Devred 1902

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Devred 1902
Image illustrative de l'article Devred 1902

Création 1902 à Amiens
Dates clés 2007 (année de création de la franchise)
Fondateurs Henri Devred
Personnages clés Léontine Devred
Pierre Devred
Forme juridique SAS
Slogan « C'est beau un homme »
Siège social Drapeau de la France Longueau Voir et modifier les données sur Wikidata (France)
Direction Philippe Barbry (PDG)
Actionnaires Groupe OmniumVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Mode et Habillement
Produits Prêt-à-porter masculin
Société mère Groupe Omnium
Effectif 850 personnes en permanent
Site web www.devred.com

Chiffre d’affaires 255 millions d'euros (2015)[1]

Devred 1902 est une chaîne française de magasins de prêt-à-porter masculin créée en 1902 à Amiens par Henri Devred.

Logo jusqu'en août 2011

Histoire[modifier | modifier le code]

  • 1902 : Henri Devred installe à Amiens, rue des Trois Cailloux, son premier magasin. L'idée est de vendre des articles déjà confectionnés par des ouvrières à domicile, à des prix clairement indiqués sur les vêtements.
  • 1914 : l'enseigne Devred compte 8 magasins. À la suite du décès d'Henri Devred, sa femme Léontine, aidée par son fils ainé René, reprend la direction de l'entreprise et décide de lancer un magasin à Beauvais.
  • 1918 : la fin de la Première Guerre mondiale permet la reprise de l'expansion de l'entreprise. La création d'un premier atelier à Amiens, puis d'un deuxième à Dijon, alimentent de nouvelles ouvertures. La publicité se développe : Devred sponsorise des courses cyclistes, des catalogues sont distribués chaque saison. On recense soixante-dix magasins avant la Seconde Guerre mondiale.
  • 1949 : Léontine Devred décède et l'affaire est reprise par son fils Henri. Son fils René qui l'avait épaulée depuis le décès de Henri Devred père est écarté de l'entreprise familiale. Il émigre en Uruguay et finira ses jours au bord du lac Léman.
  • 1969 : sous l'impulsion de Pierre Devred (petit-fils d'Henri Devred), l'ouverture des centres commerciaux commence.
  • Années 1970 : la société est confrontée à l'arrivée des indépendants, des concurrents beaucoup plus à la mode. On ne compte plus que seize magasins, dont celui de Beauvais, qui fait malgré tout toujours figure d'exemple.
  • 1983 - 1993 : passage de 16 à 103 boutiques dans toute la France. Mais à la suite de dissensions dans la famille, c'est à nouveau la crise.
  • 1996 : Devred est racheté par le Groupe Omnium, qui possède déjà Burton of London, Bouchara et Eurodif.
  • 2003 : Devred lance son premier site web et implante un nouveau concept de magasin.
  • 2007 : Devred rassemble 132 points de vente.
  • 2010 : Devred atteint 186 points de vente.
  • 2011 : le site officiel Devred.com devient marchand en mars 2011. En août, Devred change de nom pour Devred 1902, en référence à la date de sa création. Le réseau qui compte 240 magasins prévoit d'atteindre les 300 en 2013[2].
  • 2013 : Devred finit l'année avec 274 points de vente dont 90 franchisés. 300 commerces sont visés.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « DEVRED », sur societe.com (consulté le 18 avril 2012)
  2. « Textile : Devred change de nom », sur lsa-conso.fr (consulté le 25 août 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]