Portail:Psychologie

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Accueil des lecteurs Tous les articles par thème Suivi des modifications Comment contribuer ? Questions et discussions
Psi2.svg
Bienvenue sur le portail de la psychologie. 4 361 articles liés à la psychologie
14 articles de qualité - 12 bons articles
491 catégories

Actualiser la page Actualiser

modifier
 Icône Article sélectionné
Sigmund Freud par Max Halberstadt en 1922
Sigmund Freud (prononciation allemande : ˈsiːkmʊnt ˈfʁɔʏt), né Sigismund Schlomo Freud le à Freiberg, Moravie (Autriche, aujourd'hui Příbor, en République tchèque), et mort le à Londres (Royaume-Uni), est un médecin neurologue autrichien, pionnier de la psychanalyse.

Médecin viennois d'appartenance juive, Freud fait la rencontre de plusieurs personnalités importantes pour le développement de la psychanalyse, dont il est le principal théoricien. Son amitié avec Wilhelm Fliess, sa collaboration avec Joseph Breuer, l'influence de Jean-Martin Charcot et des théories sur l'hypnose de l'École de la Salpêtrière vont le conduire peu à peu à repenser les processus et instances psychiques, et en premier lieu les concepts d'inconscient, de rêve et de névrose, le tout se traduisant en une technique de thérapie, la cure psychanalytique.

Freud regroupe une génération de psychothérapeutes, qui, peu à peu, élaborent la psychanalyse, d'abord en Autriche, en Suisse, à Berlin, puis à Paris, Londres et aux États-Unis. En dépit des scissions internes et des critiques émanant de certains psychiatres, notamment, et malgré les années de guerre, la psychanalyse s'installe comme une nouvelle discipline des sciences humaines dès 1920. Freud, menacé par le régime nazi, quitte alors Vienne pour s'exiler à Londres, où il meurt en 1939.

modifier
 Icône Image sélectionnée

Wrossashby1960.jpg

Le psychiatre et ingénieur pionnier de la cybernétique William Ross Ashby, en 1960. Il a répandu le concept d'homéostasie, équilibre des fonctions vitales de la vie, par un appareil, l'homéostat, qui présente cette caractéristique, nouvelle dans les années cinquante, de combattre des perturbations externes lui infligées volontairement dans le but d'en perturber le fonctionnement. La machine rééquilibre dans une position fixe des plaquettes soumises à des courants contradictoires dans des bains acidulés entraînant des variations de positions qu'elle corrige d'elle-même pour ramener l'ensemble à une position moyenne fixe. Une démonstration de l'homéostat figure dans un film, La Cybernétique de Jean-Marie Piquint.

modifier
 Icône Citation

Henri Wallon, Principes de psychologie appliquée, Armand Colin, 1938, partie « La psychologie du travail », p. 13
« Les conséquences de principes si simples en apparence [le Taylorisme] ont été considérables. Elles ont entraîné l'élimination des sujets réfractaires au dressage convenu, et par là ont préludé à la sélection professionnelle. »


modifier
 Icône Article au hasard
Nous vous proposons de lire au hasard l'article :

« Félix Guattari »

Vous pouvez aussi retenter votre chance.
modifier
 Icône Sélection d'articles
modifier
 Icône Définition et quiz
  • Qui a inventé la psychanalyse ? [ Réponse ]
  • Quel chercheur à partir de 1960 a mis en place une étude sur la « soumission à l'autorité » d'un individu? [ Réponse ]
  • Qui a utilisé le terme de « stade du miroir » le premier ? [ Réponse ]
  • Qui est le représentant que beaucoup considèrent comme le plus connu de l'école française de psychologie clinique ? [ Réponse ]
modifier
 Icône Portails connexes
modifier
 Icône Index thématique
modifier
 Icône Projets connexes

Autres portails.

Avertissement