Davignac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Davignac
Davignac
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Corrèze
Arrondissement Ussel
Canton Plateau de Millevaches
Intercommunalité Communauté de communes Haute-Corrèze Communauté
Maire
Mandat
Daniel Caraminot
2014-2020
Code postal 19250
Code commune 19071
Démographie
Gentilé Davignacois - Davignacoises
Population
municipale
213 hab. (2016 en diminution de 11,25 % par rapport à 2011)
Densité 7,1 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 29′ 09″ nord, 2° 05′ 40″ est
Altitude Min. 566 m
Max. 944 m
Superficie 30,14 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Corrèze

Voir sur la carte administrative de la Corrèze
City locator 14.svg
Davignac

Géolocalisation sur la carte : Corrèze

Voir sur la carte topographique de la Corrèze
City locator 14.svg
Davignac

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Davignac

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Davignac

Davignac (Davinhac en occitan) est une commune française située dans le département de la Corrèze en région Nouvelle-Aquitaine.

Ses habitants sont appelés les Davignacois et Davignacoises[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Davignac
Bonnefond Ambrugeat
Péret-Bel-Air Davignac Maussac
Soudeilles

Transports[modifier | modifier le code]

L'autoroute A89 passe en limite sud de la commune

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par la rivière Soudeillette (au pont du Gourgeat) [2] affluent de la Luzège et ses propres affluents le Mas[3], le Jacquet[4], le Rouffiat[5] et le Tauvelou[6], mais aussi la Dadalouze[7] affluent de la Corrèze et ses propres affluents le ruisseau de Pierre dure[8], le ruisseau de la Prade grande[9] et le ruisseau de Jama[10].

Histoire[modifier | modifier le code]

Au Moyen Âge, Davignac constituait un bourg important dont le château constituait un chef lieu de châtellenie. Il fut résidence d'été des Ventadour au début du XIVe siècle.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Davignac Blason De gueules au cerf passant d'or.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le clocher de l'église.

L'église paroissiale Saint-Saturnin, inscrite à l'inventaire des monuments historiques depuis le [11], est du XVe siècle à vaisseau unique et a été reconstruite presque en totalité au XVIIe siècle ou XVIIIe siècle. Le clocher porche est du XIXe siècle. Au-dessus du maître-autel est placé un grand retable classé des XVIIe siècle et XVIIIe siècle dans le goût baroque amputé de son fronton central en 1854. Initialement polychrome, il fut repeint uniformément en couleur noyer puis remis dans ses teintes d'origine dans les années 1950. Depuis octobre 2012, il est en cours de reconstruction-restauration.

La chapelle Notre-Dame du XIVe siècle[12] est située à proximité sud de l'église. Abandonnée pendant de longues années, elle a été restaurée en 1982.

Le château actuel, propriété privée, est le résultat de plusieurs remaniements d'une construction du XVe siècle effectués au XVIIIe siècle et au XIXe siècle [13].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1965 décembre 1999 Joseph Lacassagne PCF  
janvier 2000 mars 2008 Patrick Bordas PCF  
mars 2008 en cours Daniel Caraminot[14] PCF Retraité de l'enseignement

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[15]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[16].

En 2016, la commune comptait 213 habitants[Note 1], en diminution de 11,25 % par rapport à 2011 (Corrèze : -0,38 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
910595645746681807817838840
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
9009479309561 0031 0471 1021 0801 085
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 0651 102979751715754764590463
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
355360307279289272256240213
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[17] puis Insee à partir de 2006[18].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Activité minière[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Uranium et Industrie minière en Limousin.

La commune possédait une mine d'extraction d'uranium à ciel ouvert (1979-1989) mais elle ne comportait localement aucun traitement des minerais. Tous ces nombreux sites de Corrèze, Haute-Vienne et Cantal sont à l'origine du développement de l'industrie nucléaire en France[19].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]