Portail:Psychologie

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


modifier


Le portail recense actuellement 4 020 articles.


Psi2.svg

La psychologie (du grec psukhê, âme, et logos, parole) désigne l'étude scientifique des faits psychiques, la connaissance empirique ou intuitive des sentiments, des idées, des comportements d'autrui et des siens, l'ensemble des manières de penser, de sentir, d'agir qui caractérisent une personne, un animal, un groupe ou un personnage. Divisée en de nombreuses branches d’étude, ses disciplines abordent le domaine aussi bien au plan théorique que pratique, avec des applications thérapeutiques, sociales, et parfois politiques ou théologiques. La psychologie a pour objectif l'investigation du psychisme en termes de structure et de fonctionnement. Elle s'attache donc à décrire, évaluer et expliquer les processus mentaux dans leur ensemble en prenant en compte les manifestations de la subjectivité.


modifier
 Icône Article sélectionné
Alphonse Maeder lors du congrès international de psychanalyse de 1911 à Weimar (4e rang, 3e depuis la gauche)
Alphonse Maeder (parfois orthographié Alphons Maeder ou Alphonse Mäder), né le 11 septembre 1882 à La Chaux-de-Fonds, en Suisse romande, et mort le 27 janvier 1971 à Zurich en Suisse alémanique, est un psychiatre et psychothérapeute suisse affilié à la psychologie analytique. Ses contributions concernent surtout le rêve et sa fonction prospective, mais aussi la relation entre le patient et l'analyste, ainsi que le processus de guérison.

Après ses études de médecine, Maeder devient un pionnier de la psychanalyse. Très proche de Freud au début (ce dernier lui donne en effet la charge de traduire en français les avancées de la psychanalyse), il s'en sépare pourtant en 1913, suivant la conduite de Carl Gustav Jung, duquel il est très proche. En effet, lorsque Maeder formule sa conception d'une « capacité prospective du rêve », dès 1912, Freud le critique sévèrement puis le met en garde contre des dérives mystiques.

Maeder continue ses travaux sur les capacités régulatrice et thérapeutique de la psyché et publie nombre d'ouvrages. Il s'intéresse au symbolisme du rêve, aux capacités d'autoguérison de la psyché, au transfert analytique, à la glossolalie et au lien entre la religion et la psychologie.

modifier
 Icône Image sélectionnée
Wrossashby1960.jpg

Le psychiatre et ingénieur pionnier de la cybernétique William Ross Ashby, en 1960. Il a répandu le concept d'homéostasie, équilibre des fonctions vitales de la vie, par un appareil, l'homéostat, qui présente cette caractéristique, nouvelle dans les années cinquante, de combattre des perturbations externes lui infligées volontairement dans le but d'en perturber le fonctionnement. La machine rééquilibre dans une position fixe des plaquettes soumises à des courants contradictoires dans des bains acidulés entraînant des variations de positions qu'elle corrige d'elle-même pour ramener l'ensemble à une position moyenne fixe. Une démonstration de l'homéostat figure dans un film, La Cybernétique de Jean-Marie Piquint.

modifier
 Icône Citation

C.G. Jung Pychologie et éducation, éd. Buchet Chastel, 1995, p. 247
« N'oublions pas non plus que les enfants doués ne sont pas toujours précoces ; leur développement est plutôt lent et leurs capacités restent parfois fort longtemps à l'état de latence. »


modifier
 Icône Domaines principaux
modifier
 Icône Sélection d'articles
modifier
 Icône Projet psychologie
modifier
 Icône Index thématique
modifier
 Icône Projets connexes

Autres portails.

Avertissement