Église Saint-Maurice d'Amiens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Église Saint-Maurice d'Amiens
Image illustrative de l’article Église Saint-Maurice d'Amiens
Présentation
Type église paroissiale
Début de la construction 1837
Fin des travaux 1841
Architecte François-Auguste Cheussey
Style dominant néo-classique
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Province Picardie Picardie
Région Hauts-de-France
Département Somme
Ville Blason fr ville Amiens.svg Amiens
Coordonnées 49° 53′ 35″ nord, 2° 18′ 44″ est
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Église Saint-Maurice d'Amiens
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
(Voir situation sur carte : Hauts-de-France)
Église Saint-Maurice d'Amiens
Géolocalisation sur la carte : Somme
(Voir situation sur carte : Somme)
Église Saint-Maurice d'Amiens

L'église Saint-Maurice d'Amiens est une église située à Amiens, dans le département de la Somme, plus précisément dans le faubourg Saint-Maurice, quartier ouvrier du nord-ouest de la ville.

Historique[modifier | modifier le code]

François-Auguste Cheussey dressa les plans de cette église, en 1837 pour une nouvelle église située dans le faubourg Saint-Maurice, quartier ouvrier d'Amiens. La construction de l'édifice fut achevée en 1841. En 1924, Pierre Ansart, architecte décorateur réalisa le décor intérieur de l'église[1].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

De style néoclassique, l'église, à trois nefs de quatre travées, a été construite en brique et couverte d'ardoises. L'édifice de plan rectangulaire se termine par une abside en hémicycle. La façade est percé d'un porche et au-dessus d'une baie en demi-cercle. De chaque côté de la façade, une niche abrite une statue. Au-dessus du fronton triangulaire de la façade, se dresse un clocher de forme parallélépipédique surmonté d'une croix et d'un coq.

La nef est couverte d'une fausse voûte en berceau recouverte d'un enduit imitant la pierre de taille. La charpente a été consolidée par des tirants métalliques. Des arcades retombant sur des colonnes évasées séparent les bas-côtés de la nef centrale. Celle-ci est éclairée indirectement par les baies cintrées des bas-côtés.

Le chevet est orné d'un décor de fresque et de mosaïque inspiré de l'art roman représentant un calvaire et les saints, Firmin, Jean-Baptiste, Maurice et Martin. Cette fresque et cette mosaïque ont été réalisées par Pierre Ansart et Jean Gaudin[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Isabelle Barbedor, Églises et chapelles des XIXe et XXe siècles Amiens métropole, Éditions Lieux Dits 2008, (ISBN 978-2-914528-47-4)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]