Climat de la Corrèze

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le département de la Corrèze, situé entre l'Aquitaine et le Massif central, présente une élévation d'altitude continue du bassin de Brive au plateau de Millevaches, d'où la variété des climats corréziens et leur passage d'Ouest en Est de l'océanique.

Les cinq zones climatiques de la Corrèze[modifier | modifier le code]

Le bassin de Brive présente un climat de type océanique méridional en continuité du climat aquitain. Les températures restent douces en hiver avec des chutes de neige rares. En été les températures sont élevées et les orages sont fréquents.

Le pays de Vézère, Auvézère qui fait partie du plateau du Limousin présente un climat de type océanique dégradé. L'amplitude des températures est faible, les pluies fréquentes et les chutes de neige rares.

Le pays de Tulle présente un climat de type océanique altéré, plus continental avec des températures plus basses et des précipitations plus importantes que sur le bassin de Brive. L'amplitude des températures est forte avec grande chaleur l'été et fortes gelées l'hiver.

La Xaintrie au climat de type océanique altéré présente des températures fraîches avec des gelées fréquentes et des précipitations assez abondantes ce qui contraste avec le reste de la vallée de la Dordogne aux températures douces.

Le plateau de Millevaches présente un climat de montagne avec des zones à tendance océanique très humide, et des zones à climat de montagne rigoureux avec fortes gelées et chutes de neige fréquentes. Cependant une partie de cette zone est protégée par effet de Foehn partiel.

Vents[modifier | modifier le code]

Dans les parties à climat de type océanique altéré, le vent d'Ouest est dominant, le plus souvent faible à modéré.

Un vent de Sud-Est ou Autan annonce souvent des perturbations.

La région d'Ussel peut présenter un effet de Foehn.

Précipitations[modifier | modifier le code]

Événements climatiques marquants[modifier | modifier le code]

Vents violents et orages[modifier | modifier le code]

Le 30 juin 1902 des centaines d'arbres sont déracinés à Brive-la-Gaillarde par de violents orages, puis a lieu un véritable ouragan le 1er mars 1923.

La tempête de 1999 a fait d'énormes dégâts notamment sur le Plateau de Millevaches.

Neige et froid[modifier | modifier le code]

Elle est particulièrement abondante en mai 1914

La Dordogne est gelée à Bort-les-Orgues en décembre 1933

Pluies[modifier | modifier le code]

Saint-Yrieix-le-Déjalat a vu tomber 500.8 mm de pluie pour le mois de janvier 1955, 2027.1 mm durant l'année 1958, 2170.6 mm en 1960 et le 3 octobre 1960 la crue de la Corrèze à Tulle a atteint 5,43 mètres

Canicule et sécheresse[modifier | modifier le code]

En juin 1921 la température atteint 39° à Brive-la-Gaillarde et la sécheresse est dramatique.

En août 2003 la température dépasse celle de 1921 avec 40,7° à Brive et 41,6° à Argentat avec 21 jours de canicule en Haute Corrèze et 29 jours vers Brive et Argentat[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sources Météo France, Quel temps de Guillaume Sechet