André Dussollier
Peindre ou faire l'amour Arnaud Larrieu et Jean-Marie Larrieu Drapeau de la France France Sabine Azéma, Daniel Auteuil, Amira Casar
L'Enfant Jean-Pierre et Luc Dardenne Drapeau de la Belgique Belgique Jérémie Renier, Déborah François, Jérémie Ségard
Une fois que tu es né Marco Tullio Giordana Drapeau de l'Italie Italie Alessio Boni, Michela Cescon
Manderlay Lars von Trier Drapeau du Danemark Danemark Bryce Dallas Howard, Isaach De Bankolé, Danny Glover, Lauren Bacall, Jeremy Davies, Chloë Sevigny
Don't Come Knocking Wim Wenders Drapeau de l'Allemagne Allemagne Sam Shepard, Jessica Lange, Tim Roth, Gabriel Mann, Sarah Polley
Caché Michael Haneke Drapeau de l'Autriche Autriche Juliette Binoche, Daniel Auteuil, Lester Makedonsky
A History of Violence David Cronenberg Drapeau des États-Unis États-Unis Viggo Mortensen, Maria Bello, William Hurt, Ed Harris
Broken Flowers Jim Jarmusch Drapeau des États-Unis États-Unis Bill Murray, Sharon Stone, Jeffrey Wright, Frances Conroy, Jessica Lange, Tilda Swinton, Julie Delpy
Trois enterrements Tommy Lee Jones Drapeau des États-Unis États-Unis Tommy Lee Jones, Barry Pepper, January Jones, Dwight Yoakam, Melissa Leo
Sin City Robert Rodriguez, Frank Miller, Quentin Tarantino Drapeau des États-Unis États-Unis Bruce Willis, Mickey Rourke, Clive Owen, Jessica Alba, Benicio Del Toro, Rosario Dawson
La Vérité nue Atom Egoyan Drapeau du Canada Canada Kevin Bacon, Colin Firth, Alison Lohman
Last Days Gus Van Sant Drapeau des États-Unis États-Unis Michael Pitt, Lukas Haas, Asia Argento
Batalla en el cielo Carlos Reygadas Drapeau du Mexique Mexique Marcos Hernandez, Anapola Mushkadiz
Free Zone Amos Gitaï Drapeau d’Israël Israël Natalie Portman, Hanna Laslo, Hiam Abbass, Carmen Maura
Kilomètre zéro Hiner Saleem Drapeau de l'Irak Irak Nazmî Kirik, Eyam Ekrem
Three Times Hou Hsiao-hsien Drapeau de Taïwan Taïwan Chang Chen, Shu Qi
Shanghai Dreams Wang Xiaoshuai Drapeau de la République populaire de Chine Chine Yuanyuan Gao, Anlian Yao
Election Johnnie To Drapeau de la République populaire de Chine Chine Nick Cheung, Louis Koo, Tony Leung Ka-fai, Simon Yam
Conte de cinéma Hong Sang-soo Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud Kim Sang-kyung, Lee Ki-woo, Uhm Ji-won
Bashing Masahiro Kobayashi Drapeau du Japon Japon Fusako Urabe, Takayuki Katô

Un certain regard[modifier | modifier le code]

La section Un certain regard comprend 23 films[7] :

Titre Réalisation Pays
Le Filmeur Alain Cavalier Drapeau de la France France
Zim and Co. Pierre Jolivet Drapeau de la France France
Le Temps qui reste François Ozon Drapeau de la France France
Une nuit (Yek Shab) Niki Karimi Drapeau de l'Iran Iran
Sangre Amat Escalante Drapeau du Mexique Mexique
L'Arc (Hwal) Kim Ki-duk Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Lève-toi et marche (Delwende) S. Pierre Yameogo Drapeau du Burkina Faso Burkina Faso
Dark Horse Dagur Kári Drapeau du Danemark Danemark
Yellow Fella Ivan Sen (en) Drapeau de l'Australie Australie
Bahia, ville basse (Cidade Baixa) Sérgio Machado Drapeau du Brésil Brésil
Jewboy Tony Kravitz Drapeau de l'Australie Australie
The King James Marsh Drapeau des États-Unis États-Unis
Johanna Kornél Mundruczó Drapeau de la Hongrie Hongrie
Cinéma, aspirines et vautours Savador Gomez Drapeau du Brésil Brésil
La Mort de Dante Lazarescu (Moartea domnului Lazarescu) Cristi Puiu Drapeau de la Roumanie Roumanie
L'Imposteur (Falscher Bekenner) Christoph Hochhäusler Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Down in the Valley David Jacobson Drapeau des États-Unis États-Unis
La Terre abandonnée Vimukthi Jayasundara Drapeau du Sri Lanka Sri Lanka
Schläfer Benjamin Heisenberg Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Nordeste Juan Solanas Drapeau de l'Argentine Argentine
Eli, eli, lema sabachthani Shinji Aoyama Drapeau du Japon Japon
Marock Laïla Marrakchi Drapeau du Maroc Maroc
Habana Blues (film de clôture) Benito Zambrano Drapeau de l'Espagne Espagne

Hors compétition[modifier | modifier le code]

Cinéfondation[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Cannes Classics[modifier | modifier le code]

Cinéma de la Plage[modifier | modifier le code]

En 2005, le Cinéma de la Plage propose une programmation composée de grands films populaires, de films musicaux et de documentaires[8].

Titre Réalisation Pays Année
Star Wars, épisode IV : Un nouvel espoir George Lucas Drapeau des États-Unis États-Unis 1977

Quinzaine des réalisateurs[modifier | modifier le code]

Semaine de la critique[modifier | modifier le code]

Compétition[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]
Courts métrages[modifier | modifier le code]

Séances spéciales[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]
Courts métrages[modifier | modifier le code]
Prix de la critique du court métrage[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Compétition[modifier | modifier le code]

Prix Attribué à Pays
Palme d'or L'Enfant de Luc et Jean-Pierre Dardenne Drapeau de la Belgique Belgique
Grand prix Broken Flowers de Jim Jarmusch Drapeau des États-Unis États-Unis
Prix d'interprétation masculine Tommy Lee Jones pour Trois Enterrements de Tommy Lee Jones Drapeau des États-Unis États-Unis
Prix d'interprétation féminine Hanna Laslo pour Free Zone d'Amos Gitaï Drapeau d’Israël Israël
Prix de la mise en scène Michael Haneke pour Caché Drapeau de l'Autriche Autriche
Prix du scénario Guillermo Arriaga pour Trois Enterrements de Tommy Lee Jones Drapeau du Mexique Mexique
Prix du jury Shanghai Dreams de Wang Xiaoshuai Drapeau de la République populaire de Chine Chine

Prix FIPRESCI[modifier | modifier le code]

Le prix FIPRESCI du Festival de Cannes est remis à 3 films.

Attribué à Réalisateur Pays Section
Caché Michael Haneke Drapeau de la France France Drapeau de l'Autriche Autriche Compétition
Sangre Amat Escalante Drapeau du Mexique Mexique Un Certain Regard
Crying Fist (Jumeogi unda) Ryoo Seung-wan Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud Quinzaine des Réalisateurs

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Cannes, promis jury », réservé aux abonnés, sur Libération,
  2. (sr) Interview de Koreni Emir-Nemanja Kusturica en 2005.
  3. (en) Emir Kusturica sur Serbia.com, consulté le 20 mai 2014.
  4. Stéphanie Leclair De Marco, « Emir Kusturica : un homme de convictions », Valeurs actuelles,‎ (lire en ligne).
  5. Emir Kusturica sur l'encyclopédie Larousse, consulté le 28 mai 2014.
  6. La Sélection - 2005 - Compétition, site officiel du Festival de Cannes.
  7. La Sélection - 2005 - Un certain regard, site officiel du Festival de Cannes.
  8. « Le Cinéma de la Plage en musique », sur festival-cannes.com

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]