Gare de Bar-le-Duc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bar-le-Duc
Bâtiment horizontal avec devant un parvis et une statue dans la pelouse verte.
La gare de Bar-le-Duc et le monument aux morts.
Localisation
Pays France
Commune Bar-le-Duc
Quartier Ville Basse / Centre-ville
Adresse Place de la République
Coordonnées géographiques 48° 46′ 25″ nord, 5° 10′ 02″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Services TGV
TER Lorraine
TER Vallée de la Marne
Caractéristiques
Ligne(s) Ligne de Noisy-le-Sec à Strasbourg-Ville (Paris - Strasbourg)
Voies 5 (+ voies de service)
Quais 3
Transit annuel 295 000 voyageurs (2001)[1]
Altitude 186 m
Historique
Mise en service
Correspondances
Bus Navette Meuse TGV
Réseau RITM
Réseau TUB

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Bar-le-Duc

Géolocalisation sur la carte : Lorraine

(Voir situation sur carte : Lorraine)
Bar-le-Duc

Géolocalisation sur la carte : Meuse

(Voir situation sur carte : Meuse)
Bar-le-Duc

Géolocalisation sur la carte : Bar-le-Duc

(Voir situation sur carte : Bar-le-Duc)
Bar-le-Duc

La gare de Bar-le-Duc est une gare ferroviaire française de la ligne de Noisy-le-Sec à Strasbourg-Ville (Paris - Strasbourg), située à proximité du centre-ville de Bar-le-Duc, préfecture du département de la Meuse, en région Grand Est.

Elle est mise en service le par la compagnie du chemin de fer de Paris à Strasbourg qui devient la compagnie des chemins de fer de l'Est en 1854.

C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) desservie par le TGV et des trains TER Lorraine et TER Vallée de la Marne.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Gare au milieu de la ville sur une voie ferrée avec une verrière surplombant les quais, les voies et un train.
Vue d'ensemble de la gare.

Établie à 186 mètres d'altitude, la gare de Bar-le-Duc est située au point kilométrique (PK) 253,558[2] de la ligne de Noisy-le-Sec à Strasbourg-Ville, faisant partie de la ligne de Paris-Est à Strasbourg-Ville, entre les gares ouvertes de Revigny et de Nançois - Tronville.

Elle se situe à mi-distance de Paris (253 km) et de Strasbourg (250 km) par le rail[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Carte postale en noir et blanc d'un bâtiment horizontal avec un grand parvis devant sur lequel se trouvent des calèches.
La gare, vers 1916.
Plaque à la mémoire des cheminots tués lors de la guerre 1939-1945.
Plaque à la mémoire des cheminots tués lors de la Seconde Guerre mondiale.

En 1849, une loi décide de la construction d'une voie ferrée reliant Paris à Strasbourg via Bar-le-Duc[3]. La station de Bar-le-Duc est mise en service le par la compagnie du chemin de fer de Paris à Strasbourg, lors de l'ouverture à l'exploitation de la section de Vitry-le-François à Bar-le-Duc du chemin de fer de Paris à la frontière allemande. La prolongation de la ligne vers Commercy est ouverte le [4].

Une gare provisoire est inaugurée le avant que le bâtiment définitif soit construit sur le modèle des gares parisiennes. À l'arrière, une grande verrière surplombe les quais pour protéger les voyageurs des intempéries. À l'avant, le parvis est ceinturé par des grilles qui seront supprimées au siècle suivant, en 1950, lors de la construction du monument de Raymond Poincaré[3].

Pendant plus d'un siècle, les trains sont à vapeur. Le premier train électrique entre en gare le , sur la ligne Paris - Metz via Bar-le-Duc et Lérouville[3].

Une plaque coté quais commémore les victimes de la guerre 1939-1945. En 1993, une autre plaque est apposée sur la gare coté rue en hommage aux victimes des persécutions du régime de Vichy[3].

Après la mise en service de la LGV Est européenne le , les trains de grandes lignes (Corail) assurant les liaisons Paris - Metz - Francfort/Luxembourg[5] et Paris - Nancy - Strasbourg[6] via Bar-le-Duc sont supprimés. La gare reçoit alors quelques TGV en provenance ou à destination de Paris, mais le nombre de dessertes est en baisse au profit de la nouvelle gare de Meuse TGV, située à 30 km au nord, près de la commune Les Trois-Domaines. Les dessertes pour Metz, Nancy et Lunéville sont assurées par le TER Lorraine, et les régions Picardie, Champagne-Ardenne et Lorraine créent ensemble le TER Vallée de la Marne qui relie Bar-le-Duc à Paris-Est via Vitry-le-François, Châlons-en-Champagne, Épernay et Château-Thierry.

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Quais sous la verrière et desserte TGV.

Accueil[modifier | modifier le code]

La gare ferroviaire SNCF dispose d'un bâtiment voyageurs avec un guichet ouvert tous les jours. Elle est équipée d'automates pour l'achat de titres de transport. C'est une gare « Accès TER Lorraine Metrolor », proposant des aménagements et des équipements (ascenseurs, rampes...), ainsi que des services pour les personnes à la mobilité réduite[7].

Les 3 quais de gare sont desservis par 5 voies ferrées. Ils sont protégés par une grande verrière. Un passage souterrain permet de traverser sous les voies et d'accéder aux différents quais.

Desserte[modifier | modifier le code]

La gare de Bar-le-Duc est desservie par le TGV Est à destination de Paris-Est via Vitry-le-François, Châlons-en-Champagne et Champagne-Ardenne TGV.

Gare régionale, elle est desservie par le TER Lorraine permettant de rejoindre Metz (ligne 28[8]), Nancy ou Reims (ligne 29[9]). Le TER Vallée de la Marne permet de rejoindre Paris-Est[10].

Intermodalité[modifier | modifier le code]

À l'est de la gare SNCF se trouve une gare routière de 13 quais[11] utilisée par le réseau intermodal des transports de la Meuse (RITM), qui relie Bar-le-Duc aux autres grandes villes du département et de celui voisin de la Marne et assure le ramassage scolaire. Devant la gare, existe un arrêt du réseau TUB (transports urbains du Barrois), les transports en commun de la ville.

Une navette routière est mise en place par le conseil départemental de la Meuse pour rejoindre en 30 min la gare de Meuse TGV[12], d'où l'on peut rejoindre Paris en h[13] et Strasbourg en h 40.

À côté de la gare routière, à proximité de la gare SNCF, un parking de 288 places est disponible[11]. Un terrain vague situé juste à côté de la gare est utilisé comme parking par les voyageurs.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Schéma Régional des Infrastructures et des Transports - Annexe 1 », sur metrolor.fr, p. 21.
  2. Gérard Blier, Nouvelle géographie ferroviaire de la France, t. II : L'organisation régionale du trafic, Paris, La Vie du rail, , 383 p. (ISBN 2-902808-43-7, notice BnF no FRBNF35584445).
  3. a, b, c, d et e Jean-Luc Flohic (direction) et al., Les patrimoines des communes de la Meuse, t. 1, Paris, Flohic Éditions, coll. « Les patrimoines des communes de France », , 608 p. (ISBN 2-84234-0744, notice BnF no FRBNF37193403), « Bar-le-Duc », p. 107.
  4. François et Maguy Palau, Le rail en France : Les 80 premières lignes 1828-1851, Paris, auteurs-éditeurs, , 217 p. (notice BnF no FRBNF35772084).
  5. « TGV Est : pour mieux comprendre », sur tout-metz.com, .
  6. « Teoz arrive sur Paris-Nancy-Strasbourg », sur lechotouristique.com, .
  7. « Gare de Bar-le-Duc », sur ter.sncf.com (consulté le 7 juillet 2015).
  8. [PDF]« Ligne 28 : Metz - Bar-le-Duc », sur le site de la SNCF (consulté le 8 juillet 2015).
  9. [PDF]« Ligne 29 : Nancy - Bar-le-Duc - Paris », sur le site de la SNCF (consulté le 8 juillet 2015).
  10. [PDF]« TER Vallée de la Marne : Bar-le-Duc - Paris », sur le site de la SNCF (consulté le 8 juillet 2015).
  11. a et b [PDF]« Aménagement d'une gare multimodale et requalification urbaine - Bar-le-Duc », sur atelier-a4.fr (consulté le 8 juillet 2015).
  12. « Navettes Express TGV Gare Meuse », sur rapidesdelameuse.fr (consulté le 8 juillet 2015).
  13. « Venir en Meuse », sur le site du tourisme en Meuse (consulté le 8 juillet 2015).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Paris-Est Vitry-le-François TGV Terminus Terminus
Paris-Est Vitry-le-François TER Vallée de la Marne Terminus Terminus
Reims Revigny TER Lorraine Commercy Nancy-Ville
ou Lunéville
Épernay Revigny TER Lorraine Commercy Nancy-Ville
Revigny Revigny TER Lorraine Terminus
ou Commercy
Terminus
ou Nancy-Ville
ou Lunéville
Terminus Terminus TER Lorraine Nançois - Tronville
ou Commercy
Nancy-Ville
ou Lunéville
Épernay
ou Terminus
Revigny
ou Terminus
TER Lorraine Lérouville Metz-Ville