Stade génital

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le stade génital est un stade de la sexualité infantile décrit par Sigmund Freud. Cette théorie fait l'objet de diverses critiques notamment pour les faiblesses méthodologiques et scientifiques des travaux de Freud qui sont qualifiés, par certains chercheurs, de pseudoscience[1],[2],[3].


Théorie[modifier | modifier le code]

Freud développe cet aspect théorique d'abord en 1905 dans son ouvrage Trois essais sur la théorie de la sexualité, puis le finalise par un ajout en 1915.

Le stade génital est, selon Freud, le cinquième et dernier stade d'évolution de la sexualité de l'enfant et vient chronologiquement après la Période de latence[4].

Stade oral Stade anal
(+ oral)
Stade phallique
(+oral, +anal)
Période de latence
(+oral, +anal, +phallique)
Stade génital
Jusqu'à 18 mois De 18 mois à 3 ans De 3 ans à 7 ans
Situation œdipienne
Dès 7-8 ans Adolescence

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Frank Cioffi, « Psychoanalysis, Pseudo-Science and Testability », dans Popper and the Human Sciences, Springer Netherlands, coll. « Nijhoff International Philosophy Series », (ISBN 9789400950931, DOI 10.1007/978-94-009-5093-1_2, lire en ligne), p. 13–44
  2. (en) Richard Webster, Why Freud was Wrong: Sin, Science and Psychoanalysis, Orwell Press, (ISBN 9780951592250, lire en ligne), p. 12
  3. (en) Allen Esterson, « The mythologizing of psychoanalytic history: deception and self-deception in Freud's accounts of the seduction theory episode », History of Psychiatry, vol. 12, no 47,‎ , p. 329–352 (ISSN 0957-154X, DOI 10.1177/0957154X0101204704, lire en ligne, consulté le 24 juillet 2019)
  4. Cf. Roger Perron, « Complexe d'Œdipe », p. 335, in Alain de Mijolla (dir.), Dictionnaire international de la psychanalyse 1. A/L., Paris, Calmann-Lévy, 2002, (ISBN 2-7021-2530-1).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]