Grande réderie d'Amiens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Grande Réderie d’Amiens

Vue de la Grande Réderie en 2013
Vue de la Grande Réderie en 2013
Pays Drapeau de la France France
Emplacement Amiens
Coordonnées 49° 54′ nord, 2° 18′ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Grande Réderie d’Amiens
Type Vide-greniers,
Brocante
Organisateur Ville d'Amiens
Site web www.grande-rederie-amiens.com
Date d'ouverture 1909
Période Grande Réderie de printemps : dernier dimanche d'avril,
Grande Réderie d'automne : 1er dimanche d'octobre
Fréquentation annuelle entre 160 000 et 200 000
Superficie 15 000 m2
Nombre d'exposants 2 000 par édition
Gare Gare d'Amiens,
Gare de Saint-Roch

La Grande réderie d’Amiens (Vide-greniers, Brocante) est une manifestation populaire qui se déroule deux fois par an à Amiens (France), au printemps (le dernier dimanche d'avril) et à l'automne (le premier dimanche d'octobre). Après la Braderie de Lille, la réderie d'Amiens est le deuxième plus important événement du genre en France[1]. Elle accueille plus de 2 000 exposants professionnels et particuliers ainsi que 80 000 à 100 000 visiteurs à chaque édition[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Carte postale ancienne (circa 1910) - Amiens, le Marché à Rèderies

Amiens connaissait déjà des réderies avant la Première Guerre mondiale, comme en témoignent plusieurs cartes postales anciennes représentant "le marché à réderies" ou "le marché aux réderies".

Par ailleurs, un arrêté municipal de la ville d’Amiens en date du 16 juin 1814 mentionne déjà les «marchands brocanteurs exposant haillons, bouquins et autres marchandises de cette espèce»[3]. Quant au mot réderie, il apparaît dans un autre arrêté municipal d'Amiens, en date du 10 avril 1888, qui mentionne un «marché dit à la Réderie qui consiste en la mise en vente de vieux objets, tels que ferraille, meubles, livres, etc., d’oiseaux et de lapins pour amateurs»[3].

La réderie d'Amiens disparut ensuite après guerre pour renaître en octobre 1963 sous les auspices des commerçants du quartier des Halles d'Amiens[4]. Ainsi, c'est dans les années 1960 qu'elle devint réellement une institution[5]. La réderie d'Amiens n'avait alors lieu qu'une fois par an (en octobre), dans le quartier des Halles et il s'y tenait à cette occasion une course de cochons[4] si bien qu'elle était connue des Amiénois sous le nom de "Foire aux cochons".

Origine du mot réderie[modifier | modifier le code]

Le mot réderie est à l'origine un mot picard qui désigne un engouement pour certaines choses, une manie de collectionner certains objets, ou encore l'objet collectionné lui-même[6]. Il est lié à l'ancien français rederie, qui signifie rêverie, déraison, entêtement[7] ou encore folie, délire extravagance[8]. Le verbe picard réder signifie d'ailleurs être amateur de, faire collection de[6].

Calendrier[modifier | modifier le code]

Date des dernières et prochaines éditions[modifier | modifier le code]

Réderie de printemps 2011 : dimanche 17 avril 2011

Réderie d'automne 2011 : dimanche 2 octobre 2011

Réderie de printemps 2012 : dimanche 29 avril 2012

Réderie d'automne 2012 : dimanche 7 octobre 2012

Réderie de printemps 2013 : dimanche 28 avril 2013

Réderie d'automne 2013 : dimanche 6 octobre 2013

Réderie de printemps 2014 : dimanche 27 avril 2014

Réderie d'automne 2014 : dimanche 5 octobre 2014

Réderie de printemps 2015 : dimanche 26 avril 2015

Réderie d'automne 2015 : dimanche 4 octobre 2015

Réderie de printemps 2016 : dimanche 17 avril 2016

Réderie d'automne 2016 : dimanche 2 octobre 2016

Réderie de printemps 2017 : dimanche 9 avril 2017

Réderie d'automne 2017 : dimanche 1er octobre 2017

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Réderie d'Amiens sur amiens-tourisme.com
  2. La Réderie d'Amiens sur destination-somme.com
  3. a et b Octave Debary et Arnaud Tellier, « Objets de peu, les marchés à réderies dans la Somme », Revue française d’anthropologie, École des hautes études en sciences sociales,‎ , p. 118 (lire en ligne)
  4. a et b Véronique Groseil et Véronique Boissard, Marché à rêveries, brocantes en Picardie, Amiens, Martelle, , 152 p.
  5. L'histoire de la Grande Réderie d'Amiens sur grande-rederie-amiens.com
  6. a et b Jules Corblet, Glossaire étymologique et comparatif du patois picard, Paris, Dumoulin - Didron - Techener, , 619 p., p. 541, articles reiderie et reider
  7. A.-J. Greimas, Dictionnaire de l'ancien français jusqu'au milieu du XIVè siècle, Paris, Larousse, , 676 p. (ISBN 2-03-710002-7), p. 543
  8. Jean-Baptiste-Bonaventure de Roquefort, Glossaire de la langue romane, Paris, B. Warée, (lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]