Bus à haut niveau de service de Mulhouse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
BHNS de Mulhouse
Image illustrative de l'article Bus à haut niveau de service de Mulhouse
Un bus articulé de la ligne 4 Soléa

Situation Drapeau de la France Mulhouse (Alsace)
Type Bus à haut niveau de service
Entrée en service [1]
Longueur du réseau 13 km (8,7 km en sept 2013[2])
Lignes 2 (ligne  4  en sept 2013)
Propriétaire Mulhouse Alsace Agglomération
Exploitant Transports en commun de l'agglomération mulhousienne
Lignes du réseau  4 
Réseaux connexes Tramway de Mulhouse
Réseau de bus

Le bus à haut niveau de service de Mulhouse (BHNS), également appelé Tram-Bus ou TramBus[3], est un réseau de transport en commun dont la première ligne a été mise en service le [1]. Ce service vise à apporter une solution au report des extensions de la ligne 1 et de la ligne 2 du tramway de Mulhouse, initialement prévues pour 2012 et reportées sine die[4]. À terme, deux lignes devraient ainsi intégrer le réseau de transports en commun de Mulhouse Alsace Agglomération et suivre le tracé initial des extensions du réseau de tramway[5]. La première, déjà en service et nommée ligne 4, part de Mulhouse pour rejoindre Wittenheim en traversant Kingersheim, avec des prolongements vers Ruelisheim en heure de pointe[6],[7],[8]. La seconde ligne, mise en service plus tard, rejoindra Illzach.

Histoire[modifier | modifier le code]

Stations[modifier | modifier le code]

Ligne 4 (Châtaigner → Sainte-Barbe → Pont de l'Ill)[modifier | modifier le code]

Les arrêts, listés ci-dessous, sont aménagés à la manière de stations de tramway, mais seuls trois arrêts sont équipés d'un distributeur automatique de titres de transports (Châtaignier, Hirschau et Place de Thiers)[1],[7]. En conformité avec la loi sur l'accessibilité de 2005, les arrêts de bus de la nouvelle ligne 4 ont été réaménagés afin de permettre l'accessibilité des personnes à mobilité réduite. Les quais ont donc été réhaussés et sont rectilignes. Les bordures sont désormais contrastées avec le reste du trottoir et équipées d'un système chasse-roues. Un dispositif podotactile complète le dispositif au niveau de la porte avant du bus. La majorité des arrêts ont aussi été équipés à cette occasion d'un abribus et d'un système d'information voyageur visuel pour indiquer les deux prochains passages de bus et d'éventuelles informations en cas de perturbations. Enfin, les arrêts sont équipés d'un QR Code afin d'obtenir des informations en temps réel sur son voyage par smartphone.

Stations Correspondances Communes Coordonnées
    Châtaigner Ligne 1 du tramway de Mulhouse  19  Mulhouse 47° 46′ 37″ N, 7° 19′ 44″ E
    Rocade Kingersheim 47° 46′ 55″ N, 7° 19′ 49″ E
    Parc Kingersheim 47° 47′ 11″ N, 7° 20′ 02″ E
    Hirschau Kingersheim 47° 47′ 21″ N, 7° 20′ 09″ E
    Noyer Kingersheim 47° 47′ 30″ N, 7° 20′ 09″ E
    Cimetière Kingersheim Kingersheim 47° 47′ 40″ N, 7° 20′ 08″ E
    Rennes Kingersheim 47° 47′ 54″ N, 7° 20′ 11″ E
    Entente Wittenheim 47° 48′ 03″ N, 7° 20′ 13″ E
    Halle au Coton Wittenheim 47° 48′ 12″ N, 7° 20′ 14″ E
    Médiathèque Wittenheim 47° 48′ 20″ N, 7° 20′ 14″ E
    Place Thiers  19  Wittenheim 47° 48′ 34″ N, 7° 20′ 15″ E
    Saint-Cloud Wittenheim 47° 48′ 44″ N, 7° 20′ 13″ E
    Mésanges Wittenheim 47° 49′ 09″ N, 7° 20′ 22″ E
    Stade Théodore Wittenheim 47° 49′ 22″ N, 7° 20′ 24″ E
    Kellermann Wittenheim 47° 49′ 24″ N, 7° 20′ 08″ E
    Sainte-Barbe Wittenheim 47° 49′ 31″ N, 7° 20′ 04″ E
    Henner Wittenheim 47° 49′ 39″ N, 7° 20′ 04″ E
    De Gaulle Wittenheim 47° 49′ 38″ N, 7° 20′ 19″ E
    Notre-Dame du Chêne Wittenheim 47° 49′ 35″ N, 7° 20′ 56″ E
    Saint-Georges Ruelisheim 47° 49′ 33″ N, 7° 21′ 12″ E
    Fey Ruelisheim 47° 49′ 22″ N, 7° 21′ 31″ E
    Pont de l'Ill Ruelisheim 47° 49′ 11″ N, 7° 21′ 32″ E

Ces arrêts reprennent les dénominations de l'ancienne ligne 19 du réseau de bus de l'agglomération de Mulhouse[12].

Exploitation[modifier | modifier le code]

Le bus à haut niveau de service de Mulhouse est exploité par Soléa qui exploite déjà le réseau de bus de l'agglomération de Mulhouse ainsi que le tramway de Mulhouse et la section urbaine du tram-train Mulhouse Vallée de la Thur. L'objectif est d'élargir l'amplitude horaire (une exploitation de 4h30 à minuit du lundi au samedi, 7h à minuit le dimanche[2]) et d'augmenter la fréquence des autobus par rapport à une ligne classique de bus, avec une correspondance adaptée au passage des tramways au terminus Châtaignier (un bus tous les deux tramways en journée, et un bus pour chaque tramway en soirée, week-ends et jours fériés)[11],[7].

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

Le matériel roulant desservant la ligne 4 (Mulhouse-Kingersheim-Wittenheim-Ruelisheim) est au départ le même que les autres lignes d'autobus du réseau d'agglomération. De septembre à début 2014, ce sont des Heuliez GX327 et des Irisbus Citelis 18 qui assurent l'ensemble des services sur cette ligne afin d'assurer l'accueil des personnes à mobilité réduite. Des véhicules spécifiquement dédiés à la ligne seront achetés au début de l'année 2014[1] et déployés durant le 1er trimestre 2014[7]. Un appel d'offres a été publié le à cet effet, avec une date limite de réponse fixée au [13].

À l'issue de l'appel d'offres, le choix s'est porté sur des Iveco Bus Crealis Néo, à raison de 2 courts et de 3 articulés[3]. Ces modèles disposent de moteurs diesel (245 ou 380 ch selon la déclinaison), avec une vitesse maximale théorique de 70 km/h. La version non-articulée propose 24 places assises, de 75 à 80 places debout, et deux emplacements dédiés aux fauteuils roulants[2].

Priorité des bus aux carrefours à feux[modifier | modifier le code]

Le bus à haut niveau de service de Mulhouse ne circule pas en site propre, c'est-à-dire qu'il ne dispose pas d'une voirie totalement dédiée[1]. Néanmoins, afin de maîtriser les temps de parcours (dont l'objectif est de gagner 5 minutes sur l'ensemble du parcours par rapport à l'actuelle ligne 19) et de faciliter la traversée des carrefours à feux rouges, une priorité aux bus est mise en place[11]. Aux carrefours concernés, en particulier le carrefour traversant la voie rapide D430, les autobus ont une voie dédiée[7], et leur feu vert est anticipé par rapport à celui des autres véhicules.

Tarification et financement[modifier | modifier le code]

Tarification[modifier | modifier le code]

La tarification est celle du reste du réseau de transport de l'agglomération, et la mise en service du bus à haut niveau de service a été l'occasion pour Soléa de fusionner les deux anciennes zones tarifaires relatives à l'agglomération (A1 et A2)[14] en une seule zone unique[1]. Les usagers des communes les plus éloignées du centre de Mulhouse ont donc bénéficié au d'une baisse de tarif pour voyager sur tout le territoire de l'agglomération, uniformément en autobus, bus à haut niveau de service, et tramway (également en tram-train dans les limites de Mulhouse et Lutterbach).

Financement[modifier | modifier le code]

Le coût prévisionnel du projet, hors matériel roulant, est estimé à 2 millions d'euros[11] hors taxe, répartis entre plusieurs partenaires[1]:

Ce budget inclut le réaménagement des quais des arrêts, notamment pour l'accessibilité aux personnes à mobilité réduite, pour un coût de 380 000€[15].

Le matériel roulant dispose d'un budget de 2,5 M€ TTC à la charge de la communauté d'agglomération.

Trafic[modifier | modifier le code]

Le bassin de population directement concerné par la ligne 4 de bus à haut niveau de service (Mulhouse-Kingersheim-Wittenheim-Ruelisheim) est de 45 000 habitants[11]. En 2014, il est fait état d'un trafic de 3000 voyages quotidiens, soit une fréquentation en hausse de 43 % pour la commune de Wittenheim[2], 14 % pour Kingersheim[16], et finalement une hausse globale située entre 25 % et 30 % sur la zone entre 2011 et fin 2013.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h et i « Transports: Une meilleure desserte du nord de l’agglo à partir de septembre », Journal l'Alsace du 21 mars 2013, consulté le 27 avril 2013.
  2. a, b, c, d et e « Mulhouse Agglo: Un nouveau bus au goût de tram », Journal l'Alsace du 11 mars 2014, consulté le 22 juillet 2014.
  3. a et b « Soléa : le « tram-bus » pour la rentrée », Journal l'Alsace du 31 août 2013, consulté le 1er septembre 2013.
  4. [PDF]Bulletin municipal trimestriel de la commune de Wittenheim décembre 2012-février 2013 sur le site officiel de la commune ville-wittenheim.fr, consulté le 21 février 2013.
  5. « Dans l’attente de cette connexion avec le réseau de tram existant, l’agglomération travaille à la mise en place d’un bus à haut niveau de service sur l’axe concerné. » extrait du PV du conseil municipal de la commune de Wittenheim du 24 octobre 2012 sur le site officiel de la commune ville-wittenheim.fr, consulté le 21 février 2013.
  6. a et b « Le 2 septembre, le réseau Soléa évolue et vos lignes s'adaptent ! » sur le site officiel de Soléa, consulté le 25 juin 2013.
  7. a, b, c, d, e et f « Septembre 2013, un transport en bus nouvelle génération ! » sur le site officiel de Soléa, consulté le 25 juin 2013.
  8. a et b [PDF]Section de plan du réseau Soléa dans le nord de l'agglomération mulhousienne en date du 2 septembre 2013 lors de la mise en service du BHNS sur le site officiel de Soléa, consulté le 25 juin 2013.
  9. « M2A: Coup d’arrêt pour le tram », Journal l'Alsace du 29 juin 2010, consulté le 27 avril 2013.
  10. « À Illzach, l’arrêt Jonquilles va être remplacé », Journal l'Alsace du 21 mars 2013, consulté le 27 avril 2013.
  11. a, b, c, d et e « Actualités Transport: Une offre de transport attractive dès septembre », présentation officielle du projet sur le site de Mulhouse Alsace Agglomération, consulté le 27 avril 2013.
  12. [PDF]Plan du réseau Soléa en 2013 avant la mise en service du BHNS sur le site officiel de Soléa, consulté le 27 avril 2013.
  13. Acquisition d’autobus à haut niveau de service pour le service de transports publics urbains de voyageurs de l’agglomération mulhousienne sur la plateforme mutualisée "Alsace Marchés Publics"
  14. Une tarification multi-zonale sur le site officiel solea.info
  15. « Wittenheim: Des quais de bus adaptés aux normes handicapés », Journal l'Alsace du 28 juillet 2013, consulté le 14 août 2013.
  16. '« Kingersheim: La dernière séance », Journal l'Alsace du 15 février 2014, consulté le 22 juillet 2014.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]