Millevaches

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Millevaches
Millevaches
Millevaches, l'Eglise et le Monument aux Morts
Blason de Millevaches
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Corrèze
Arrondissement Ussel
Canton Plateau de Millevaches
Intercommunalité Haute-Corrèze Communauté
Maire
Mandat
Sylvie Prabonneau
2014-2020
Code postal 19290
Code commune 19139
Démographie
Gentilé Millevachois, Millevachoises
Population
municipale
83 hab. (2016 en diminution de 2,35 % par rapport à 2011)
Densité 7,2 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 38′ 32″ nord, 2° 05′ 46″ est
Altitude Min. 800 m
Max. 956 m
Superficie 11,54 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Corrèze

Voir sur la carte administrative de la Corrèze
City locator 14.svg
Millevaches

Géolocalisation sur la carte : Corrèze

Voir sur la carte topographique de la Corrèze
City locator 14.svg
Millevaches

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Millevaches

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Millevaches

Millevaches (Miuvachas en occitan) est une commune française située dans le département de la Corrèze en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune située dans le Massif central faisant partie du parc naturel régional de Millevaches en Limousin. Le village de Millevaches se distingue par au moins deux caractéristiques. La première est qu’il constitue le chef-lieu de commune le plus élevé de tout le Limousin, perché entre 890 et 920 mètres d'altitude. La seconde est qu’il se situe sur la ligne de partage des eaux entre les affluents de la Loire et ceux de la Dordogne. Au nord, c'est la Vienne qui prend sa source à environ 4 km du bourg, au sud, la Vézère, la Luzège et la Triouzoune sont tout juste distantes de 3 à 5 kilomètres.

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Peyrelevade Saint-Setiers Rose des vents
N Sornac
O    Millevaches    E
S
Saint-Merd-les-Oussines Chavanac

Toponymie[modifier | modifier le code]

La commune, pourtant parmi les moins peuplées de la zone en question, a donné son nom au plateau de Millevaches.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1048, le vicomte d'Aubusson cède le lieudit de Millevaches à l'abbaye d'Uzerche. Le village est mentionné dans le cartulaire de cette abbaye sous la forme latinisée de Millevacas en 1145 et 1146.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Millevaches Blason Coupé, au 1er, de gueules à la lettre M romaine d'argent, au 2d de sinople à une vache d'or accornée et onglée de sable.
Détails
Blason modèle fr Armes parlantes.svg Armes parlantes.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
? 2001 Corinne Desassis-Bucquet UMP Conseillère générale du Canton de Sornac
mars 2001 En cours Sylvie Prabonneau Apparentée PCF Employée

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[2]. En 2016, la commune comptait 83 habitants[Note 1], en diminution de 2,35 % par rapport à 2011 (Corrèze : -0,38 %, France hors Mayotte : +2,44 %).
Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
300233257270260302306325333
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
334331324321353341307367371
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
330326432261244311235168142
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
10511386797682899082
2016 - - - - - - - -
83--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :