Croze

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Croze (homonymie).

Croze
Croze
La mairie de Croze, au lieu-dit la Grattade.
Blason de Croze
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Creuse
Arrondissement Aubusson
Canton Felletin
Intercommunalité Communauté de communes Creuse Grand Sud
Maire
Mandat
Didier Ternat
2014-2020
Code postal 23500
Code commune 23071
Démographie
Gentilé Crozois, Crozoises
Population
municipale
202 hab. (2016 en augmentation de 2,54 % par rapport à 2011)
Densité 9,1 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 49′ 07″ nord, 2° 09′ 39″ est
Altitude Min. 518 m
Max. 841 m
Superficie 22,16 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine

Voir sur la carte administrative de Nouvelle-Aquitaine
City locator 14.svg
Croze

Géolocalisation sur la carte : Creuse

Voir sur la carte topographique de la Creuse
City locator 14.svg
Croze

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Croze

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Croze

Croze est une commune française située dans le département de la Creuse, en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Généralités[modifier | modifier le code]

La Creuse sur le territoire communal de Croze.

Croze est une commune du sud du département de la Creuse. S'étendant sur 22,16 km2, elle est incluse dans le parc naturel régional de Millevaches en Limousin. Elle est arrosée par la Creuse et par son affluent la Gioune. Au nord-ouest, un autre affluent de la Creuse, le Gourbillon, borde le territoire communal sur environ 300 mètres. Elle est desservie par les routes départementales 19, 35, 982 et 982a.

L'altitude minimale, 518 mètres, se trouve localisée à l'extrême nord, là où la Creuse quitte la commune et entre sur celle de Saint-Quentin-la-Chabanne. L'altitude maximale avec 841 mètres est située au sud-ouest, au Puy de Chaufour, en limite de la commune de Gioux[1].

Le plus vieux plan cadastral du haut bassin de la Creuse est celui de la commune de Croze. Il a en effet été établi en 1819. Ce plan cadastral donne clairement le nom de Creuse au cours d'eau qui se dirige en amont vers la commune de Clairavaux. Ce même plan cadastral désigne tout aussi clairement sous le nom de Gioune le cours d'eau qui conflue en rive gauche de la Creuse en provenance de la commune de Gioux (confirmant ainsi la carte de César et Jean Dominique Cassini, carte de la France établie entre 1756 et 1789. Ce document cadastral démontre que les habitudes locales de l'époque considéraient bien comme cours de la Creuse, la rivière remontant vers Le Mas-d'Artige et non pas celle qui provient de Gioux. En effet c'est à tort que sur l'ancien cadastre de cette commune qui a été réalisé près de vingt ans après celui de Croze figure le nom de Creuse sur le cours d'eau provenant de la commune de Féniers.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Croze est limitrophe de quatre autres communes.

Au nord-est, son territoire est distant d'une soixantaine de mètres de celui de Saint-Frion.

Communes limitrophes de Croze
Saint-Quentin-la-Chabanne
Gioux Croze Poussanges
Clairavaux

Toponymie[modifier | modifier le code]

En occitan, la commune porte le nom de Cròsa, forme ancienne du nom de la rivière la Creuse, qui arrose le territoire communal.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
         
mars 2001 2008 Jacqueline Lecardez    
mars 2008 En cours Didier Ternat[2] DVG  

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[4].

En 2016, la commune comptait 202 habitants[Note 1], en augmentation de 2,54 % par rapport à 2011 (Creuse : -2,5 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
7438539279991 0091 0161 1041 1031 070
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
956924939945924876910911871
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
9011 022927740780663620556369
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
283245196211202211190187205
2016 - - - - - - - -
202--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Croze Blason Parti ondé : au 1er d'azur à deux chiens arrêtés d'argent, l'un au-dessus de l'autre, au 2e d'or au cor de chasse de gueules et à la crosse du même brochante.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]