Scènes de la vie conjugale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Scènes de la vie conjugale (Scener ur ett äktenskap) est un film suédois d'Ingmar Bergman, sorti en 1973 à la télévision, puis en 1974 au cinéma.

Scènes de la vie conjugale
Titre original Scener ur ett äktenskap
Réalisation Ingmar Bergman
Scénario Ingmar Bergman
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la Suède Suède
Genre Drame
Durée mini-série TV : 299 minutes
version cinéma : 167 minutes
Première diffusion 1973 / sortie cinéma : 1974

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Il s'agit du remontage condensé, et destiné à l'international, d'une série en 6 épisodes réalisée par Bergman pour la télévision suédoise. Les 6 épisodes de la série durent environ 49 minutes :

  • 1er épisode : Innocence et panique (première diffusion TV le 11 avril 1973)
  • 2e épisode : L'art de cacher la poussière sous les meubles (première diffusion TV le 18 avril 1973)
  • 3e épisode : Paula (première diffusion TV le 25 avril 1973)
  • 4e épisode : La vallée des larmes (première diffusion TV le 2 mai 1973)
  • 5e épisode : Les analphabètes (première diffusion TV le 9 mai 1973)
  • 6e épisode : En pleine nuit dans une maison obscure quelque part sur terre (première diffusion TV le 16 mai 1973)

Scènes de la vie conjugale

Score cumulé
SiteNote
Rotten Tomatoes88%
Allociné4.1 étoiles sur 5
Compilation des critiques
PériodiqueNote
CinéSéries5.0 étoiles sur 5
Télérama3.5 étoiles sur 5


Synopsis[modifier | modifier le code]

Chronique de la vie d'un couple en six chapitres, s'étendant sur une période de vingt ans. Malgré leurs disputes incessantes, ils semblent voués à vivre ensemble.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Marianne et Johan, le couple du film, réapparaissent dans le film Sarabande (Saraband) en 2003.
  • Le film Domicile conjugal (1970) comprend la célèbre scène du lit où Claude Jade flirte par procuration en lisant une biographie de Noureev alors qu’Antoine s’instruit sur « Les Femmes japonaises » pour séduire sa maîtresse, une scène à laquelle fera écho une des scènes de La Vie conjugale d'Ingmar Bergman en 1973.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]