Pierre Fédida

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fedida.
Pierre Fédida
Biographie
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata
à LyonVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès Voir et modifier les données sur Wikidata (à 68 ans)
à ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Pays de nationalité FranceVoir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Profession Psychologue, professeur des universités et psychanalysteVoir et modifier les données sur Wikidata

Pierre Fédida, né le à Lyon et mort le à Paris, est un professeur des universités, psychanalyste et essayiste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre Fédida était issu d'un milieu modeste. Ses parents étaient originaires d'Algérie. Son père exerçait le métier de menuisier et sa mère était ourdisseuse de vêtements sacerdotaux.

Il fait une carrière universitaire, devenant professeur à l'université Paris VII, où il forme de nombreux psychanalystes, dirigeant notamment les thèses de Maud Mannoni, Patrick Guyomard et Monique David-Ménard.

De formation philosophique — il a été l'étudiant de Gilles Deleuze à Clermont-Ferrand , puis son collègue à l'université de Lyon, Pierre Fédida s'est formé à la phénoménologie et a développé une psychanalyse influencée par celle-ci. Il travaille pendant plusieurs années à un dialogue serré avec l'historien de l'art Georges Didi-Huberman.

Activités éditoriales[modifier | modifier le code]

Il a codirigé la collection Forum Diderot aux Puf, où il édite de 1995 à 2002 les interventions des participants des colloques organisés à l’université Paris 7 - Denis Diderot par le Centre d’études du vivant, qu'il dirigeait, et l’Association Diderot, que préside le philosophe Dominique Lecourt.

Il est enterré au cimetière du Montparnasse (14e division).

Pensée[modifier | modifier le code]

Sa pensée convoque des psychanalystes (Ludwig Binswanger, Jacques Lacan, Donald Winnicott), mais aussi des personnalités de la littérature et de l'art (Samuel Beckett, Georges Bataille, Lygia Clark, …).

Concepts[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire abrégé, comparatif et critique des notions principales de la psychanalyse, Paris, Larousse, 1974. 255 p. Collection « Les Dictionnaires de l'homme du XXe siècle »
  • Le Concept et la violence, Paris, Union générale d'éditions, 1977
  • Corps du vide et espace de séance, Paris, J.-P. Delarge, 1977
  • Jean Guyotat (dir.) et Pierre Fedida (dir.), Jacques-Michel Robert (dir.), Génétique clinique et psychopathologie : hérédité psychique et hérédité biologique, (Congrès de génétique clinique et psychopathologie, Paris, 4 et 5 décembre 1981), Villeurbanne, SIMEP, 1982
  • (codir.) Événement et psychopathologie, avec Jean Guyotat, 1985
  • (codir.) Actualités transgénérationnelles en psychopathologie, avec Jean Guyotat,1985, Paris : Université Paris 7, Centre Censier : GREUPP, 1986
  • (codir.) Mémoires, transferts, avec Jean Guyotat, Paris, Université Paris 7, Centre Censier, GREUPP, 1986
  • (codir.) Généalogie et transmission, avec Jean Guyotat, Paris, Université Paris 7, Centre Censier, GREUPP, 1986
  • (dir.) Communication et représentation, présentation de Pierre Fédida et Daniel Widlöcher, Paris, Puf, 1986, (ISBN 2130393063)
  • L'Absence, Paris, Gallimard, 1978, coll. « Connaissance de l'inconscient ». (ISBN 2070315398)
  • Crise et contre-transfert, Paris, Puf, 1992.
  • « L'addiction d'absence. L'attente de personne » in Clinique des toxicomanes, éd. Érès, 1995
  • Le site de l'étranger : la situation psychanalytique, Paris, Puf, 1995
  • Par où commence le corps humain : retour sur la régression, Paris, Puf, 2000
  • « Le canular de la neuropsychanalyse », article paru dans La Recherche, hors série no 3, avril 2000.
  • Des bienfaits de la dépression : éloge de la psychothérapie, Paris, Odile Jacob, 2001. 259 p.
  • Psychiatrie et existence, textes réunis par Pierre Fédida et Jacques Schotte, Éditions Jerôme Millon, Collection Krisis, 1991, (ISBN 2905614498)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]