Asia Argento

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Argento.
Asia Argento
Description de cette image, également commentée ci-après

Asia Argento lors du Festival de Cannes 2012.

Nom de naissance Aria Anna Maria Vittoria Rossa Argento
Naissance (42 ans)
Rome, Italie
Nationalité Drapeau de l'Italie Italienne
Profession Actrice, Réalisatrice, Scénariste, Mannequin, DJ, Chanteuse
Films notables Palombella rossa
Le Syndrome de Stendhal
New Rose Hotel
Last Days
Land of the Dead
Marie-Antoinette
Transylvania
xXx

Aria Anna Maria Vittoria Rossa Argento, dite Asia Argento, née le à Rome (Italie), est une actrice, réalisatrice, scénariste, mannequin, DJ et chanteuse italienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Asia Argento est la fille du réalisateur Dario Argento, maître du thriller horrifique italien, et de l'actrice Daria Nicolodi[1]. Ses parents souhaitaient la baptiser Asia, mais les services de l'état civil, trouvant étrange ce prénom qui signifie « Asie » en italien, refusent. L'enfant est donc officiellement baptisée Aria (prénom accepté par l'administration, bien qu'il ait également une signification en italien, en l'occurrence « air »), mais Asia demeure son prénom d'usage, avant de devenir son nom de scène[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Ayant grandi dans les milieux du cinéma, Asia Argento débute très jeune : elle commence à 9 ans, dans un téléfilm de Sergio Citti[3]. À l'âge de 11 ans, elle apparaît également dans le film Démons 2, de Lamberto Bava.

Elle tourne entre autres plusieurs films reconnus par la critique sous la direction de son père, dont Trauma (1993) ou Le Syndrome de Stendhal (1997). « J'ai travaillé avec mon père pour qu'il m'aime » indique-t-elle un peu cruellement dans une interview[3]. Elle quitte le domicile familial à 17 ans, gagnant sa vie de cachets d'actrice[3]. En 1994, elle tient un second rôle dans La Reine Margot, aux côtés d'Isabelle Adjani et Daniel Auteuil.

Elle acquiert une notoriété tout d'abord en Italie, avant que sa carrière prenne un tournant international dans les années 2000 notamment en jouant dans xXx aux côtés de Vin Diesel et dans Transylvania de Tony Gatlif, présenté au festival de Cannes 2006.

Asia Argento et son père Dario Argento au festival de Cannes 1993.

Parallèlement, elle réalise ses propres films : Scarlet Diva en 2000, portrait personnel d'une star déjantée, dont elle a écrit le scénario ; Le livre de Jérémie, en 2004, adaptation d'un roman de JT LeRoy, où elle incarne le rôle d'une mère prostituée au côté de Brian Warner, alias Marilyn Manson. La même année, elle joue dans Le Territoire des morts, de George A. Romero. En 2006, elle interprète le rôle de la comtesse du Barry dans le film de Sofia Coppola, Marie-Antoinette.

En 2007, elle joue dans trois des films de la sélection officielle du 60e festival de Cannes[4]. Elle y revient en 2008, actrice dans le film De la guerre, de Bertrand Bonello, sélectionné dans la Quinzaine des réalisateurs, cinéaste avec lequel elle avait déjà tourné un court métrage consacrée à la photographe Cindy Sherman (Cindy, The Doll Is Mine, 2005)[4]. Apparaissant en tenue légère, elle déclare de façon provocatrice « je pourrais monter les marches complètement nue », mais ne le fait pas[3]. En mai 2009, elle est à Cannes, de nouveau, membre du jury de ce festival, placé sous la présidence d'Isabelle Huppert[5].

En 2012, elle est de retour derrière la caméra pour réaliser un court métrage pour la première collection de mode de la styliste Ludovica Amati[6].

On l'a entendue également mixer un peu partout dans le monde pour faire partager ses goûts musicaux. Elle est apparue dans un clip de Placebo et de Munk. Elle a réalisé un duo avec Paulo Furtado (alias The Legendary Tigerman) sur la chanson Life Ain't Enough for You de l'album Femina sorti en 2009. Elle a produit son premier album musical, Total Entropy, en 2013[3],[7].

En février 2016 elle participe à la 11e édition de la version italienne de Danse avec les stars, Ballando con le stelle[8]. L'acteur Pierre Cosso fait également partie des candidats.

En juillet 2016 elle est annoncée pour la première fois dans une pièce de théâtre intitulée Rosalind Franklin : Il Segreto della Vita. Elle se produira en mars et avril 2017 au Teatro Eliseo à Rome.

En 2017, elle participe à la création du nouvel album du groupe français Indochine en réalisant le clip du nouveau single : La vie est belle[9] et en faisant un duo avec le groupe, sur cet album, nommé 13. La chanson a pour titre Gloria[10].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle a été fiancée à l'acteur américain Michael Pitt puis une deuxième fois avec l'acteur Vincent Gallo. Elle s'est mariée avec le metteur en scène italien Michele Civetta à l'hôtel de ville d'Arezzo, en Toscane. Asia a donné naissance à leur premier enfant, le 15 septembre 2008, un petit Nicola Giovanni. Il est le deuxième enfant d'Asia puisqu'elle est déjà maman d'Anna-Lou, née le du chanteur italien Marco Castoldi (alias Morgan).

Le 25 juillet 2013, lors d'un entretien accordé à Metronews, elle déclare être bisexuelle[11].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Asia Argento au festival de Cannes 2005.

Actrice[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Asia Argento au festival de Cannes 2009.

Télévision[modifier | modifier le code]

Vidéo-clip[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Productrice[modifier | modifier le code]

Réalisatrice[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

Chanson[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Prix Capri Arts Award lors des Capri 2009 pour Diamant 13 (2009).
  • Prix la meilleure actrice lors des David di Donatello Awards 1997 pour Compagne de voyage (1996).
  • Prix de la meilleure actrice lors des Golden Globes, Italy 1996 pour Compagne de voyage (1996).

Nominations[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Isabelle Régnier, « Asia Argento, cinéaste sauvage en voie d'apaisement », Le Monde,‎ .
  2. 'E COSI' LA MIA PICCOLA DIVENTO' ARIA ARGENTO... ', La Repubblica, 10 décembre 1997
  3. a, b, c, d et e Philippe Brochen, « Divine diva », Libération, no 9968,‎ (lire en ligne).
  4. a et b « Asia Argento », Le Monde,‎
  5. Allociné.fr
  6. (en)« Psychedelic drugs and high fashion in Asia Argento’s ‘Firmeza’ »
  7. Clémentine Goldszan, « L’album de la semaine : Asia Argento », Elle,‎ (lire en ligne).
  8. http://www.purepeople.com/article/pierre-cosso-de-la-boum-2-a-danse-avec-les-stars_a172963/1
  9. Indochine: les coulisses du tournage de leur clip réalisé par Asia Argento, Chériefm.fr, 21 juillet 2017, consulté le 13 août 2017
  10. On a écouté «13», le nouvel album d'Indochine qui sort dans un mois, 20 minutes, 8 août 2017, consulté le 13 août 2017
  11. http://www.metronews.fr/blog/olivier-cachin/2013/07/25/asia-argento-total-diva/#more-215
  12. Asia Argento, « I love this song so much it makes me cry. I can't wait to direct the video. I am inspired and humbled. Thank u @indochinetwitt @nicolasirkishttps://twitter.com/indochinetwitt/status/872922303331524613 … », sur @AsiaArgento, (consulté le 9 juin 2017)
  13. On a écouté «13», le nouvel album d'Indochine qui sort en septembre 2017, 20 minutes, 8 août 2017, consulté le 13 août 2017
  14. « Asia Argento divine diva », sur Next.liberation.fr, (consulté le 2 juin 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :