Parc de l'Évêché d'Amiens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Parc de l’Évêché
Image illustrative de l’article Parc de l'Évêché d'Amiens
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Subdivision administrative Hauts-de-France (Somme)
Commune Amiens
Quartier cathédrale
Superficie 1 ha
Histoire
Création 1991
Caractéristiques
Type Jardin à l'anglaise
Essences marronniers
Lieux d'intérêts ancien palais épiscopal
Gestion
Propriétaire ville d'Amiens
Localisation
Coordonnées 49° 53′ 35″ nord, 2° 18′ 01″ est

Le Parc de l'Évêché est un jardin public qui borde le côté nord du chœur de la cathédrale d'Amiens.

Historique[modifier | modifier le code]

Selon la tradition orale, un souterrain dont l'entrée se situait en bas de la rue Metz l’Évêque (près du canal du Hocquet), traversait le parc, l'Evêché et débouchait de l'autre côté. Le souterrain est aujourd'hui inaccessible.

C'est dans ce parc qu'eut lieu, en juin 1625 une rencontre entre la reine Anne d'Autriche et le duc de Buckingham qui se jeta à ses pieds[Note 1]. La reine poussa un cri de surprise provoquant l'arrivée des dames de sa suite ce qui contraignit le duc à se retirer[1].

Au XVIIIe siècle, le parc présentait un aspect différent de celui d'aujourd'hui. Il était un peu plus vaste et composé pour l'essentiel d'un jardin à la française. Il fut transformé en parc à l'anglaise dans la seconde moitié du XIXe siècle[2]. Le portail monumental donnant ouvrant le parc sur la place Saint-Michel, fut construit en 1748, sur les plans de l'architecte Pierre-Joseph Christophle, sous l'épiscopat de Mgr d'Orléans de La Motte. Il était flaqué de chaque côté par deux colonnes avec chapiteaux toscans et surmonté des armoiries sculptées de l'évêque, encadrées par deux lions de pierre. Les Frères Duthoit en réalisèrent un dessin. En 1854, Eugène Viollet-le-Duc fit démolir ce portail et le fit remplacer par le portail néo-gothique actuel.

Dans ce parc avait été construit au cours de la Seconde Guerre mondiale des abris pour protéger les habitants des bombardements aériens. Ces abris ont été comblés et recouverts de terre après la guerre.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le parc de l'évêché est un jardin à l'anglaise, d'un hectare, reliant la place Saint-Michel (avec la statue de Pierre l'Ermite) au parvis de la cathédrale Notre-Dame d'Amiens et le quartier Saint-Leu grâce à une passerelle ouverte en 1998.

Il offre de belles vues sur le chevet de la cathédrale, la flèche, le flanc nord de l'édifice et conduit à l'ancien palais épiscopal qui abrite aujourd'hui une école supérieure de commerce.

Il a été planté d'arbres (marronniers, tilleuls, platanes, résineux...) aux XIXe et XXe siècles et a été réaménagé en 2006. Des pelouses et des massifs de plantes vivaces complètent l'ornementation.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Alexandre Dumas s'inspira de cet événement dans son roman Les Trois Mousquetaires pour l'épisode célèbre des « Ferrets de la reine »

Références[modifier | modifier le code]

  1. Albéric de Calonne, Histoire de la ville d'Amiens, tome 2, p. 282, Amiens, Piteux Frères, 1899, réédition, Bruxelles, Éditions culture et civilisation, 1976
  2. Jean-Luc Bouilleret (sous la direction de), La Grâce d'une cathédrale Amiens, Strasbourg, Editions La Nuée Bleue, 2012 p. 80