Rick Berg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rick Berg
Portrait officiel de Rick Berg.
Portrait officiel de Rick Berg.
Fonctions
Représentant des États-Unis
pour le district unique du Dakota du Nord
Prédécesseur Earl Pomeroy
Successeur Kevin Cramer
Représentant du Dakota du Nord
pour le 10e puis le 45e district
Successeur Joe Heilman
Biographie
Nom de naissance Richard Alan Berg
Date de naissance (58 ans)
Lieu de naissance Maddock (Dakota du Nord, États-Unis)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti républicain
Diplômé de Université d'État du Dakota du Nord
Religion Luthéranisme

Richard Alan Berg dit Rick Berg (né le à Maddock) est un homme politique américain, membre du Parti républicain. Il représente l'unique district du Dakota du Nord à la Chambre des représentants des États-Unis de 2011 à 2013. Candidat au Sénat des États-Unis, il est battu de justesse par la démocrate Heidi Heitkamp le .

Jeunesse et études[modifier | modifier le code]

Né à Maddock dans le Dakota du Nord, Rick Berg grandit à Hettinger. Après avoir fréquenté le North Dakota State College of Science (en), il est diplômé d'un baccalauréat universitaire ès sciences de l'université d'État du Dakota du Nord en 1981[1]. Il devient homme d'affaires dans le domaine immobilier et acquiert une fortune de plusieurs millions de dollars[2].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Chambre des représentants du Dakota du Nord[modifier | modifier le code]

Il est élu à la Chambre des représentants du Dakota du Nord en 1984. Il préside brièvement la chambre en 1993 puis devient le chef de la majorité républicaine de 2003 à 2009[1]. Durant son mandat, il soutient plusieurs lois pour renforcer les pouvoirs des propriétaires face aux locataires, notamment en matière d'expulsion, et pour baisser les taxes pesant sur les propriétaires[2].

Chambre des représentants des États-Unis[modifier | modifier le code]

En 2010, il se présente à la Chambre des représentants des États-Unis dans l'unique district du Dakota du Nord. Soutenu par le Parti républicain local[3], il remporte facilement la primaire avec environ 90 % des suffrages face à J.D. Donaghe[4]. Il se retrouve dans une élection serrée avec le démocrate sortant, Earl Pommeroy (en), élu depuis neuf mandats[5]. Berg attaque le sortant pour son vote en faveur de l'Obamacare et prend la tête des sondages[6]. Il remporte l'élection avec 55 % des voix[7].

L'analyse de ses votes et de ses prises de positions par le site indépendant On the Issues montre que Rick Berg est un conservateur légèrement populiste[8].

Candidature au Sénat des États-Unis[modifier | modifier le code]

Alors que le sénateur démocrate sortant Kent Conrad décide de ne pas solliciter un nouveau mandat, Berg annonce sa candidature au Sénat des États-Unis le [9]. Il arrive en tête de la primaire républicaine en rassemblant deux tiers des suffrages face à Duane Sand[10]. Il doit désormais affronter l'ancienne procureure générale de l’État, la démocrate Heidi Heitkamp. Le départ de Conrad laisse espérer une victoire facile des républicains dans cet État conservateur, mais Heitkamp mène une bonne campagne[11]. Durant la campagne, Berg est nomment critiqué pour ses liens avec des entreprises de gestion immobilière controversées[2]. Il perd l'élection de justesse avec 49,5 % des voix contre 50,5 % pour Heitkamp. L'élection de la démocrate est considérée comme une surprise, le Dakota du Nord donnant le même jour 20 points d'avance à Mitt Romney[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « BERG, Rick, (1959 - ) », sur Biographical Directory of the United States Congress (consulté le 28 novembre 2016).
  2. a, b et c (en) John Bresnahan, « Berg's wealth under scrutiny in race », sur politico.com, (consulté le 28 novembre 2016).
  3. (en) Anna Mulrine, « 11 Hot House and Senate Races in the 2010 Midterms », sur usnews.com, (consulté le 28 novembre 2016).
  4. (en) Dale Wetzel, « Berg wins ND GOP primary for Pomeroy House seat », sur wday.com, (consulté le 28 novembre 2016).
  5. (en) Anna Palmer, « Pomeroy Attacks Berg as Career Politician in New Ad », sur rollcall.com, (consulté le 28 novembre 2016).
  6. (en) Kate Pickert, « North Dakota's Congressional Seat: Earl Pomeroy vs. Rick Berg », sur time.com, (consulté le 28 novembre 2016).
  7. (en) Dale Wetzel, « Rick Berg beats Earl Pomeroy to become N.D's congressman », sur bismarcktribune.com, (consulté le 28 novembre 2016).
  8. Denny Rehberg On The Issues
  9. (en) Shira Toeplitz, « House Freshman Berg Will Run for Senate in North Dakota », sur rollcall.com, (consulté le 28 novembre 2016).
  10. (en) Matt Richardson, « Primary Election Results », sur wahpetondailynews.com, (consulté le 28 novembre 2016).
  11. (en) Jonathan Weisman, « ‘North Dakota Nice’ Plays Well in Senate Race », sur nytimes.com, (consulté le 28 novembre 2016).
  12. (en) Rosalind S. Helderman et Sean Sullivan, « Republican Rick Berg concedes to Democrat Heidi Heitkamp in North Dakota Senate race », sur washingtonpost.com, (consulté le 28 novembre 2016).