Saint-Merd-les-Oussines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Saint-Merd-les-Oussines
Saint-Merd-les-Oussines
Les ruines gallo-romaines des Cars.
Blason de Saint-Merd-les-Oussines
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Corrèze
Arrondissement Ussel
Intercommunalité Haute-Corrèze Communauté
Maire
Mandat
Baptiste Galland
2020-2026
Code postal 19170
Code commune 19226
Démographie
Gentilé Saint-Mercantois
Saint-Mercantoises
Population
municipale
130 hab. (2018 en stagnation par rapport à 2013)
Densité 3,1 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 38′ 00″ nord, 2° 02′ 27″ est
Altitude Min. 731 m
Max. 934 m
Superficie 42,46 km2
Unité urbaine Commune rurale
Aire d'attraction Commune hors attraction des villes
Élections
Départementales Canton du Plateau de Millevaches
Législatives Première circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine
Voir sur la carte administrative de Nouvelle-Aquitaine
City locator 14.svg
Saint-Merd-les-Oussines
Géolocalisation sur la carte : Corrèze
Voir sur la carte topographique de la Corrèze
City locator 14.svg
Saint-Merd-les-Oussines
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Merd-les-Oussines
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Merd-les-Oussines

Saint-Merd-les-Oussines (Sent Merd en occitan) est une commune française située dans le département de la Corrèze en région Nouvelle-Aquitaine. Les habitants de Saint-Merd-les-Oussines sont nommés les Saint-Mercantois et les Saint-Mercantoises[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune du Massif central située dans le site typique du plateau de Millevaches. Landes et bois. Hêtres et résineux.

Commune arrosée par l'Ars et son affluent, le ruisseau des Maisons.

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Tarnac Peyrelevade Rose des vents
Bugeat N Chavanac
O    Saint-Merd-les-Oussines    E
S
Pérols-sur-Vézère Meymac

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Saint-Merd-les-Oussines est une commune rurale[Note 1],[2]. Elle fait en effet partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[3],[4]. La commune est en outre hors attraction des villes[5],[6].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Hospitaliers[modifier | modifier le code]

Carte de Cassini en Haute-Corrèze (Plateau de Millevaches).

Saint-Merd-de-Moinache figure parmi les membres de la commanderie de Bellechassagne avant la Révolution française[7]. On peut ajouter à cette possession de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, Fournol au sud-est de la commune qui était membre de la commanderie de La Vinadière[8]. Lavinadière fut d'abord une commanderie de l'ordre canonial régulier du Saint-Sépulcre absorbé en 1489 par les Hospitaliers, le tout faisant partie du grand prieuré d'Auvergne. Fournol est indiqué en tant que commanderie sur la carte de Cassini : La commanderie de Fournoux.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Vers 1315, le nom de la ville était Sancti Medardi de Chabanes avant de devenir Saint Merd les Aussines en Bas-Limousin puis Saint-Merd-les-Oussines.

  • Saint Merd est la déformation de Saint Médard de Noyon,
  • Oussines, de l'ancien occitan absina; « terre inculte, terre non cultivée » et en occitan du Bas Limousin aussar qui signifie « négliger, en parlant d'un champ qu'on laisse inculte ».

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Saint-Merd-les-Oussines

Les armes de Saint-Merd-les-Oussines se blasonnent ainsi : écartelé, au 1 et 4 d'or à l'arbousier de sinople, à la bordure denchée de gueules, au 2 et 3 de gueules à la colombe d'argent fondante en barre, au chef d'or, sur le tout d'azur à trois molettes d'or, au bâton de gueules péri en bande.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
avant 1981 ? Jacques Ambiaux PCF  
mars 2001 2014 René Courteix    
mars 2014   Françoise Hayma DVG Fonctionnaire
mai 2020 En cours Baptiste Galland [9]    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[10]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[11]. En 2018, la commune comptait 130 habitants[Note 2], en stagnation par rapport à 2013 (Corrèze : −0,08 %, France hors Mayotte : +2,36 %).
Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
405403356589603614691741756
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
730766786800840863907831849
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
845811806543681626615335283
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
225180153137114112120131130
2018 - - - - - - - -
130--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[12] puis Insee à partir de 2006[13].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

La commune compte trois monuments historiques :

De plus, dans l'église paroissiale, se trouve le gisant de Saint-Merd-les-Oussines, classé au titre objet par arrêté du [17].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.conseil-general.com/mairie/mairie-saint-merd-les-oussines-19170.htm%7CSaint-Merd-les-Oussines sur le portail des départements
  2. « Zonage rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 25 mars 2021).
  3. « Commune urbaine-définition », sur le site de l’Insee (consulté le 25 mars 2021).
  4. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 25 mars 2021).
  5. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur insee.fr, (consulté le 25 mars 2021).
  6. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le 25 mars 2021).
  7. Louis-Augustin Vayssière, « L’Ordre de Saint-Jean de Jérusalem ou de Malte en Limousin et dans l’ancien diocèse de Limoges », Bulletin de la Société des lettres, sciences et arts de la Corrèze,‎ , p. 72-73, lire en ligne sur Gallica.
  8. Vayssière 1884, p. 155-156.
  9. « Répertoire national des élus (RNE) - version du 24 juillet 2020 », sur le portail des données publiques de l'État (consulté le 10 septembre 2020).
  10. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  11. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  12. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  13. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  14. « Ruines gallo-romaines », notice no PA00099871, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  15. « Ancien presbytère », notice no PA00099870, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  16. « Enfeu », notice no PA00099869, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  17. « Gisant de Saint-Merd-les-Oussines », notice no PM19000387, base Palissy, ministère français de la Culture.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.