La Bloutière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Bloutière
La Bloutière
L'église Notre-Dame.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement Saint-Lô
Canton Villedieu-les-Poêles
Intercommunalité Villedieu Intercom
Maire
Mandat
-
2018-2020
Code postal 50800
Code commune 50060
Démographie
Gentilé Bloutierions
Population
municipale
425 hab. (2016 en augmentation de 4,42 % par rapport à 2011)
Densité 46 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 52′ 30″ nord, 1° 14′ 21″ ouest
Altitude Min. 80 m
Max. 172 m
Superficie 9,31 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte administrative de la Manche
City locator 14.svg
La Bloutière

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 14.svg
La Bloutière

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
La Bloutière

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
La Bloutière

La Bloutière (prononcer /la/ /blutjɛʁ/) est une commune française, située dans le département de la Manche en région Normandie, peuplée de 425 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est au sud du Pays saint-lois. Son bourg est à 5 km au nord de Villedieu-les-Poêles, à 7 km au sud-ouest de Percy et à 10 km au sud-est de Gavray[1].

Le territoire est traversé par la route départementale no 9 reliant Villedieu-les-Poêles au sud à Gavray au nord-ouest. Du bourg situé à l'est, on y accède par la D 485 au sud-ouest, par la D 562 à l'ouest et par une voie communale au nord-ouest. La D 485 se prolonge à l'est, permettant de rejoindre La Colombe et mène à l'ouest vers Fleury, joignable également par le prolongement plus au nord de la D 562. Partant de la D 9 au Chêne Briant, la D 51 mène au petit bourg de l'Orbehaye (commune de Montaigu-les-Bois) au nord. L'accès à l'A84 vers Caen est à La Colombe (échangeur 38) à 4 km au sud-est, et vers Rennes à Fleury (échangeur 37) à 5 km au sud.

La Bloutière est dans le bassin de la Sienne qui délimite le territoire à l'est et dont quelques courts affluents — dont la Davière — parcourent le territoire communal. La Bérence, affluent plus important (11,4 km), sillonne l'ouest, puis part rejoindre le fleuve côtier à Gavray.

Le point culminant (171/172 m) se situe au nord, près du lieu-dit le Chêne Briant. Le point le plus bas (80 m) correspond à la sortie de la Sienne du territoire, au nord. La commune est bocagère.

Communes limitrophes de La Bloutière[2]
Montaigu-les-Bois Montaigu-les-Bois, Percy La Colombe
Le Mesnil-Garnier La Bloutière[2] La Colombe
Fleury Fleury Villedieu-les-Poêles-Rouffigny

Toponymie[modifier | modifier le code]

Issu du suffixe latin -aria, le suffixe français -ière évoque au Moyen Âge la propriété[3]. Le propriétaire dont il est question ici devait s'appeler Blout[4] ou Blouet[3].

Le gentilé est Bloutierion.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un chevalier Richard de Rollos[5] fut chambellan de Guillaume le Conquérant, et son nom figure parmi les bienfaiteurs de l'abbaye de Lessay.

Il y avait un château, disparu de nos jours. Sous le règne d'Henri II Plantagenêt, son possesseur devait au château de Gavray le service d'un chevalier, pour le fief de Rollos[6].

Le château se trouvait près de l'église, sur les bords de la Sienne, et faisait face au château de la Roche-Tesson sis sur la commune de La Colombe. Richard de Rollos, fonda en 1199, à proximité du château, un prieuré, dont la fondation fut confirmée la même année par Guillaume de Tournebu, évêque de Coutances, qui consacra l'église.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[7]
Période Identité Étiquette Qualité
1945 1968 Armand Lemaître    
1969 1995 Gaston Le Maîstre    
1995[8] mars 2008 Roland Bazire SE Éleveur
mars 2008[9] mars 2014 Hubert Queuniet SE Retraité (enseignement)
mars 2014[10] janvier 2018[11] Didier Guilbert SE Ouvrier
2018 En cours      
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et deux adjoints[12].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[13]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[14].

En 2016, la commune comptait 425 habitants[Note 2], en augmentation de 4,42 % par rapport à 2011 (Manche : -0,23 %, France hors Mayotte : +2,44 %). La Bloutière a compté jusqu'à 788 habitants en 1836.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
668639712671702788731660672
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
668648571578582551546535489
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
503458432424425444443454455
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
442398374418428418399396411
2016 - - - - - - - -
425--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[15] puis Insee à partir de 2006[16].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Notre-Dame du XVe siècle, abritant une statue de sainte Venice (autre nom de sainte Véronique[17]) également du XVe siècle classée à titre d'objet aux Monuments historiques[18]. Sainte Venice est invoquée dans le trouble des fonctions féminines et le culte qui lui est particulièrement voué à La Bloutière, et dont la réputation dépasse les limites départementales, consiste à découper un ruban à disposition du pèlerin et à en disposer un bout autour du cou de la statue et à en conserver un autre sur soi. La couleur du ruban, blanc ou rouge, dépend du mal à traiter[17].
  • If funéraire de plus de 1 000 ans.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2016.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  3. a et b René Lepelley, Noms de lieux de Normandie et des îles Anglo-Normandes, Paris, Bonneton, (ISBN 2-86253247-9), p. 60-61
  4. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse,
  5. Il a épousé Isabelle, la seconde fille de Richard de la Haye-du-Puits
  6. Livre rouge de l'Échiquier, traduction de Ducarel p. 252, repris dans Mémoires de la Société des antiquaires de Normandie, année 1827-1828
  7. René Gautier, 601 communes et lieux de vie de la Manche, Éditions Eurocibles, (ISBN 978-2354-58-0360)
  8. « Roland Bazire, ancien maire, est décédé », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 13 octobre 2014)
  9. « Hubert Queuniet, nouveau maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 13 octobre 2014)
  10. « Didier Guilbert succède à Hubert Queuniet », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 13 octobre 2014)
  11. « Avis de décès - 3 janvier 2018 - Didier Guilbert », sur avis-de-deces.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 3 janvier 2018)
  12. « La Bloutière (50800) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 3 mai 2014)
  13. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  14. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  15. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  16. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  17. a et b Hippolyte Gancel, Les Saints qui guérissent en Normandie, Rennes, Éditions Ouest-France, , 254 p. (ISBN 978-2-7373-4726-9), p. 63-64
  18. « Statue : Sainte Venice », notice no PM50000112, base Palissy, ministère français de la Culture

Liens externes[modifier | modifier le code]