Grande réderie d'Amiens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Grande Réderie d’Amiens

Vue de la Grande Réderie en 2013
Vue de la Grande Réderie en 2013
Pays Drapeau de la France France
Emplacement Amiens
Coordonnées 49° 54′ nord, 2° 18′ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Grande Réderie d’Amiens
Type Vide-greniers,
Brocante
Organisateur Ville d'Amiens
Site web www.grande-rederie-amiens.com
Date d'ouverture 1909
Période Grande Réderie de printemps : dernier dimanche d'avril,
Grande Réderie d'automne : 1er dimanche d'octobre
Fréquentation annuelle entre 160 000 et 200 000
Superficie 15 000 m2
Nombre d'exposants 2 000 par édition
Gare Gare d'Amiens,
Gare de Saint-Roch

La Grande réderie d’Amiens (Vide-greniers, Brocante) est une manifestation populaire qui se déroule deux fois par an à Amiens (France), au printemps (le dernier dimanche d'avril) et à l'automne (le premier dimanche d'octobre). Après la Braderie de Lille, la réderie d'Amiens est le deuxième plus important événement du genre en France[1]. Elle accueille plus de 2 000 exposants professionnels et particuliers ainsi que 80 000 à 100 000 visiteurs à chaque édition[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Carte postale ancienne (circa 1910) - Amiens, le Marché à Rèderies

Amiens connaissait déjà des réderies avant la Première Guerre mondiale, comme en témoignent plusieurs cartes postales anciennes représentant "le marché à réderies" ou "le marché aux réderies". La première réderie d'Amiens date de 1909[3] mais elle disparut après guerre pour renaître en octobre 1963 sous les auspices des commerçants du quartier des Halles d'Amiens[4]. Ainsi, c'est dans les années 1960 qu'elle devint réellement une institution[3]. La réderie d'Amiens n'avait alors lieu qu'une fois par an (en octobre), dans le quartier des Halles et il s'y tenait à cette occasion une course de cochons[4] si bien qu'elle était connue des Amiénois sous le nom de "Foire aux cochons".

Origine du mot réderie[modifier | modifier le code]

Le mot réderie est à l'origine un mot picard qui désigne un engouement pour certaines choses, une manie de collectionner certains objets, ou encore l'objet collectionné lui-même[5]. Il est lié à l'ancien français rederie, qui signifie rêverie, déraison, entêtement[6] ou encore folie, délire extravagance[7]. Le verbe picard réder signifie d'ailleurs être amateur de, faire collection de[5].

Calendrier[modifier | modifier le code]

Date des dernières et prochaines éditions[modifier | modifier le code]

Réderie de printemps 2017 : Dimanche 9 avril

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Réderie d'Amiens sur amiens-tourisme.com
  2. La Réderie d'Amiens sur destination-somme.com
  3. a et b L'histoire de la Grande Réderie d'Amiens sur grande-rederie-amiens.com
  4. a et b Véronique Groseil et Véronique Boissard, Marché à rêveries, brocantes en Picardie, Amiens, Martelle, , 152 p.
  5. a et b Jules Corblet, Glossaire étymologique et comparatif du patois picard, Paris, Dumoulin - Didron - Techener, , 619 p., p. 541, articles reiderie et reider
  6. A.-J. Greimas, Dictionnaire de l'ancien français jusqu'au milieu du XIVè siècle, Paris, Larousse, , 676 p. (ISBN 2-03-710002-7), p. 543
  7. Jean-Baptiste-Bonaventure de Roquefort, Glossaire de la langue romane, Paris, B. Warée, (lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]