Espace analytique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Espace analytique
Fondation
Discipline Psychanalyse
Pays Drapeau de la France France
Adresse 12 rue de Bourgogne 75007

Paris

Fondateur Maud Mannoni
Président Gisèle Chaboudez
Secrétaire général Vannina Micheli Reichmann
Publications Figures de la psychanalyse
Site web Site officiel

Espace Analytique , « Association de formation psychanalytique et de recherches freudiennes », est une société psychanalytique française, fondée par Maud Mannoni le .

Histoire[modifier | modifier le code]

À la suite de la dissolution de l'École freudienne de Paris, en 1980, Maud Mannoni participe à la fondation en 1982, avec son mari Octave Mannoni et Patrick Guyomard, du Centre de formation et de recherches psychanalytiques. Après une crise interne au mouvement, elle demande en 1994 la dissolution du CFRP[1]. et elle fonde le , une nouvelle société, Espace analytique, qu'elle préside jusqu'à sa mort, en 1998. Patrick Guyomard quant à lui, fonde la Société de psychanalyse freudienne (1994).

Dans le texte de fondation, Maud Mannoni souligne que, par son sous-titre, cette « Association de formation psychanalytique et de recherches freudiennes » se situe dans le prolongement du Centre freudien de formation et de recherches psychanalytiques. Elle souligne que « c’est la pluralité des discours et des échanges cliniques qui peut maintenir un lieu à vocation de formation et de recherches »[2].

Espace Analytique accueille des psychanalystes de différentes orientations de pensée. L'association offre des formations de psychanalystes, des lieux de stages cliniques, des séminaires de recherche.

Revue[modifier | modifier le code]

La revue Figures de la psychanalyse, créée par Joël Dor sous le titre Logos Ananké et dirigée par lui jusqu'à sa mort, est une revue éditée par Alain Vanier, sous la responsabilité de l'association, aux Éditions Érès[3]. Cette revue semestrielle, disponible sur le site Cairn.info, est une revue scientifique, à comité de lecture[4],[5],[6].

Quelques membres notables[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jacques Sédat
    • « Mannoni-Van der Spoel, Maud », p. 965-966, in Alain de Mijolla (dir.), Dictionnaire international de la psychanalyse 2. M/Z. Calmann-Lévy, 2002, (ISBN 2-7021-2530-1). Document utilisé pour la rédaction de l’article
    • « Mouvement lacanien français », p. 1059-1060, in Alain de Mijolla (dir.), Dictionnaire international de la psychanalyse 2. M/Z. Calmann-Lévy, 2002, (ISBN 2-7021-2530-1). Document utilisé pour la rédaction de l’article

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]